RSS

Retour proche de Marianne et moi… INTERNATIONALISME ET PATRIOTISME PARCE QU’A PARTIR DES INTERETS POPULAIRES: RESTER COMMUNISTE…

24 Avr
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour introduire ce prochain retour de vacances, Marianne étant occupée par son petit fils Alexandre et moi immobilisée par une double sciatique (des deux côtés), nous avons déserté ce blog.Vendredi j’ai subi une infiltration dans la colonne vertébrale et je vous assure que c’est très supportable, beaucoup plus que la douleur d’un nerf pincé dans les deux jambes depuis des mois. Donc si la nécessité d’une telle intervention s’impose et si vous avez la moindre crainte allez y tranquillement, ce n’est pas grand chose. Immobilisée donc, j’en ai profité pour préparer mon intervention à Venissieux si la grève reconductible de la SNCF  ne m’interdit pas de me rendre à cette rencontre le 30 avril.

Ce texte envoyé par facebook datant du 24 avril 2014, témoigne de la permanence de notre réflexion à Marianne et moi. Écrit à la veille de notre départ en Crimée, il dit à la fois les préoccupations qui demeurent les nôtres et les préventions que nous avions alors contre ce qui nous était présenté comme l’occupation de la Crimée par des hommes verts, des brutes cosaques. En nous rendant sur place, nous avons vu l’adhésion quasi unanime de la population (excepté certains tatares) et nous avons découvert que l’on taisait le crime, celui du 2 mai à Odessa. Mais sur le fond nous n’avons pas changé d’avis quant à la société russe, à des forces réactionnaires à l’œuvre, au rôle du Parti communiste de la fédération de Russie et de la nécessité de rétablir les contacts. Nos réflexions, le constat de la déformation (c’est une litote) de nos médias et de nos politiciens, nous incite à chercher aujourd’hui les traces de la Révolution d’octobre, une sorte de mythe fondateur comme peut l’être la Révolution française… L’impossibilité de penser une transformation profonde et nécessaire sans la référence au passé, à des expériences occultées. C’est en fait le sujet que nous avons choisi de traiter et qui fournira matière déjà à mon intervention de Vénissieux.

Marianne est bien tentée par la Corée du nord, elle rêve d’apprendre le coréen et veut absolument se faire une opinion sur ce pays tellement décrié. Cela m’intéresse aussi, mais je crains de ne pas pouvoir bénéficier des conditions d’indépendance dont j’ai toujours joui dans mes voyages et dans ceux que nous avons connus avec Marianne en Crimée, en Moldavie et à Odessa. Marianne prépare la traduction d’une très longue intervention de Ziouganov sur les relations entre la Chine et l’URSS. A propos de Ziouganov, elle me transmet ce sondage à partir d’une émission de télé russe, sur les élections de 1996: aujourd’hui 90% voteraient pour Ziou, 10% pour Eltsine…

Donc voici ce retour en arrière (avril 2014) qui introduit nos activités futures et celles de ce blog.

 INTERNATIONALISME ET PATRIOTISME PARCE QU’A PARTIR DES INTERETS POPULAIRES: RESTER COMMUNISTE...

Marianne avec qui je pars en Crimée et qui est professeur de russe, entre autres, m’écrit à propos de ma dénonciation des « cosaques » qui dénoncent néanmoins la publicité faite autour de ces « petits hommes verts » m’écrit: Oui, tu as raison, Danielle. Et des fous furieux, il y en a des deux côtés (même si la responsabilité de la situation, et la possibilité de la dénouer pacifiquement, incombe aux USA). J’ai entendu Jirinovski à la Douma, c’est un fou furieux, qui sous des apparences de pitre, fait passer des idées odieuses. Récemment, il a même agressé physiquement une journaliste. La Douma lui a demandé des excuses publiques, mais seul le Parti communiste a voté pour qu’on lui ôte le droit de s’exprimer à la Douma.
A propos du PC russe, heureusement, il garde la tête froide, et la distance vis-à-vis de Poutine. Ses positions sont toujours celles du patriotisme lié à l’internationalisme.

La question demeure pour nous celle de la postérité de la Révolution bolchevique et elle va bien au-delà de l’existence d’un parti communiste français et même russe… Même si le sens d’une révolution décriée avec le retour des forces réactionnaires peut être temporairement occulté comme le sont encore chez nous les figures de Marat et de Robespierre, l’histoire des révolutions se trace un chemin, la réhabilitation est toujours le produit d’un travail des historiens, mais surtout des luttes des classes qui sont le terreau réel de cette réhabilitation.

Danielle Bleitrach

Publicités
 
3 Commentaires

Publié par le avril 24, 2016 dans Uncategorized

 

3 réponses à “Retour proche de Marianne et moi… INTERNATIONALISME ET PATRIOTISME PARCE QU’A PARTIR DES INTERETS POPULAIRES: RESTER COMMUNISTE…

  1. Serge BELLEMAIN

    avril 24, 2016 at 9:25

    Bonjour de Lyon…bien sûr sans vouloir « casser la grève » des camarades de la SNCF, peut-être pourrais tu envisager le covoiturage avec Blablacar…pour des raisons pratiques (essaye d’aller de Lyon à Bordeaux par le train…), et financière (je suis chômeur de longue durée), j’ai dû utiliser cette option pour mon plus grand plaisir à chaque fois sur des longs trajets. Ton absence serait regrettée à Vénissieux…je dis ça et je dis rien! Courage.

     
  2. Gérard jean

    avril 24, 2016 at 9:45

    blablacar a été pour moi une mauvaise expérience:le conducteur était épuisé car ce sans papier maghrébin travaillait au noir pour un réseau qui mettait du carburant agricole dans le véhicule.Tout ça était caché dans l’annonce..Nous sommes tombés en panne d’essence à 23H sur le périphérique..affreux!
    Pour les infiltrations fait gaffe!
    En effet il est possible que tu aies une coxarthrose qui ne se soigne pas par infiltration ni Kiné.
    J’ai été victime d’erreurs médicales pdt 4 ans où j’étais soigné improductivement par infiltration alors que j’avais une coxarthrose…Après j’ai eu un cancer…Alors,attention,même si pour l’instant ça va.
    Bon,je suis au pcf et par ailleurs,la pérennité du bolchévisme(Comme toi,je ne suis ni trotskyste ni stalinien).
    L’adoration du bolchévisme passé n’est pas ma priorité .
    L’heure n’est pas à défendre de façon riquiqui cent ans après,le renversement du Tsar!
    C’est l’avenir et la paix du monde qui compte,pour nos enfants ,petits enfants et générations futures.Chacun à son poste.Moi là où je suis,toi avec tes capacités,ton vécu,tes compétences.
    Surtout avec tes connaissances et qualités qui peuvent plus apporter que du réchauffé d’un culte désuet petit bourgeois d’une période à jamais révolu dont l’empreinte est certes immense,mais à défendre dans son concret pas dans son étiquette.
    Lacroix-Riz écrit beaucoup sur ça et les nombreuses publications de Delga nous apprennent aussi beaucoup.Ce travail de mémoire est déjà fait c’est dans l’actualité qu’il faut s’inscrire.
    Avec toi,nous avons une expérience socio politique anti dogmatique,hors pair.
    Merci pour tes papiers et ton activité dont tu relates les péripéties de façon personnelle et convaincante depuis tant d’années.continues si tu peux
    Ce qu’il faut pérenniser ce sont les combats pacifistes, sociaux,pour les acquis,les outils et perspectives de progrès et d’honnêteté intellectuelle.
    C’est pour ça que je te soutiens et que je voterai pour le même texte au congrès du pcf.
    Bon courage!

     
  3. histoireetsociete

    avril 24, 2016 at 11:13

    cher gérard jean, premièrement je crois que l’on sait ce que j’ai : la lombaire 4 et 5 avec arthrose, bec de perroquet, etc… et le canal médulaire à cette hauteur bouché… ce qui se traduit par un double pincement sciatique… Donc on tente l’infiltration et après opération pour déboucher le canal médulaire. Voilà pour le handicap… Mainteant sur le fond, je suis en déaccord plein et entier avec toi sur le rôle de l’histoire et en particulier celle des révolutions dans l’action consciente des classes sociales… ce sera d’ailleurs l’objet de mon intervention à Vénissieux, il ne s’agit pas d’une simple référence au passé mais bien des blocages subjectifs d’aujourd’hui.Marianne à qui j’ai lu tout à l’heure le début de mon intervention au téléphone a commenté en faisant référence à un article d’un journaliste russe de droite qui parlait des luttes sociales en France, l’article s’intitulait d’ailleurs : La France va-t-elle conserver « ses acquis »? Et il se terminait en conclusion sur le fait que toute l’architecture sociale de gauche en France avait trouvé sa force dans l’existence de l’URSS et que désormais elle s’était effondrée avec la chute de l’URSS. Je trouve cela pertinent, il s’agit non seulement du PCF et des syndicats de lutte, mais également de la social démocratie, des trotskiste, tout fonctionnait avec un cierge ou un bâton derrière l’URSS comme prolongement de la Révolution française…

    En revanche je suis d’accord avec toi sur la nécessité du combat pour la paix.Mais en fait il s’agit aussi d’un combat de classe ce qui nous renvoie au premier point.
    Danielle Bleitrach

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :