RSS

Amplifier le soutien au texte « Unir les communistes, Relever le défi du parti communiste ». Témoignage de ces dernières semaines.

21 Mar

Afficher l'image d'origine

Je confirme l’esprit de ce texte, mais ce qui me frappe plus encore depuis mon retour au parti c’est le nombre de camarades qui ont quitté le parti et qui pourtant restent là à attendre, à espérer quelquefois. Il y a des gens qui sont ainsi sur la touche que je n’aurais jamais soupçonné être capable d’en arriver là, tant ils avaient manifesté depuis toujours un militantisme dévoué et désintéressé.. Personnellement, j’ai toujours envisagé notre texte UNIR LES COMMUNISTES en pensant aussi à eux. J’ai deux préoccupations par rapport à mon engagement dans ce texte alternatif, dont je partage le fond tel qu’il est défini ici par Danielle Trannoy. La première est justement le rassemblement de TOUS les communistes dans et hors du parti, et à se titre l’initiative de Vénissieux du 30 avril me parait très importante. La seconde c’est qu’une reconstruction du PCF ne s’arrêtera pas au Congrès. Une telle perspective doit se penser sur une vingtaine d’années et donc concerner plusieurs générartions, mais chacun de nos combats, qu’il s’agisse des luttes, des élections, des Congrès doivent être pensés dans cette perspective à long et moyen terme. C’est d’ailleurs ce qui nous permet ici de dénoncer à la fois les primaires et les auto-proclamations de candidatures comme le fait ici Danielle Trannoy. (note de Danielle Bleitrach)

Il semble que nous allons pouvoir déposer notre texte au vu du nombre de signatures. Mais le plus intéressant c’est ce qui se dégage. C’est sûrement difficile de résumer ici ces nombreuses heures d’échanges et leur intensité. Mais il ne faut pas beaucoup de temps pour que la colère émerge,  pour que l’ensemble de la situation soit posée très clairement.

Si… c’est la colère qui domine. Décidemment, c’est « NON pour les primaires » dont la logique aboutira à cautionner un candidat social-démocratique qui leur sera imposé. C’est aussi NON à toute forme de manipulation qui aboutirait à cautionner un tel candidat d’où qu’il vienne.

Le Congrès ne devrait pas traiter que des alliances dans la perspective de l’élection présidentielle, car la Gauche n’est rien sans un parti communiste déterminé à défendre les intérêts de ceux qui travaillent et qui rejettent toutes formes d’exploitation. L’affaiblissement du PCF conduit à l’affaiblissement de toute la Gauche. Mais aujourd’hui la Gauche ???

 

C’est un appel clair et net, pour rompre avec la social-démocratie et toutes les ces stratégies qui nous conduisent d’échecs en échecs, sans remettent pas en cause le capitalisme. La question des alliances dans la perspective des élections est évoquée seulement si les candidats sont communistes notamment à commencer par les députés sur les choix prioritaires des communistes, décidés en congrès.

Le refus d’un débat sur les questions de l’Union Européenne est très clairement vécu comme un verrou entravant aussi tout processus démocratique et toute  souveraineté populaire.

Il nous semble qu’il y a un potentiel de forces qui résistent mais qui en l’absence d’un collectif intellectuel et d’une direction qui écoutent les communistes, les silences et l’abstention dans le pays ne trouvent pas son chemin. Des forces existent et nombreux camarades se contactent et s’informent entre eux.

« La situation est trop grave » disent-il pour se laisser déposséder. Les camarades s’engagent facilement autour du texte « Unir les communistes… ».  Avec le souci de poursuivre et donc de rassembler les communistes « comment faire pour rassembler les communistes eux-mêmes ? ». On perçoit combien les communistes détestent les divisions (ce n’est pas leur culture). Nous avons tous besoin de cette organisation qui permettait de réfléchir et d’agir collectivement pour défendre nos intérêts. C’est donc bien ce manque qui apparaît.

 

Le danger de la disparition du parti communiste français se pose de façon plus insidieuse qu’en 2007. Aussi elle est évidemment perçue et est source d’inquiétudes. Mais, les camarades qui en conscience de classe, sont restés, y paient leurs timbres,  militent comme ils peuvent,  malgré la situation qui ne leur convient pas. Tous ces communistes méritent le respect de leur souveraineté. Les décisions dans les sections qui vivent sont très compliquées dans cette période historique.

 

Il nous donc faut à nouveau relever le défi du parti communiste, comme nous avons pu le faire depuis le congrès de Martigues,

 

La situation est certainement plus grave qu’en 2007 où les communistes dans leurs sections jusqu’à la Conférence Nationale, ont su dire que leur Parti leur appartenait, totalement. Mais en tout état de cause, même si de nombreux communistes ne sont pas ou plus organisés, se maintenant dans le silence et l’abstention, même si la situation est critique et difficile, nous n’avons pas d’autres choix que de remettre en route pied-à-pied, l’organisation des cellules, des lieux de vie et de travail permettant un large débat pour ouvrir une voie de sortie du capitalisme, vers le socialisme, l’appropriation sociale des moyens de production dans le respect des hommes et de leurs environnements.

 

L’exigence des communistes doit être la même détermination que celle portée lors de la Conférence Nationale, en 2007, pour ou contre un parti communiste. A ce jour, la question est de fait reposée aux communistes. C’est le sens de notre texte.

 

Danielle Trannoy

Réseau Faire Vivre et Renforcer le PCF

20 03 2016

Advertisements
 
Poster un commentaire

Publié par le mars 21, 2016 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :