RSS

A propos du 31 mars, la répression et les intimidations à la centrale thermique de Gardanne

27 Mar

Afficher l'image d'origine

La direction d’Uniper va plus loin que le projet El Khomri

samedi 26 mars 2016 par CGT Centrale Gardanne

Nombreux sont ceux qui connaissent l’histoire du film « Minority Report » où la société a réussi à éradiquer la criminalité. Grâce aux visions du futur fournies par des individus doués de précognition, les agents de Précrime peuvent arrêter les criminels juste avant qu’ils n’aient commis leurs méfaits.

Il semblerait que certains membres de la Direction d’Uniper (Ex SNET, ex E.ON France) soient doués, eux aussi, du don de précognition. Mais pour elle, les criminels sont les salariés réunis au sein de leur organisation syndicale CGT qui projettent de défendre leurs droits.

Le 31 mars prochain, à l’appel des organisations syndicales, les salariés se mobiliseront pour défendre leurs droits et leur dignité menacés par le projet de loi « travail » qui prévoit de soumettre un peu plus les salariés à la volonté de leurs employeurs, en modulant le temps de travail, les salaires, facilitant les procédures de licenciement, limitant les recours des salariés face à des décisions illégales.

Avant que toute décision ne soit prise par les salariés, en assemblée générale, quant aux modalités de la journée d’action prévue le 31 mars prochain, la direction a assigné au Tribunal de Grande Instance d’Aix en Provence pour le mardi 29 mars à 8h30 trois dirigeants du Syndicat CGT. Le Secrétaire Général, par ailleurs Secrétaire du CE, le Secrétaire du CHSCT ainsi que le Délégué Syndical Central CGT pour UNIPER

Le Syndicat CGT de la Centrale de Gardanne dénonce ces méthodes qu’il croyait révolues dans l’entreprise depuis que les salariés ont mis en échec la volonté de la direction à supprimer 20 emplois sur le site et à licencier les deux principaux responsables du syndicat en 2014.

Le Syndicat CGT de la Centrale de Gardanne

appelle les salariés à se rassembler devant l’entrée de la Centrale

le 29 mars à 6 heures

pour soutenir leurs Camarades

et mettre, à nouveau, en échec la direction

qui souhaite mettre fin à toute contestation de ses décisions.

Les présents décideront des modalités de ce soutien.

Ceux qui vivent ce sont ceux qui luttent

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l’article

Advertisements
 
Poster un commentaire

Publié par le mars 27, 2016 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :