RSS

Ces 20 chansons qui font pleurer des millions de Russes…

09 Mai

 

Ces 20 chansons qui font pleurer des millions de Russes

Ces 20 chansons qui font pleurer des millions de Russes …

© Sputnik. Vitaliy Belousov

RUSSIE

16:33 09.05.2016(mis à jour 17:19 09.05.2016) URL courte
4953140

« La victoire coûte que coûte », « Attends-moi, je reviens, mais attends bien » … Que de beaux adages pour célébrer la victoire des peuples libérés du joug nazi ! À l’occasion du 71e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale, Sputnik vous convie à découvrir un florilège des meilleures chansons militaires russes.

La Seconde Guerre mondiale a laissé une profonde cicatrice dans notre mémoire collective, une empreinte que personne n’oubliera jamais. Au-delà d’un carnage à faire glacer le sang et d’un paroxysme de cruauté humaine, cette guerre a éveillé dans tous les cœurs les plus grandes qualités humaines, comme la vaillance, l’amour fraternel, la solidarité et surtout l’espoir. L’espoir de rendre un jour le monde plus juste, plus beau, plus heureux…

Chanter la paix… pleurer les morts… invoquer le visage perdu de la liberté

1. La Katioucha (diminutif tendre, Catherinette en russe)

Véritable symbole de la Fidélité et de l’Amour, la chanson Katioucha — toujours sur toutes les lèvres — est devenue l’hymne officieux du Jour de la Victoire en Russie.

« Ô toi, chanson, petite chanson d’une jeune fille,
Vole vers le soleil brillant.
Et, à la lointaine frontière, rejoins le soldat
Et salue-le de la part de Katioucha.

Qu’il se rappelle d’une jeune fille ordinaire,
Et entende son chant,
Qu’il préserve la Mère Patrie,
De même que Katioucha préserve leur amour ».

2. Quand passent les cigognes

« Très bel hommage à nos camarades tombés au front », le chant du cygne de Mark Bernes.

« Il me semble parfois que les soldats,
Qui ont laissé leur vie sur des champs de batailles inondés de sang,
Ne gisent pas au sein de notre terre
Mais se sont transformés en cigognes blanches.

Et jusqu’alors, depuis cette époque si lointaine,
Ils volent au-dessus de nos têtes et poussent des gémissements.
Est-ce pour cela que l’on se tait, pleins de tristesse,
En regardant le ciel? »

3. De la part des héros du temps passé

L’amour maternel… Une chanson qui fait se crisper le cœur.

« Dans les champs, au-delà d’une Vistule endormie,
Ils gisent dans une terre froide,
Sergueï et Viktor,
Deux camarades de guerre.

Et quelque part, sous un ciel étoilé,
Depuis des années,
Leurs mères les attendent,
Seules dans une chambre vide ».

4. Le petit foulard bleu

« L’amour est plus fort que la mort et… la peur de la mort: il maintient et déplace la vie ».

« Pour elles,
Tant aimées, tant chéries,
Le mitrailleur tire sans cesse,
Pour le petit foulard bleu
Qui embrassait leurs épaules! »

5. Dans la tranchée

« Les buissons me chuchotaient ton nom
Dans les blanches plaines enneigées près de Moscou
Et je voudrais par-dessus tout que tu entendes
La tristesse de ma voix survivante.

Tu es maintenant loin, si loin
Tant de neige se trouve entre nous
C’est si dur pour moi de te rejoindre
Et je ne suis qu’à quatre pas de la mort ».

6. La valse de mai

« Ô toi, le printemps 1945,
Tant d’années le Danube t’attendait.
Une valse russe que jouait un soldat intrépide
Sur la place de la Vienne libérée ».

7. l’Hymne du Normandie — Niémen

« Souvenirs de la guerre, vous êtes au passé,
C’est la flamme couvant dans la braise.
Et personne ne le sait comme je suis bouleversé
Quand j’entends la parole française ».

8. Le dixième bataillon

« La planète tourne embrasée,
Et nos terres recouvertes de fumée.
Ce dont nous avons besoin, c’est la Victoire,
La Victoire coûte que coûte ».

9. Adieu d’une fille Slave

« Une nouvelle fois, en avant!
Une nouvelle fois, le clairon nous appelle!
Une nouvelle fois, nous grossirons les rangs
Et marcherons tous vers la sainte bataille.
Lève-toi, Terre Russe, défends ta Foi! »

10. Alyosha

« Peu importe s’il neige,
Peu importe s’il pleut à verse,
Il est toujours là,
Taillé dans la pierre,
Pour veiller sur la Bulgarie libérée ».
11. La brune Moldave

« Et la brune Moldave
De répondre en vers:
Nous avons besoin de combattants
Pour faire face à l’ennemi.

La veille au matin,
Plusieurs d’entre eux ont quitté leur maison.
Le même sort t’attend,
Ne te perd pas en chemin ».

12. Lève-toi, pays immense

« Que le noble courroux
Monte comme une vague.
La guerre du peuple fait rage,
Une guerre sainte ».

13. Avant tout, les avions

« Car nous sommes des pilotes
Le ciel est notre demeure,
Avant tout, les avions,
Et les filles attendront ».

14. Sur une hauteur sans nom

« Tu surmontais toutes les difficultés
Tu étais fidèle à ton rêve,
Là-bas, aux confins d’un village étranger,
Sur une hauteur sans nom ».

15. Allons, en route!

« Il est grand temps de se mettre en route,
En route, mon camarade, en route! »

16. Au revoir, les garçons

« Ah, sale guerre, qu’as-tu fait,
On n’entend plus rien dans nos cours,
La tête haute, nos garçons
Ont mûris en moins de deux

Sur le seuil, ils se sont présentés
Et passés, un soldat après l’autre,
Au revoir, les garçons,
Tâchez donc de revenir ».

17. Nuit sombre

« Nuit sombre, seules des balles sifflent dans la steppe
Seul le vent gronde dans les fils
Les étoiles pâles brillent.
Nuit sombre, chérie, toi je sais, tu veilles
Et contre le berceau, sèches en secret tes larmes ».

 

18. Ah! la route du front

« Ah! la route du front
Aucun bombardement ne nous effraie
Et la mort peut encore attendre
Nous avons trop à faire à la maison! »

 

19. Une valse avec une inconnue

« Une valse avec une inconnue
Bien qu’on ne se connaisse pas du tout
Et ma maison se trouve très loin
C’est comme si  je retrouvais
Ma maison natale
Dans cette salle vide
Nous dansons ensemble
Dites-moi un seul mot
Je ne sais pas sur quoi.
Le matin m’appelle
C’est le départ pour mon régiment
En quittant votre petit bourg
Je passerai devant votre porte ».

20. Jour de la Victoire


« Ce jour de la victoire,
Sentant la poudre,
C’est une fête
Aux tempes grises.
C’est une allégresse
Avec des larmes dans les yeux.
Le jour de la victoire! »

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le mai 9, 2016 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :