RSS

Une photo qui fait scandale à West Point, les jeunes femmes seront-elles sanctionnées et avec elles, l’histoire des droits civiques?

09 Mai

Résumé et traduction d’un article du New York Times qui raconte le geste de jeunes femmes africaines de la dernière promotion de West Point, s’agit-il des black panthers, ou tout simplement ont-elles copié Beyonce ? En tous les cas l’Amérique s’interroge … sur sa jeunesse et celle-ci lui répond « si vous voulez stigmatiser ce geste, vous le ferez en condamnant les héros du mouvement des droits civiques donc une des plus importantes étapes historiques culturelles de ce pays » (note de Danielle Bleitrach).

Les jeunes femmes noires  futures diplômées de West Point ont créé un débat enflammé la semaine dernière quand elles ont levé leurs poings sur cette photo de groupe.

Un groupe de jeunes femmes noires en passe d’obtenir leur diplôme de l’ Académie militaire des États-Unis  rassemblées sur les marches d’une des plus anciennes casernes de West Point la semaine dernière en uniformes gris traditionnels, complets avec des sabres, pour une photo de groupe. Une photographie « Old Corps » parce qu’elle imite des portraits historiques, elle était presque identique à des milliers d’autres où les cadets ont posé au fil des décennies, avec une différence essentielle: les 16 femmes avaient levé leurs poings serrés.

Ce geste, publié sur Facebook et Twitter la semaine dernière, a déclenché une avalanche de critiques dans et hors les forces armées, certains commentateurs ont accusé les femmes de s’allier avec le Black Lives Matter movement, un mouvement violent qui en appelle à tuer les flics blancs qui agressent les noirs  et de semer les divisions raciales dans un lieu  militaire qui repose sur l’assimilation et l’absence de distinction, du moins officiellement.  .

West Point a ouvert une enquête le 28 Avril pour savoir si les femmes ont violé les règles de l’armée qui interdisent des activités politiques en uniforme. Maintenant, les femmes attendent pour savoir si elles seront punies, elles engrangent des partisans qui disent qu’elles ont tout simplement fait un  geste de solidarité et de force. Alors que leurs détracteurs insistent sur le signe en assimilant le poing levé communiste au salut nazi.

L’académie militaire d’élite publique, qui forme un grand nombre de futurs dirigeants de l’armée, est majoritairement masculine et à 70% blanche. Les 16 cadets sur la photo représentaient à elles seules toutes les femmes noires dans une classe terminale  d’environ 1000 aspirants, un maigre 1,7 pour cent. Mais l’armée a longtemps essayé de minimiser la question raciale et de sexe dans la création d’une force où « tout le monde est égal. »

Quant à ce qui concerne la manifestation, West Point ne pouvait pas être plus différent d’un campus civil, où des démonstrations, des sit-in et des dépliants sont monnaie courante.

A l’académie militaire, en revanche, l’affichage public de la politique par les étudiants et les membres du personnel sont interdits dans un effort pour construire une force unifiée qui reste éloigné de l’exprit partisan.

La photo de groupe a révélé une tension sous-jacente à West Point.

Cadets regroupés pour cette photo 1884 à West Point. Ces photos ont été  imitées dans la photo de groupe la semaine dernière. Credit United States Military Academy de West Point

Mais d’autres qui ont parlé avec les cadets ont dit qu’elle ne faisaient pas référence à un mouvement extrémiste noir, cela n’était pas leur intention, et que le poing levé qui était autrefois un signe de soulèvement militant est maintenant souvent un symbole de la culture pop de la force et de fierté le temps d’un spectacle .

«Ces dames ne tendent pas le poing pour être affiliées aux  Black Panthers. Elles soutenaient  Beyoncé « , a déclaré Mary Tobin, un diplômé de 2003 de West Point et un vétéran de l’Irak.

« Pour eux, il est pas un signe d’appartenance à un mouvement, il est un signe qui signifie l’unité et de la fierté et de fraternité. Ce poing signifiait pour eux, vous et vos sœurs avez fait ce que seules quelques personnes, hommes ou femmes, ont jamais fait dans ce pays « .

Elle a dit que les femmes ont été consternées par la controverse qu’elles ont provoquée. Elle a dit que la plupart des diplômés de West Point, contactés ces derniers jours ont vu le geste de la femme comme une erreur et prévu de faire pression contre toute sanction… .

Les gestes de solidarité avec Black Matter Lives, qui visent à attirer l’attention sur le massacre des Afro-Américains par la police, ne sont pas rares chez les étudiants.

Ces manifestations ont eu lieu sur  de nombreux campus, et une photographie diffusée sur les médias sociaux des joueurs de football noirs à l’Université du Missouri levant les bras et promettant de boycotter un grand jeu  a également provoqué de l’émoi.

Il y a un environnement très différent à West Point, où les étudiants en entrant sont dépouillés de tous leurs biens personnels, y compris les montres et les lunettes, et reformatés par semaines de cours de team building et d’histoire exténuantes en cadets.

L’académie autorise un large  éventail de groupes d’étudiants, y compris un club pour les cadets noirs, connus sous le nom du Club des affaires contemporaines, mais l’activisme n’est pas une activité autorisée.

Les officiels de  West Point ont refusé de commenter le châtiment, que  le cas échéant, les femmes pourraient recevoir, en disant que l’enquête se poursuivait.

Ce n’est pas la première fois que les étudiants ont fait une déclaration politique dans une photo Old Corps. En 1976, l’année avant que les femmes aient été admises à l’académie, les cadets masculins s’étaient baptisés eux-mêmes comme «la dernière classe avec des boules, » selon un officier qui enseigne à West Point. L’officier, qui a requis l’anonymat parce qu’il n’a pas été autorisé à parler, a déclaré qu’un certain nombre de personnes âgées cette année a posé pour une photo tenant des brassées de basket, ballons de football et de baseball. Ils n’ont pas été punis a déclaré  l’officier.

Parmi les militants de Black Lives Matter, le geste des femmes a été considéré comme relevant du genre qui ne montre pas nécessairement la solidarité avec une cause politique. Jonathan Pulphus, un junior à l’Université St. Louis et un organisateur pour le mouvement, a dit qu’en levant le poing la jeune génération noire rendait hommage à ceux qui avaient mené le combat pour les droits civiques  et de créer « un espace pour eux-mêmes dans les établissements où ils ont tendance à ne pas avoir un sentiment d’appartenance « .

Il a dit que ce serait un constat d’échec si West Point sanctionnait ce geste des jeunes femmes.

« Si vous voulez opposer l’institution à des masses » a-t-il ajouté , « vous ne ferez que stigmatiser l’une des plus importantes données historiques culturelles qui est l’arrière plan de ce geste des étudiantes »

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le mai 9, 2016 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :