RSS

La réflexion du jour: bande d’incultes et de lèche-bottes…

26 Mar

Plus d'un demi-million de personnes sont venues assister, vendredi 25 mars, au concert gratuit des Rolling Stones à La Havane.

 

Ce qui m’énerve, c’est la fatuité inculte des commentateurs de la télé…

A propos des Stones, ils parlent du « retour du Rock à Cuba »… Comme si les Cubains, ce peuple parmi les plus musiciens du monde, les avait attendus… C’est vrai que le rock a été plus ou moins banni pendant les « années grises », mais depuis il y a une statue de John Lennon à la Havane, il y a des bars rock, comme le Submarino Amarillo ou le Diablo Tun Tun. C’est vrai que comparé à la salsa, au son ou au reggaetón, le rock semble plus marginal, mais ce qui caractérise Cuba c’est le syncrétisme, le mélange inventif de tous les apports,  qui toujours passe par le filtre cubain.
Non mais l’image qu’il faut donner c’est celle d’une île ossifiée dans un communisme caricatural et qui grâce à Obama découvrirait enfin la modernité… Les Cubains sont mille fois plus cultivés que ces abrutis, dans le domaine musical mais pas seulement… j’ai honte pour la France de l’inculture du monde politico-médiatique…

Nous sommes soumis ici comme ailleurs à une propagande insupportable…

Je viens d’entendre le très sussurant Claude Askolevitch, le coeur en écharpe, navré de la complexité d’un monde où les méchants libèrent Palmyre tandis que les autres méchants à la Havane se referaient une vertu grâce un concert de rock… Il nous la joue music hall des âmes nobles.  Ce genre de  commentateurs ne s’interroge jamais sur les raisons qui font qu’une minuscule île, avec une petite armée ‘qui s’autofinance cependant et fournit les meilleurs cadres gestionnaires, tandis que chaque Cubain sait où prendre les armes pour défendre son pays), ne s’effondre pas. Qui ne se demande pas pourquoi  sa population ne se révolte pas contre ses dirigeants malgré tout ce qu’on leur inflige à cet effet..Et pourquoi les Etats-Unis sont obligés de reconnaître leur défaite et tenter la manière suave, Ne serait-ce pas parce que le peuple cubain, si fier, si humaniste ne veut pas de la tutelle américaine infligée dans les tortures à tant de pays d’Amérique latine?

Imaginez que nos imbéciles de la télé vantent encore et toujours  le courage du journaliste de CNN qui a « osé » demander à Raoul Castro quand est-ce qu’il libérerait les prisonniers politiques… Ce à quoi Raoul Castro a répondu sèchement:  « Donnez-moi la liste et demain il n’y en aura plus »… Et c’est vrai… Mais  le plus étonnant est que les journalistes occidentaux osent dénoncer les prisonniers à Cuba, alors qu’il existe une zone de non droit, avec des prisonniers fantôme, le seul endroit où l’on torture à Cuba selon Amnesty International et qu’ils n’aient pas songé à interroger Obama sur l’existence de la prison de Guantanamo imposée aux Cubains…

Danielle Bleitrach

Publicités
 
4 Commentaires

Publié par le mars 26, 2016 dans Uncategorized

 

4 réponses à “La réflexion du jour: bande d’incultes et de lèche-bottes…

  1. Llinares

    mars 26, 2016 at 11:30

    Ils n’ont pas parlé non plus bien sûr, les caniches de garde de nos merdias, de ce journaliste, pour le coup, lui, vraiment et seul courageux. ce dernier a en effet demandé récemment à Obama en conférence de presse, lors de sa visite à Buenos Aires , en présence de Macri le libérofasciste président argentin, si les USA feraient aujourdh’ui leur mea culpa d’avoir soutenu la dictature argentine et le plan Condor de déstabilisation et de traque des militants progressistes dans toute l’Amérique Latine. Il n’a pas obtenu de réponse du prix Nobel de la Pax americana. Amitiés de Béziers Danielle. Merci de tes prises de position qui décapent les mous et leur sortira j’en suis sûr la tête du sable. (Référence Télésur)

     
  2. Joris Manuel DM

    mars 27, 2016 at 9:16

    Sans oublier Audioslave qui a joué un magnifique concert en 2005 sur l’île…

     
  3. René Fabri

    mars 27, 2016 at 3:18

    D’un seul coup, me reviennent en tête les émotions des heures passées dans ma jeunesse à écouter en boucle La Linda de Oriente, une chanteuse de Cuba, qui excellait dans des genres musicaux proche de la salsa, telles que la guajira et le mérengué. Elle était accompagnée dans ses chansons interminables par de très bons musiciens dont un excellent flûtiste.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :