RSS

La réflexion du jour: il faudra bien que je dise l’origine de mes préventions contre une candidature de Mélenchon

29 Mai

Afficher l'image d'origine

Il faudra que je me décide à écrire ce que je pense de Mélenchon et de sa candidature et au-delà des futures échéances électorales. Je suis sollicitée par bien des camarades pour donner ma position là-dessus. J’hésite à le faire parce que cela ne me paraît pas la question essentielle du moment, je n’ai pas envie de diviser inutilement ceux qui aujourd’hui sont rassemblés autour de la lutte contre la loi Khomri. La question essentielle pour moi étant comment avoir une force politique capable de développer l’intervention populaire vers un changement de société à partir de la combativité des travailleurs, des jeunes, de notre peuple qui frise l’insurrection tant il r&clame un nouveau contrat social. Quant à Mélenchon, je me refuse à lui faire de mauvais procès, je ne l’accuse même pas de s’être autoproclamé, les grandes manoeuvres de primaires à la recherche du bon socialiste, l’obligeauent à cette sortie du bois.  L’homme a du talent et sait se battre sur un plateau de télévision, c’est bien, mais ce n’est vraiment pas suffisant pour que je me rallie. En revanche, d’autres ont choisi à ma place d’en faire le candidat « naturel » du PCF, ils l’ont même imposé contre André Chassaigne, le député communiste.  j’ai alors été contre sa candidature, mais jamais contre sa personne (j’ai apprécié son courage au plan international, en Amérique latine comme dans la plupart des lieux où sévit le bellicisme  impérialiste), parfois ses positions politiques y compris sur l’Europe me contentent plus que celles de la direction du PCF… Et je déteste la manière dont il est souvent traité par les médias, mais pas seulement (1). Donc je ne fais pas de l’antimélenchonnisme primaire, mais il y a un mais… plusieurs même :

  • d’abord disons que son fan club à l’intérieur du PCF m’a prise à rebrousse poil. Alors que nous pouvions mener un combat commun contre les primaires, ils se sont débrouillés de réclamer une adhésion directe au Front de Gauche pas question d’accepter cette f liquidation du PCF. Il semble que le trois quart des communistes pense comme moi.
  • Si je reproche à la direction du PCF sa volonté de se soumettre au PS mais aussi à d’autres forces minoritaires, qui ont souvent des choix impopulaires et des formes d’anticommunisme insupportable, Melenchon n’a pas aidé,  lui-même n’a cessé de flotter à l’intérieur d’alliances de sommet plus ou moins sans avenir et aujourd’hui il adopte une position au-dessus des partis qui me parait extrêmement dangereuse et peu en accord avec son appel à une sixième république.
  • En outre j’aime un homme politique moins personnel, se référant d’abord au collectif et capable de rassembler plutôt que marquer les camps autour de sa personne et il est clair qu’il n’a aucune capacité dans l’organisation d’une force collective, il joue et jouera toujours cavalier seul. On pourra nous taxer de « conservatisme », mais la plupart des communistes et de l’électorat communiste est attaché certes à la lutte des classes mais aussi à un esprit de calme et de responsabilité.
  • C’est toute une conception de la vie politique, mais elle repose pour moi sur la volonté d’éviter  ce qui se passe aux Etats-Unis avec le communautarisme et la rupture entre couches intellectuelles et classe ouvrière à l’intérieur de la gauche, avec une vision irréconciliable de ce qui est progrès pour les uns (sociétal) et pour les autres (social)… Seul un parti et pour moi il s’agit du parti communiste peut nous éviter ces dérives.
  • La candidature de Mélenchon est trop souvent pour les camarades le produit de leur déception devant l’évolution du parti. Il y a ceux qui lorgnent derrière la « modernité » d’un Tsipras ou d’autres. Mais il y en a d’autres aussi. On ne fait pas de la politique avec du ressentiment et je vois que certains de mes camarades ulcérés par ce que la direction ou plutôt les directions successives du PCF ont fait de ce parti pensent qu’il est devenu un obstacle à la construction d’une force révolutionnaire. Ils peuvent alors aller jusqu’à accepter la dissolution que représente le rassemblement autour de Mélenchon, l’utilisation de fait des présidentielles pour porter un coup de grâce… Ce n’est pas mon avis et c’est une position ultra-minoritaire chez de nombreux travailleurs qui ont quitté le parti mais lui demeurent attachés., l’exemple de l’Italie est là pour prouver l’erreur de cette voie. Dans un pays où 3 électeurs sur 10 votaient communiste, la prise en main de l’appareil par la droite du PCI et les tentatives groupusculaires de recréation du parti à l’extrême gauche ont abouti à une destruction quasi totale..
  • Mais quand j’ai dis ça je n’ai rien dit parce qu’il faudrait encore que je justifie tout ça dans le débat contradictoire que nous n’avons pas réellement pu avoir dans le Congrès du PCF, les raisons politiques de mes préventions contre une telle candidature. Sans une telle explication, on tombe facilement dans un débat déplaisant dans lequel je ne me reconnais pas. Pourtant et cela sera ma dernière remarque, je ne suis pas mécontente de ce Congrès, quelque chose a surgi qu’il faut encore élargir, approfondir et qui correspond au mouvement qui depuis des mois secoue la France et qui rend tous les jeux politiciens dérisoires et témoigne de l’incapacité de l’extrême-droite d’être une issue. C’est dans ce sens que je souhaite avancer.

