RSS

La réflexion du jour : la lutte contre le fascisme n’est pas un dîner de gala…

28 Mar

Afficher l'image d'origine

Certaines images me hantent, par exemple celle de cette brute avinée à Bruxelles en train d’insulter un jeune noir qui résiste et cette agressivité immonde qui n’avait pas d’autre justification que la couleur de peau de l’adolescent, m’a fait courir un frisson sur l’échine. Un peu plus loin, en train de contempler ces abrutis et leurs pareils – dont certains encapuchonnés semblaient sortis de Scream-, il y avait une bande de bisounours, jeunes filles blondes étonnées que des gens pensent à autre chose qu’à allumer des bougies et un enseignant extasié d’avoir enfreint les consignes de sécurité pour venir proclamer l’amour universel.

Ils ne forment pas un parti politique dit une dame, ce sont des hooligans… Est-ce que cela veut dire qu’ils n’ont pas encore trouvé de bailleurs de fond ? Que le capital envisage à peine de faire appel à eux? Mais déjà on les a laissé pénétrer sur cette place sans songer à les arrêter alors que la sécurité est à son niveau maximal et la police en état d’alerte…

Ils prennent prétexte d’autres fascistes… En Europe, mais depuis longtemps dans le monde, un monde où 87 millions d’enfants n’ont jamais rien connu d’autre que la guerre, un monde où d’autres n’ont pas d’eau potable à boire, un monde dont le stock d’armement est largement suffisant pour faire sauter la planète et que l’on continue à accumuler pour le plus grand profit des seuls marchands d’armes… Pour maintenir un tel monde sur ses bases, il faudra bien faire appel à une autre absurdité criminelle, le fascisme sous toutes ses formes et dans tous ses états… soutenus par qui, financés par qui?

D’autres images que je n’ai pas vues, mais j’invente du fond de mon impuissance, celle au Pakistan, à Lahore, plus de 80 personnes tuées, 140 blessées par l’explosion d’un parc très fréquenté où des chrétiens y célébraient Pâques.Voici ce que raconte Le Monde:
« Le kamikaze a réussi à entrer dans le parc et s’est fait exploser près de l’aire de jeux pour enfants, où ils faisaient de la balançoire. C’est pour cela que la plupart des victimes sont des enfants et des femmes », a déclaré un haut responsable administratif de la ville, Mohammad Usman. « C’était une explosion très forte et des explosifs très puissants ont été utilisés », a détaillé pour sa part un responsable de police, Haider Ashraf. « Le parc était bondé », a-t-il ajouté, soulignant que des billes métalliques ont été retrouvées sur place.
La responsabilité de l’attentat a été revendiquée par les taliban de la faction Jamaat-ul-Ahrar qui précisent avoir « ciblé les chrétiens ».

Peu m’importe qu’il s’agisse de chrétiens, de musulmans, de juifs ou tout autre groupe, ils sont tous la cible chacun leur tout et pour le moment les musulmans sont ceux qui ont le plus payé…  l’horreur est là dans ces corps d’enfants déchiquetés sur une balançoire…  je me demande ce qui peut se passer dans la tête d’un être humain pour qu’il aille se faire exploser auprès de balançoires au milieu des cris de joie d’enfants… Passe devant mes yeux cette image de cette petite fille traînée par les cheveux par Merah, un jour à Toulouse et achevée d’une balle dans la tête, sans que cette horreur provoque une grande émotion en France.

Tuer l’enfant y compris dans le ventre de la mère, considérer l’autre comme un nuisible… Voilà la pulsion fasciste qui s’étale au grand jour… Et qui prend prétexte des crimes des uns pour justifier les crimes des autres.

Je suis effrayée par cette horreur, mais aussi par l’innocence des miens, les gentils bisounours sur cette place de Bruxelles. Dans le fond c’est ça aussi qui me pousse à en appeler aux communistes, mais peut-être ceux-ci n’existent plus, ils ressemblent au meilleur des cas aux bisounours et proclament l’humain d’abord sans avoir les moyens d’appliquer un tel slogan?

Il fallait pour être communiste avoir le plus haut des idéaux, celui d’un don total de soi sans espoir de survie ni même de gloire. « Imbéciles, c’est pour vous que je meurs », cette dernière phrase de Valentin Feldman l’adressera à ses bourreaux, aux nazis qui allaient le fusiller au Mont-Valérien. Mais il était cet idéaliste sans illusion, lucide et qui savait ce qu’il devait accomplir pour en finir avec la bête nazie. Chevaleresque et réaliste, antiraciste, universaliste et patriote… Un prolétaire ironique sur les grands sentiments et le cœur en écharpe…

Il fallait être encore plus dur que les fascistes… Il ne suffit pas ‘être les héros d’un jour, il y faut la ténacité, parfois cela peut durer 70 ans de privations, être aussi fiers, entêtés, épris de liberté que les Cubains, voilà ce que sont ou devraient être les communistes. …

Ces communistes-là me manquent, je cherche ceux qui sont les plus proches e ce portrait que je fais d’eux… Je regarde les jeunes qui sont là et je ne puis m’empêcher de me poser la question que nous nous posions non sans naïveté lorsque adolescents nous adhérions au Parti Communiste: « est-ce que j’aurais la force de résister à la torture 24 heures, le temps que le réseau se défasse et se recompose »… Nous regardions avec vénération nos aînés qui en avaient été capables et nous commencions le combat contre le colonialisme en pensant à Henri Alleg, ce petit bonhomme joyeux qui avait subi la question, un communiste qui de son corps livré à la bête et son esprit qui les domptait, faisait le lien entre leur combat et celui de ma génération.

Alors je regarde ces jeunes gens et je cherche dans leurs yeux le reflet de cette détermination face au fascisme, celle e ce jeune adolescent noir, tranquille et fort face à la brute avinée, trouvera-t-il les communistes? Avec la conviction qui est la leur et la mienne qu’il ne s’agit pas seulement d’une idéologie nocive mais bien de voyous immondes que le capital pourra utiliser et commence déjà à utiliser pour maintenir son joug sur l’humanité.

Danielle Bleitrach

 
1 commentaire

Publié par le mars 28, 2016 dans Uncategorized

 

Une réponse à “La réflexion du jour : la lutte contre le fascisme n’est pas un dîner de gala…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :