RSS

Xi avertit Obama contre tout ce qui menacerait la souveraineté et les intérêts nationaux de la Chine

02 Avr

Les tensions en mer de Chine ne sont pas moindre que celles qui existent en Europe avec l’OTAN. La Chine discute « fermement » alors que la Russie a renoncé à aller discuter (note de Danielle Bleitrach).

Le président américain Barack Obama (non représenté) et le président Xi Jinping de la Chine participent à une rencontre bilatérale en marge du Sommet sur la sécurité nucléaire au Walter E. Washington Convention Center le 31 Mars, 2016 Washington, DC. © Mandel Ngan
La Chine a mis en garde les Etats-Unis en expliquant qu’elle allait protéger sa souveraineté dans les eaux contestées de la mer de Chine méridionale et qu’elle rejetait les tentatives visant à utiliser les lois et la liberté de navigation internationales comme prétexte pour porter atteinte à ses intérêts de sécurité nationale.

Lors d’une rencontre avec le président américain Barack Obama lors du quatrième Sommet sur la sécurité nucléaire à Washington DC, son homologue chinois Xi Jinping a déclaré qu’alors même qu’il croit en la résolution pacifique des conflits par le biais de négociations directes, la Chine prendrait des mesures pour protéger ses intérêts nationaux et sa souveraineté.

 » La Chine va fermement sauvegarder sa souveraineté et ses droits en mer de Chine du Sud, »a déclaré  Xi dans une réunion, selon l’agence Xinhua.

Tout en affirmant que Pékin « respecte et protège la liberté de navigation et de survol d’autres pays au  regard du droit international, » Xi a souligné que la Chine «ne peut pas accepter que la liberté de navigation devienne  une excuse pour porter atteinte à la souveraineté de la Chine et à ses intérêts de sécurité nationale. »

Les États-Unis ont pris des mesures pour contrer l’influence croissante de la Chine dans la région et ont accru leurs patrouilles navales régulières en mer de Chine du Sud dans le cadre de la « liberté de navigation »  près de la chaîne des îles contestées.Washington a également augmenté sa surveillance aérienne, en plus de l’intensification de jeux de guerre américaine avec ses alliés asiatiques. En réponse la Chine a déployé ses systèmes surface-air missiles sur l’ île Woody cette année, en plus des avions militaires.

Woody Island est la plus grande île dans la chaîne Paracel de la mer de Chine méridionale. La Chine a revendiqué l’île dans les années 1950, mais ses droits dans la région, qui est au cœur des routes maritimes économiquement importantes dans la mer de Chine du Sud, sont contestés par Taiwan, les Philippines, Brunei, la Malaisie et le Vietnam.

En plus de l’intrusion américaine dans cette question de la  mer de Chine méridionale, la Chine est inquiète de l’installation d’un système d’anti-missile Terminal High Altitude Area Defense (THAAD) sur la péninsule coréenne.

Selon le vice – ministre chinois Zheng Zeguang, lors de la réunion, Xi a dit que la Chine était « fermement opposée » au déploiement par les Etats-Unis » de THAAD.

En février, les États-Unis et la Corée du Sud ont convenu d’entamer des pourparlers sur le déploiement du système THAAD pour contrer la menace de la Corée du Nord, qui a récemment vanté l’augmentation de ses capacités nucléaires. L’essai nucléaire de la Corée du Nord le 6 janvier et le lancement d’un satellite le 7 février étaient des violations des interdictions des Nations Unies.

Bien qu’aucune décision officielle n’ait été prise pour placer THAAD en Corée du Sud, la Chine à plusieurs reprises au cours des derniers mois a continué de souligner que le déploiement par les Etats-Unis d’un complexe de missiles anti-balistiques, conçu pour détruire des missiles balistiques à courte et moyenne portée, pourrait mettre en péril sa sécurité nationale.

Avant le Sommet sur la sécurité nucléaire, Tony Blinken, secrétaire adjoint à la Défense, a exhorté la Chine à une entente avec les États-Unis sur le déploiement de THAAD.

« Si la Chine cherche à s’assurer que nous ne soyons pas obligés de prendre des mesures supplémentaires pour notre propre sécurité et celle de nos partenaires et alliés, la meilleure chose qu’elle peut faire est de s’engager à nos côtés pour contraindre la Corée du Nord , «   a déclaré Blinken mardi à la Brookings Institution.

«Nous sommes conscients que la Chine peut ne pas nous croire et nous proposons également de négocier la technologie avec eux … et nous sommes prêts à nous  expliquer [ à propos de] ce que la technologie fait et ce qu’elle ne fait pas et nous espérons qu’ils vont accepter  cette proposition, « a ajouté Blinken

Le ministère chinois des Affaires étrangères mercredi a répondu aux commentaires de Blinken en répétant encore une fois que le système de défense antimissile nuirait à la sécurité de la Chine.

 » L’installation du système THAAD est étendu bien au-delà de la nécessité de la défense contre la Corée du Nord, et causera un préjudice direct aux intérêts stratégiques et de sécurité de la Chine, ainsi que l’équilibre régional, » a déclaré Hong Lei, porte – parole du ministère.

La Russie a également mis en garde contre le déploiement de THAAD sur la péninsule coréenne. Fin  mars l’ambassadeur de Russie en Chine Andrey Denisov a déclaré que THAAD  « crée des défis considérables pour la sécurité des autres pays, dont la Russie … [et] ne peut être considéré comme autre chose que la création d’une certaine menace pour la Chine et  la Russie. »

Lors du sommet de jeudi Obama et Xi Jinping ont convenu de travailler ensemble sur la menace nord-coréenne et ont appelé  Pyongyang à renoncer à son arsenal nucléaire. La Chine a également accepté de mettre pleinement en œuvre les dernières restrictions économiques imposées par le Conseil de sécurité contre le Nord.

Les deux dirigeants ont également publié des déclarations conjointes promettant d’améliorer la sécurité nucléaire, mettre en œuvre un accord global sur le changement climatique, et lutter contre les menaces de sécurité cybernétique.

 
Poster un commentaire

Publié par le avril 2, 2016 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :