RSS

La réflexion du jour: facebook, il y a 4 ans je disais déjà…

30 Mar
 Afficher l'image d'origine
Aujourd’hui 30 mars 2016, Face book m’envoie cette piqure de rappel, voilà ce que j’écrivais il y a 4 ans et bien je trouve qu’à la veille de la grande journée du 31 mars et alors que Pierre Laurent tente d’imposer à un parti communiste épuisé des primaires concoctées par Cambadélis et Cohen Bendit, alors que dans le même temps l’autre partie de la direction se range derrière la candidature autoproclamée de Mélenchon, retrouver ces quelques lignes témoigne d’une certaine vision sur le long terme autant que d’une permanence dans la pensée…

Cohn-Bendit s’emmerde, voilà une bonne nouvelle…

Quant à Cohn-Bendit qui s’ennuie parce qu’il prétend qu’il y a retour à la nostalgie des années 70, moi je n‘ai que le regret que dans cette nostalgie il y ait trop de Cohn-Bendit et pas assez de mouvement ouvrier faisant de mai 68 une originalité française…
Bien sûr on me traitera de vieux fossile, mais le plus fossile des deux n’est pas celui que l’on croit. Ce que représente Cohn-Bendit s’est incarné et est usé jusqu’à la trame, tous les aspects les plus politicards de la France d’aujourd’hui, de Sarkozy à Mélenchon ont repris les fausses audaces de Cohn-Bendit, le bateleur des tréteaux, le menteur professionnel pour dévoyer le mouvement populaire…

En revanche ma solution à moi n’a jamais été expérimentée toujours elle a été trahie par les paillasses, les démagogues, les falstaff de la politique dont Cohn-Bendit est un assez bon échantillon. Ils ont surfé sur la colère, ils en ont fait leur notoriété, les Kessler, les sauvageot, les Serge July, les Cohn-Bendit, tous ceux qui se sont pressés vers le pouvoir, ont vanté le mitterrandisme qui détruisait l’organisation ouvrière pour leur offrir un marche-pied vers la notoriété.

Cohn-Bendit s’emmerde que voilà peut-être une bonne nouvelle !

Publicités
 
4 Commentaires

Publié par le mars 30, 2016 dans Uncategorized

 

4 réponses à “La réflexion du jour: facebook, il y a 4 ans je disais déjà…

  1. lairderien

    mars 31, 2016 at 8:19

    Bonjour Madame,
    Je vous respecte infiniment et très souvent je suis d’accord avec ce que vous écrivez. Mais j’ai du mal à vous lire mettre dans le même sac, les cohn-bendit, sarkozy et Mélenchon.
    Votre pureté idéologique revient à nous condamner à faire l’impasse sur toute possibilité de changement en 2017, en 2022 et ainsi de suite, parce que vous voulez que le PCF revienne d’abord a ses fondamentaux. Bien, je serais donc mort depuis longtemps et peut être même mes petits enfants, avant que vos idées triomphent. Pendant ce temps la ploutocratie et ses valets oligarchiques de tous ordres, se frottent les mains en voyant leurs ennemis se déchirer pour décider qui est le plus pur. Bon faut faire avec et cesser de se faire la moindre illusion sur un avenir meilleur à un horizon prévisible.

     
    • simione alain

      avril 1, 2016 at 1:34

      cela ne peut changer avec ce ramassis de traitres de vendus et de ploutocrates que vous citez!

       
  2. jehaislescookies

    mars 31, 2016 at 4:13

    Cohn Bendit et Sarkozy, oui on peut les mettre dans le même sac.
    D’ailleurs vous ne savez pas le scoop dans le dernier livre de de Villiers : Cohn-Bendit lui a déclaré sans ambages que en fait oui il a toujours (déjà en 68) été pour le « libre marché ».

    à l’époque j’avais entendu dire qu’un député communiste de Toulon avait dit des étudiants « ces fils de bourgeois, une fois qu’ils auront fini leurs études et auront trouvé de belles places ils deviendront de fiéffés réactionnaires à leur tour » j’avais alors pensé « Le vieŭ con ! il a rien compris ! » et bien si ! il avait très bien compris (et Jacques Brel ! sa chanson « les bourgeois »). En fait mai 68 (en plus ça a été instrumentalisé et noyauté par la CIA, lisez le livre de Gonzalez-Mata, qui fut un agent d’infiltration à l’époque, il a tourné sa veste et écrit ses mémoires, c’est comme ça qu’on le sait maintenant, et il n’était certainement pas le seul loin de là), en fait encore dans le livre de de Villiers, (on le trouve téléchargeable gratis sur internet) tout catho aristocrate qu’il soit il y a des choses qu’il a bien compris, il faut lire la présentation qu’il fait de mai 68, c’est presque une analyse marxiste !

    Dans le contexte actuel oui il faut un programme radical qui retrouve les fondamentaux de la lutte de classe, si on commence à composer on se retrouve comme Tsipras !

     
  3. dom

    avril 1, 2016 at 8:15

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :