RSS

Dovjenko, le réalisme socialiste comme un panthéisme… Un réel de plus…

19 Mai


Dovjenko : la terre 1930

si vous avez le temps, regardez ce chef d’oeuvre, le réalisme socialiste, celui qui met la nature morte, des pommes sur le même plan que le gros plan d’un visage semblable à celui d’une icone d’un grand père mourant dans un jardin luxuriant… Un jeune homme éperdu de bonheur, un communiste, qui danse dans le clair de lune tandis qu’un koulak l’abat… Les branches d’arbres chargées de pommes caressent son cadavre porté par les camarades du village… Une manière de témoigner des contradictions de la collectivisation, de l’arrivée des tracteurs. L’affrontement entre le koulak et le communiste prend une dimension panthéiste, le communisme doit mobiliser toutes les richesses de la nature, une sorte de chamanisme…
Le commentateur de La Pravda jugeait, à son époque, qu’« une erreur du film est que le koulak est présenté si isolé, si insignifiant qu’il ne peut susciter que le mépris. De la même façon, le réalisateur présente le second ennemi dans le village, tout aussi dangereux que le koulak, le pope. (…) La seconde erreur du film est, selon nous, (…) l’absence de motivation de leur conduite, sociale et économique, la primauté de leur motivation biologique. »

« Mais ce qui est indubitable », reconnaît-il, « c’est que dans notre cinématographie nous n’avons aucune œuvre semblable à celle de Dovjenko, par l’émotion, l’originalité, le pittoresque et le rythme (…) »

L’article ci-dessous affirme le lien avec le surréalisme, ce réel de plus dont on sait les relations avec le communisme… On pense aussi à Walter Benjamin et sa proximité avec le surréalisme qui demande que la Révolution communiste sache mobiliser la puissance du rêve…

Zvenyhora – A Visual Exploration
Zvenyhora has remained my most interesting picture. I made it in one breath – a hundred days. Unusually complicated in structure, eclectic in form, the film gave me, a self-taught production worker, the fortuitous opportunity of trying myself out in every genre. It was a catalogue of all my creative…
rayuzwyshyn.

Se dire que sur ce paysage humain et naturel qui a déjà du mal à intégrer le tracteur autrement que comme une statue à vénérer, va passer l’atrocité et la violence de la deuxième guerre mondiale…

Advertisements
 
Poster un commentaire

Publié par le mai 19, 2016 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :