NON.

Une première en France ! Le 29 avril, les actionnaires deRenault (RNO-79,89 € 1,06 %) se sont prononcés en assemblée générale contre la rémunération de leur P-DG. Ce vote n’avait qu’un caractère consultatif. Le conseil d’administration ayant choisi de passer outre, Carlos Ghosn conservera donc ses émoluments. D’où une vive polémique et les déclarations de Manuel Valls en faveur d’une loi pour limiter la rémunération des grands patrons.

Carlos Ghosn mérite-t-il vraiment ses 7,5 millions d’euros ? Nos experts de PrimeView répondent par la négative. Ses gains, constitués notamment d’un gros paquet d’actions gratuites, sont supérieurs de 72% à ceux perçus en moyenne par ses collègues du CAC 40.

Or, même si les résultats du groupe automobile ont été excellents l’an dernier, cela ne suffit pas à expliquer un pareil écart. Selon PrimeView, Carlos Ghosn est ainsi payé 20% de trop. Cette évaluation ne tient pas compte des 8 millions d’euros environ qu’il touche en tant que dirigeant de Nissan, dont les résultats sont, par ailleurs, au top.

Bruno Declairieux

Le cabinet PrimeView a comparé la rémunération du dirigeant à celle de ses homologues (données fournies par Proxinvest) et les résultats de leurs groupes respectifs sur 2010-2014 : cours boursiers, bénéfice par action, rentabilité et marge brute.

ACTUALITÉ DES