RSS

La réflexion du jour : encore un petit effort camarade…

18 Mar

.5

Nous sommes proches d’avoir les signatures requises pour la prise en compte de notre texte alternatif :

UNIR LES COMMUNISTES

http://lepcf.fr/Unir-les-communistes-le-defi-renouvele-du-parti-communiste

Mes chers camarades, si j’en crois le recensement effectué par notre amie Marie Claude Burricand qui gère les signatures du texte alternatif, nous sommes en situation de pouvoir atteindre le nombre de signataires nécessaires à la validation de notre texte alternatif. Il faut 24 fédérations représentées, nous en avons 25. Le problème à régler est double, dans la mesure où il est interdit d’avoir plus de 30 délégués par fédération, il faut faire un effort en particulier dans les fédérations où nous avons des forces comme Paris et Marseille pour atteindre un score maximum.

Il y a bien sur des endroits où nous avons déjà les 30 signatures et beaucoup plus… mais au-delà elles ne seront pas comptabilisées, ce qui implique un effort dans d’autres.

Je vous annonce que dans les Bouches du Rhône, nous avons un nombre de signatures intéressant, nous sommes proches de la vingtaine. Il faut donc que chaque signataire poursuive ses contacts, c’est compliqué parce qu’alors que la date de dépôt approche la plupart des communistes n’ont pas encore lu la base commune et encore moins notre texte alternatif. La mobilisation des communistes dans la protestation contre la loi Khomery explique pour une part ce retard, mais il y a aussi l’absence de volonté de la direction du parti pour que cette discussion ait lieu.

Le temps presse. Nous sommes largement en capacité d’atteindre le score maximum dans les Bouches du Rhône, mais nous risquons d’être confrontés à la fois à un manque de temps et à un effet de l’inertie bureaucratique qui semble caractériser les procédures. Des textes trop longs et que l’on ne met pas dans les mains des communistes.

Mais le véritable problème est que bien des signataires n’ont pas compris les démarches nécessaires.

cette étape est en effet celle qui permet de valider la représentativité du texte alternatif, un parrainage. Après la validation il y aura l’étape de la discussion et du vote des communistes dans toutes les sections.

Il ne suffit pas comme ils l’ont fait en général de donner son adhésion avec un papier comprenant leur nom, leur prénom, leur section et leur fédération plus leur signature en faveur du texte alternatif Unir les Communistes remis soit à MC Burricand, soit à moi (je rappelle mon E-mail qui vous donnera accès à mon adresse et à mon numéro de téléphone: bleitrach.danielle@wanadoo.fr) .

Il faut encore obtenir du responsable ADF de la fédération une attestation de cotisations à jour. Il y a quelques cas de blocage, mais ce qui domine c’est la difficulté à mettre la main sur ledit responsable. Donc il faudra peut-être s’y prendre collectivement si vous avez des difficultés. Ca y est j’ai pris contact avec la responsable ADF des Bouches du Rhône, elle s’appelle Marion Honde et lundi elle sera là et j’irai la voir avec les attestations signées que j’aurai récolté… et je préparerai d’autres validations…

Cette attestation doit être également remise à la coordinatrice des signatures.

Et tout ceci avant le 31 mars…

L’effort ne devrait pas être surhumain dans les Bouches du Rhône… Nous sommes proches d’y parvenir.

Cela se passe également assez bien dans d’autres départements et nous avons bon espoir d’obtenir les signatures nécessaires pour que notre base alternative soit prise en considération dans les votes du Congrès…

Alors un petit effort pour dépasser les freins bureaucratiques et pour que soit respectée la démocratie du Congrès…

Danielle Bleitrach

PS. un mot encore à quelques amis incrédules et moqueurs, je pense en particulier à Leca et à J.P.Martin, mais il y en a d’autres… Au lieu de moquer mes efforts, vous feriez mieux de nous aider… Les seules batailles que l’on est sûr de perdre c’est celle que l’on ne mène pas… Vous savez que je n’attends rien pour moi de cette bataille, que des ennuis supplémentaires, comme toujours… Alors vous devriez vous interroger sur les raisons qui fait que je m’obstine à ce que je hais le plus au monde: affronter la stupidité bureaucratique… C’est que je dois avoir quelques convictions, non sur ce que je peux faire pour influer sur le cours des choses, je n’ai pas beaucoup d’illusion, croyez le bien, mais je ne pourrais pas me regarder en face si je n’avais pas fait cet effort en faveur d’un idéal d’une vie…

Advertisements
 
2 Commentaires

Publié par le mars 18, 2016 dans Uncategorized

 

2 réponses à “La réflexion du jour : encore un petit effort camarade…

  1. leca

    mars 18, 2016 at 8:09

    Incrédule oui. Moqueur non. Respect au contraire pour tout ce que tu fais.

     
  2. simione alain

    mars 18, 2016 at 1:35

    Si vous voulez la respecter soutenez là

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :