Suite de notre grande série sur les 28 pages – rappel :

Évidemment, les politiques ne sont pas restés sans réaction après les révélations…

Florilège :

Donald Trump, 19 avril 2016

Vous pouvez voir l’intégralité de la vidéo ici

De 5’32 à 6’22

Présentateur : [Pensez-vous] qu’il est temps pour le public de pouvoir lire ces 28 pages ?

Donald Trump : « Oui, je le crois. Je pense que nous aurions dû pouvoir les lire depuis longtemps. Et vous savez, je pense que je sais ce qu’on va y lire. Cela va donner une profonde connaissance de l’Arabie Saoudite, du rôle de l’Arabie Saoudite dans l’attaque du World Trade Center. Ce sont des choses très graves. Je l’ai dit depuis très longtemps – nous avons attaqué l’Irak et franchement, en attaquant l’Irak, ils n’ont pas attaqué ceux qui ont détruit le World Trade Center. Je dis cela depuis très longtemps. Voyons ce que disent ces documents. Je pense qu’ils auraient dû être déclassifiés il y a longtemps. Je pense qu’ils vont enfin l’être, au moins dans une certaine mesure. Vous savez, il est assez agréable de connaitre qui sont vos amis et qui sont vos ennemis. Mais vous allez voir des choses révélatrices dans ces documents, et je me réjouis de les lire. »

Bernie Sanders, 18 avril 2016

Vous pouvez voir l’intégralité de la vidéo ici.

De 7’11 à 7’30

Bernie Sanders : « Les 28 pages sont une information classifiée sur le 11 Septembre »

Présentateur : « Les avez-vous lues ? »

Bernie Sanders : « Non, je ne l’ai pas fait

Ce que j’en pense est que certaines spéculations semblent indiquer que certains membres de la famille royale saoudienne pourraient avoir financé certains terroristes.

Mais parlons de l’Arabie Saoudite. C’est une des familles les plus riches du monde, c’est une famille qui répand cette idéologie extrémiste qu’est le wahhabisme, qui est une forme extrémiste de l’islam. Ils ont financé des écoles sur toute la planète pour l’enseigner. J’ai de réelles inquiétudes à propos de ça. Donc faire sortir la vérité sur le rôle qu’aurait pu jouer l’Arabie Saoudite est une bonne chose. »

Présentateur : « Le Président peut publier ces pages ? »

Bernie Sanders : « Oui, il le peut, et il est en train d’étudier la question. Je pense qu’elles devraient être publiées. »

« Hillary Clinton, Sénatrice de New-York, 18 avril 2016 »

Vous pouvez voir l’intégralité de la vidéo ici.

De 0’17 à 0’25

Présentateur : « Demandez-vous la publication des 28 pages ? «

Hillary Clinton : « Je ne sais pas »

Seconde vidéo source ici.

De 2’58 à 3’03

Présentateur : « Les avez-vous lues ? »

Hillary Clinton : « Je ne commente pas »

monicaalba_clinton

Source originale : https://twitter.com/albamonica/status/722106959558631424

Et pourquoi Hillary aurait quelques problèmes de prise de décision quant à ces 28 pages ?

La réponse est en bas de l’article

Vous y êtes presque…

3