Si on veut parler de votes aujourd’hui 29 mai, il me semble qu’il y en a eu un célèbre, Le référendum français sur le traité établissant une constitution pour l’Europe (aussi appelé traité de Rome II ou traité de Rome de 2004) eut lieu le 29 mai 2005. À la question « Approuvez-vous le projet de loi qui autorise la ratification du traité établissant une constitution pour l’Europe ? », le « non » recueille 54,68 % des suffrages exprimés. Si mes souvenirs sont bons la rencontre avec Mélenchon a eu lieu à ce moment là, et elle a été nettement plus crédible que le passage éclair d’un Fabius. Déjà, le NON au référendum est devenu majoritaire à la suite du vote du bureau confédéral de la CGT appelant au NON. On peut également penser que la majorité du peuple français qui refuse la loi El Khomeri poursuit sur cette lancée. En effet ce vote comme je l’avais analysé à partir des statistiques reflète les choix de classe et pas ceux des appels politiciens (l’exemple que je donnais était le vote de la Vendée en faveur du OUI alors que Philippe de Villiers appelait au NON et le cas du Pas de Calais où Jack Lang appelait au OUI et qui avait voté NON..ce référendum a été bafoué et depuis la protestation ne cesse de s’amplifier contre les diktats subis par le peuple français.

Tout cela pour dire que plutôt que les présidentielle, on pourrait s’interroger sur un autre consultation démocratique autour de cette loi…et se retrouver TOUS ENSEMBLE …

Danielle Bleitrach

(1) A ce titre je n’ai aucune réticence à vous recommander ce site : https://dl.dropboxusercontent.com/u/69943466/Les%20Inrockuptibles%20N%C2%B01069%20-%2025%20au%2031%20Mai%202016.pdfdl.dropboxusercontent.com

 
4 Commentaires

Publié par le mai 29, 2016 dans politique

 

4 réponses à “La réflexion du jour: il faudra bien que je dise l’origine de mes préventions contre une candidature de Mélenchon

  1. Pascal Janots

    mai 29, 2016 at 10:35

    Madame,
    N’étant pas (plus) communiste, il me semble inconvenant d’intervenir dans le débat interne de votre parti qui doit se terminer en fin de semaine prochaine.
    En revanche votre expression sur le candidat que je soutiens M. jen-Luc Mélenchon (JLM), m’incite à vous exprimer plusieurs remarques.
    Les principaux griefs de fond que vous reprochez à JLM sont qu’il ne saurait pas travailler collectivement et qu’il ne serait pas de ce fait rassembleur.
    Par ailleurs, vous admettez que c’est un bon orateur et débatteur, mais, en tant qu’intellectuelle, je vous trouve bien muette sur l’apport théorique de son dernier livre, l’ère du peuple. S’il vous semble anodin, n’hésitez pas à me le dire, J’avais trouvé ses arguments mettant en relation la croissance de l’humanité, la crise de l’environnement, la domination du capitalisme financiarisé, la nouvelle solidarité du peuple dans une convergence de classes à l’heure des réseaux comme un nouvel apport théorique au matérialisme historique auquel il se réfère. Peut-être suis-je dans l’erreur? Ses apports stratégiques sur le programme jlm2017.fr, à partir de « l’humain d’abord » et des thèses pour l’écosocialisme, me paraissent également innovants (en comparaison bien sûr avec l’existant dans la gauche radicale).
    Quand au parcours personnel de JLM, il est émaillé d’évolutions individuelles correspondant à des positions stratégiques nouvelles (quels hommes et femmes politiques, à ce niveau n’en ont pas?), mais toujours fondées sur une boussole du soutien au peuple et ralliées par des collectifs humains dont la grande majorité ne renient pas cet engagement. Je n’ai pas entendu dire que son travail en tant que ministre de la formation professionnelle était celui d’ un homme seul. Par ailleurs, pour reprendre le programme des insoumis, la dernière conférence de presse le présentant montre qu’il s’agit bien d’un travail collectif.
    Il reste le projet présidentiel de 2017, à propos duquel vous ne semblez pas proposer grand chose.
    L’objectif de JLM est d’être président pour changer la Constitution et ne plus l’être et pour soutenir le programme des Insoumis. Je pense que cet objectif, conjugué au rassemblement croissant des insoumis et la force de la campagne qu’il entreprend, représente une hypothèse de victoire possible . Mais peut-être ne partagez vous pas cet objectif? (autre chose étant de croire en la victoire).
    J’apprécie cependant que votre discours se démarque clairement des insultes et mensonges de ces deniers jours à l’égard de JLM.
    Bien amicalement

     
  2. BRACONNIER

    mai 29, 2016 at 2:24

    Analyse d’une grande pertinence, comme toujours, merci Danielle. J’aurais grand plaisir à vous voir lors d’un évènement politique, peut être à la fête de l’Huma?

     
  3. histoireetsociete

    mai 29, 2016 at 3:10

    Pascal janots, je dois tout de suite reconnaître que je n’ai pas lu les livres de J.L.Mélenchon et donc sousestime probablement son apport théorique. Mais comme j’ai comme lui pratiqué l’Amérique latine, j’ai souvent reconnu dans son propos des débats rencontrés sous ses climats et des prises de position auxquelles j’adhère et qui parfois m’apparaissent inadaptées à la France.Mais vous avez raison tout cela mérite un débat serein.
    Dire que je lui reproche de ne pas savoir travailler collectivement est inexact, il ne s’agit pas d’un « reproche », il s’agit d’un positionnement politique différent qui me fait craindre le candidat au-dessus des partis, mais là aussi c’est un long débat.
    Je privilégie plus la construction ou la reconstruction d’un parti révolutionnaire que de tout jouer à chaque échéance électorale autour d’un homme ou des alliances, je ne néglige pas les dites échéances mais je souhaite qu’on les pense dans le cadre de cette priorité, articulation de lutte et d’élections. Je ne vois pas où nous mène la candidature de J.L.Mélenchon à ce propos. Elle me semble surtout avoir été provoqué par la crainte des communistes d’affronter une élection qui a été faite pour détruire leur parti, une sorte de clé de voute de la Constitution.
    Sur le fond enfin je déteste les attaques que subit Mélenchon parce qu’il est attaqué sur le meilleur de ses positions, en particulier sur son anti-impérialisme et là je serai toujours à ses côtés.

     
  4. Lenore

    juillet 25, 2016 at 2:05

    ᒪos servicios que llevamos а cabo desⅾe nuestra empresa
    dе cerrajería Ԁel еste sector van desdе
    la apertura dе puertas, el cambio dе cerraduras FAC,
    ⅼa incorporación de elementos nuevos comߋ cerrojos,
    ⅼa reparación de persianas mᥱtálicas ɗе pequeñoѕ
    elementos de sencillo cambio, Һasta lа apertura de cajas fuertes ʏ otras acciones еn laѕ mismas como trabajos ⅾe mayor complejidad pɑra especialistas máѕ
    profesionales de nueѕtro equipo. https://Www.Zotero.org/groups/jetcrocus94657

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :