RSS

L’une des plus grandes agences de presse du monde accusée d’avoir collaboré avec les nazis

01 Avr
Est-ce qu’ils ont réellement changé?
L'une des plus grandes agences de presse du monde accusée d'avoir collaboré avec les nazis
Entre 1934 et 1941, l’Associated Press a fait plusieurs concessions au régime hitlérien pour continuer à couvrir l’actualité en Allemagne. (FRANCE PRESSE VOIR / AFP)

La célèbre Associated Press aurait coopéré avec le régime hitlérien dans les années 1930. Notamment en employant un photographe du service de propagande de la SS. L’agence nie en bloc.

L’Associated Press (AP) s’est-elle mise au garde-à-vous devant le régime nazi, tordant le cou à toute déontologie ? Des travaux de recherche conduits par Harriet Scharnberg, de l’université Martin Luther, en Allemagne, soutiennent que l’agence de presse américaine a fait des concessions en série au pouvoir nazi dans les années 1930. Quitte à occulter certains de ses crimes. Ces travaux de l’historienne allemande ont été révélés, mercredi 30 mars, par le quotidien britannique le « Guardian ».

Seul média accrédité sous le régime nazi

Les révélations sont troublantes. Entre 1935 et 1941, l’agence de presse, dont les légendaires dépêches nourrissent chaque jour les rédactions de la planète, était le seul média occidental étranger à être accrédité sur le sol allemand. Le « Guardian » a été banni peu après l’accès d’Hitler au pouvoir. En 1935, l’agence Keystone a dû mettre la clef sous la porte pour avoir employé des journalistes juifs. En conséquence, l’AP a été la seule à fournir des informations sur l’état totalitaire dans les années 1930. Jusqu’en 1941, date de l’entrée des Etats-Unis dans la guerre.

En contrepartie, l’agence aurait cédé le contrôle sur ses dépêches en se pliant à la loi sur l’édition, en vigueur en 1934, qui ordonne à toutes les sociétés de presse de renoncer à publier les informations qui « pouvai(ent) affaiblir le Reich allemand à l’étranger ou dans le territoire national ». Faire rentrer dans le rang la presse nationale, mais aussi les médias internationaux, était l’un des premiers objectifs du parti nazi à son arrivée au pouvoir en 1933.

Un photographe de la SS

La loi imposait à l’AP de recruter du personnel du parti nazi. Harriet Scharnberg affirme que l’un de leurs photographes, Franz Roth, faisait partie du département chargé de la propagande chez les SS, l’élite militaire hitlérienne. Roth aurait remplacé l’un des trois photographes juifs de l’AP. « Les archivistes de l’AP n’ont pas connaissance de Franz Roth et de ses activités avant et pendant la Seconde Guerre mondiale », se dédouane auprès du « New York Times » un porte-parole de l’AP. Lequel affirme qu’ils ont résisté à renvoyer des employés juifs, préférant les déplacer sur des postes extérieurs à l’Allemagne.

En outre, les arrangements entre le parti nazi et l’AP auraient permis au régime de dissimuler ses crimes. Scharnberg argue que l’agence aurait « dépeint la guerre d’extermination comme une guerre conventionnelle ». Du pogrom anti-juif de la ville de Lviv, en Ukraine, en juin 1941, leur photographe Franz Roth n’a retenu que les images des détenus morts dans les prisons, capturés par l’armée russe. De fait, « la presse américaine n’a été approvisionnée que par des photos montrant les victimes de la police soviétique et des criminels de guerre de l’Armée rouge », dit-elle.

L’AP nie en bloc

Ces allégations ont secoué l’AP, qui cumule les démentis. Mercredi, l’agence a réfuté en bloc « la thèse selon laquelle elle aurait collaboré avec le régime nazi à quelque époque que ce soit », dans un communiqué du directeur des relations presse, Paul Colford. Il y concède que l’AP a reçu « des pressions » à l’époque, mais « a résisté à ces pressions tout en faisant de son mieux pour proposer une information exacte, importante et objective pour le monde à une période sombre et dangereuse ».

Paul Conge

 
Poster un commentaire

Publié par le avril 1, 2016 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :