RSS

Monika: Palmyre et les traces de l’histoire socialiste qui subsistent entre chercheurs, musiciens et peuple, faire revivre palmyre ….

09 Mai

Ce sont les archéologues polonais du Centre d »Etudes Archéologiques de la Méditérranée à l’Université de Varsovie qui ont été les premiers, à l’invitation des autorités culturelles syriennes, à examiner la possibilité de restauration du site antique de Palymre. Peu de gens le savent, mais ce sont en effet les archéologues polonais qui ont découvert Palmyre dans les années 60…. ce fut le fruit d’une collaboration politique et culturelle entre la Pologne Populaire et la Républiquye Arabe Syrienne.
Le temps s’est écoulé, la Pologne est devenu une filiale néolibérale du système américain… Les soldats polonais sont dans l’OTAN, ont envahi l’Irak pour le compte de l’OTAN…
Mais certains résistent encore et toujours en Pologne… La culture est une résistance.Les liens entre les archéologues syriens et polonais sont maintenus. Voici que Palmyre est libérée par les Russes et que les Syriens invitent Polonais et Russes à la restaurer…Les archéologues polonais sont venus. Les Russes ont « purifié » le site antique des crimes de Daesh par le magnifique concert « Pray for Palmyra »… La coopération entre l’Est et le Monde Arabe peut elle être restauré? Pouvons nous sortir de l’impérialisme occidental ? Pouvons nous en général par la coopération culturelle arrêter cette guerre et les autres guerres qui sont préparées? Oui, certains y croit et c’est la bonne nouvelle!

Badacze reprezentujący misję Centrum Archeologii Śródziemnomorskiej UW jako pierwsi zagraniczni eksperci uzyskali dostęp do ruin Palmyry kilka dni po odbiciu miasta z rąk tzw. Państwa Islamskiego. Mówili o tym na spotkaniu prasowym na…
UW.EDU.PL

Le célèbre chef d’orchestre russe Valery Gergiev a dirigé jeudi 5 mai un concert symphonique dans l’amphithéâtre de la cité antique syrienne de Palmyre, où le groupe djihadiste Etat islamique (EI) avait exécuté des dizaines de personnes avant d’en être chassé en mars par le régime avec le soutien de la Russie.

Interprété par l’Orchestre symphonique du théâtre Mariinski de Saint-Pétersbourg, le concert intitulé « Prière pour Palmyre, la musique redonne la vie aux anciens murs », a eu lieu en fin d’après-midi dans la cité dont les monuments les plus célèbres ont subi des dégâts inestimables de la part des djihadistes.

Vêtu d’une chemise noire et d’une casquette blanche, Valery Gergiev a dirigé un concert d’une heure dans un programme Bach, du Prokofiev et du Chtchedrine devant quelque 400 spectateurs parmi lesquels des soldats russes, des journalistes, des dignitaires religieux et des habitants de la ville dont des enfants.
ymphonique du théâtre Mariinski, qui a décidé d’annuler un concert jeudi soir en Russie pour se rendre en Syrie, il s’agit « avant tout d’un acte de solidarité civile avec les frères et soeurs » syriens, a expliqué Valery Gergiev à la chaîne de télévision publique Rossia. Chef d’orchestre mondialement connu, Gergiev, qui dirige le théâtre Mariinski depuis 1996, a déjà organisé des concerts dans des sites ravagés par la guerre ou victimes de désastres naturels.

Son orchestre avait joué en 2008 devant les bâtiments gouvernementaux en ruines à Tskhinvali, capitale de la république séparatiste géorgienne prorusse d’Ossetie du Sud, après une guerre-éclair entre la Géorgie et la Russie pour le contrôle de ce territoire.

En 2012, il avait dirigé un concert à Tokyo, en mémoire des victimes de l’accident de 2011 à la centrale nucléaire de Fukushima. Il a également organisé de nombreux concerts à travers le monde pour collecter des fonds pour les victimes de la prise d’otages dans une école de Beslan, dans le Caucase russe (plus de 330 morts dont 186 enfants).

« La Syrie a été blessée, mais elle n’a pas été détruite« , a déclaréMikhaïl Piotrovski, directeur du célèbre musée russe de l’Ermitage, à Saint-Pétersbourg, qui a assisté au concert. Ce musée a été l’un des premiers à offrir son aide pour reconstruire la cité antique dont les ruines sont classées au patrimoine mondial de l’Unesco.

Un autre concert est prévu vendredi à partir de 17H00 GMT dans la cité et sera organisé par le régime syrien. La victoire face aux djihadistes dans cette ville vieille de plus de 2.000 ans a permis à la Russie de confirmer son rôle majeur dans le conflit.

Fin avril, l’armée russe a annoncé avoir achevé le déminage du site antique que les djihadistes avaient truffé de mines et d’explosifs.

Avec AFP

 https://youtu.be/5heECAdUue4
 
Poster un commentaire

Publié par le mai 9, 2016 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :