RSS

Ils tiennent le haut du pavé avec la bénédiction de BHL…

16 Mar

RIGA (Lettonie) aujourd’hui. Parade annuelle des vétérans lettons des légions Waffen SS qui ont combattu contre l’URSS. La date du 16 mars a été choisie en commémoration des premiers combats des forces lettonnes SS contre l’armée soviétique, en 1944. Les Lettons combattant pour l’Allemagne nazie étaient alors regroupés dans la 15ème division SS de grenadiers «Lettland». Pendant quelques années, après le démantèlement de l’URSS et la proclamation de l’indépendance de la Lettonie, il s’agissait d’un jour férié officiel dans le pays. Les anciens Waffen SS, se faisant maintenant de moins en moins nombreux sont remplacés par des manifestants d’extrême-droite auxquels s’associent quelques membres du parlement.
Pour Efraim Zuroff, le directeur du Centre Simon Wiesenthal à Jérusalem et chasseur de nazis, cette manifestation est «un autre exemple des efforts systématiques déployés par les anciens pays du bloc communiste d’Europe de l’Est pour réécrire l’histoire de la Seconde Guerre mondiale et de l’Holocauste».
«C’est incompréhensible de constater comment des gens ayant lutté pour la victoire de l’Allemagne nazie, le régime le plus génocidaire dans l’histoire de l’humanité, peuvent être honorés dans un pays étant membre de plein droit de l’Union européenne ainsi que de l’OTAN», a-t-il ajouté.
L’ancien chasseur de nazis a également expliqué que les membres de la soi-disant Légion lettone ont joué un « rôle actif» dans le génocide de Juifs, en rappelant que 67 000 des 70 000 des Juifs lettons sont morts durant l’Holocauste.
Alors que les représentants russes ont fermement critiqué cette manifestation, la communauté européenne a choisi de ne pas la commenter.

Pendant ce temps-là, on envoie des rafales du Normandie-Niemen protéger ces merveilleux pays baltes d’une hypothétique agression russe.
TOUT EST NORMAL.

La parade annuelle des anciens SS nazis qui se sont battus contre l’URSS pendant la Seconde Guerre mondiale se déroulera ce mercredi à Riga, capitale…
ISRAEL-ACTUALITES.TV
TOUJOURS DE SOURCE ISRAELIENNE

La parade annuelle des anciens SS nazis qui se sont battus contre l’URSS pendant la Seconde Guerre mondiale se déroulera ce mercredi à Riga, capitale de la Lettonie.

Bon nombre d’entre eux ont également participé au massacre de milliers de juifs dans l’exercice de leurs fonctions.

Cette marche est tenue chaque année le 16 mars malgré l’opposition officielle du gouvernement letton qui ne souhaite toutefois pas l’interdire « au nom de la liberté d’expression ».

Des politiques, membres de partis nationalistes, ont d’ores et déjà annoncé prendre part à la parade avec l’accord du gouvernement.

Une manifestation anti-fasciste est aussi prévue pour protester contre un tel rassemblement. Les autorités déployées pour l’occasion craignent un 6878230010001009801310nodébordement, selon un porte parole de la police.

Alex Tenzer, un expert israélien pour les médias russes, a déclaré que de nombreuses marches similaires sont organisées en Ukraine et en Lituanie: « C’est un phénomène que l’on retrouve dans les pays de l’Est de l’Europe ».

» Ils ne ressentent aucune honte à porter aux nues et considérer ces gens là comme des héros alors qu’ils ont massacré des juifs et collaboré avec les nazis. Comment est-ce possible qu’Israël garde le silence quand des nazis descendent marcher fièrement dans les rues ? », déplore Tenzer.

Le porte parole du ministère des Affaires étrangères israélien, Emmanuel Nachshon a répondu aux propos de l’expert en dénonçant l’événement : « C’est une parade obscène composée de vieux nazis.  Notre ambassade travail avec le gouvernement letton à empêcher ce rassemblement honteux. Un gouvernement qui s’est d’ailleurs complètement opposé à la parade ».

Israël Actualités.

La réponse du gouvernement Israélien est un mensonge, non seulement les gouvernements lettons et ukrainiens ne sont pas opposés aux néo-nazis mais ils partagent leur idéologie et en font les instruments de la lutte de l’OTAN contre la Russie. Mieux j’accuse Bernard Henry Levy de s’être associé, comme nous le montrons dans notre livre au commanditaire de ces néo-nazis à Odessa. Lire tout le dossier irrefutable que nous présentons sur le sujet dans notre livre: Danielle Bleitrach et Marianne Dunlop, URSS vingt après, retour de l’Ukraine en guerre, Delga éditeur, 2015

 https://youtu.be/ADQj-3u6g7Q
Advertisements
 
Poster un commentaire

Publié par le mars 16, 2016 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :