RSS

AU PCF, comme si vous y étiez…

11 Mar

12

Que dire de mon retour au PCF sinon que je me demande comment j’ai pu m’en passer si longtemps…

Hier soir nous avons eu une réunion que j’ai trouvé formidable, nous étions une quinzaine… Et il y a eu un vrai débat contradictoire mais au bon sens du terme. Nous sommes arrivés à dégager des positionnements, par exemple nous sommes tombés d’accord sur le fait que l’essentiel c’était de nous donner les moyens d’avoir un parti à la hauteur du mécontentement populaire. Simplement le problème était le Que faire? A l’inverse de ce qu’on trouve sur les réseaux sociaux, le ton restait amical, fraternel, on s’écoutait… Sur la question des primaires des opinions divergentes se sont exprimées, en général cette histoire ne passionne personne, on s’interroge sur la raison pour laquelle il est question de ce truc alors qu’il y a tant d’autres problèmes. Il y a même une contradiction entre la position du PCF exigeant le retrait de la loi et le fait d’aller se mettre dans une histoire pareille. Comme le faisait remarquer un camarade, on voit mal comment Hollande et Mélenchon renonceraient à se présenter… Alors de quoi on cause, élire un candidat qui représenterait le reste et qui ne serait même pas communiste… Aboutir à la division des communistes?

En fait, il y a trois positionnements possibles!

  1. nous nous mettons à la remorque du PS, une fois de plus
  2. nous nous mettons derrière Mélenchon
  3. ou nous choisissons un candidat communiste.
    *
    Nous avons appris que des dirigeants communistes locaux participaient déjà à des rencontres pour l’installation des dites primaires. Un retraité des PTT a alors déclaré « toute ma vie je me suis battu contre les pratiques de la direction : installer un truc dans un service sans le dire et puis un autre et puis nous mettre devant le fait accompli, je n’ai pas envie d’avoir ces méthodes dans mon parti ». Nous ne votons pas mais j’ai l’impression que ma position en faveur du candidat communiste est largement partagée… Un camarade laisse même entendre qu’autrement il ne votera pas… Un autre déclare autant vaut voter Juppé tout de suite comme ça on aura des chances d’avoir le grand mouvement, celui qui est en train de monter… Mais tout le monde le regarde étonné, incrédule…

Malgré ce, à cause de la magnifique manifestation de la veille et aussi ce qui se préparait auquel la section a choisi de participer par de nombreuses distributions de tracts, à savoir la journée du 31, la tonalité était optimiste. Comme si dans le fond les manœuvres politiciennes devait être balayées parce qu’il était en train de se passer quelque chose d »historique auquel la section se devait de prendre part. A la fin d’ailleurs tout le monde s’est inscrit pour la distribution dans les cités mais aussi à la fac de saint Jérôme…

Nicolas qui devait rapporter sur la base commune a expliqué qu’il se sentait incapable de voter pour un machin pareil, illisible, sans le moindre aspect concret, une enfilade de bons sentiments et phrases creuses et gonflées de vent. Comment est-ce qu’on peut prétendre aller vers notre base naturelle, la classe ouvrière, les exploités, la jeunesse avec une telle enfilade de perles… Là aussi hochements de tête mais sans agressivité: « pourquoi ils parlent comme ça? Pourquoi ne pas être plus concret: »

Mais là encore ce n’est pas le sujet qui les intéresse, l’important c’est ce qu’on peut faire ensemble… On échappe difficilement aux sourires amicaux, à l’impression d’être en famille…

Quelle richesse dans cet univers communiste que je retrouve avec plaisir… Mais il va falloir récolter les adhésions au texte alternatif UNIR LES COMMUNISTES… J’ai un mal fou à envisager ce genre de choses, c’est nécessaire, il faut un projet qui tienne la route, une perspective pour unifier les communistes, mais j’ai du mal à m’y résoudre dans ma section parce que je déteste les clivages, je veux des débats comme celui que nous venons d’avoir sans aucune hostilité de camps… Est-ce qu’on va y arriver ?

Bon, voici ce qu’il faut faire: Marie-Christine Burricand nous envoie les conditions du soutien à un texte, la procédure officielle: la voici… Il faut se presser…

Réponse à M.C. Burricand 09 03 16

Comme tu le sais, la règle est de 300 adhérent-es signataires issus d’au moins un quart des fédérations  : ce qui représente le nombre de 24 fédérations minimum.
Le nombre de signataires par fédération  ne peut excéder 10% de l’ensemble de la liste.

Bon si vous avez compris, il faut donc trouver au moins un camarade ayant ses cotisations à jour dans 24 départements français… C’est la course au trésor, j’ai l’impression que depuis mon départ en 2003, ils ont sacrément raffiné, en outre quand j’ai demandé pourquoi il fallait se taper plusieurs fois quarante pages alors qu’en 2003 les textes alternatifs n’excédaient pas une page, j’ai appris que c’était un machin imposé par la direction nationale: les textes alternatifs doivent être sur le même modèle que « la base commune »… A propos de celle-ci, je n’arrive pas à ingurgiter plus de trois pages de suite, je pique du nez… Je croyais être capable de lire n’importe quoi… Et bien cette base commune bat toutes les sommes imaginables (somme à tous les sens du terme)… Sans tomber sans un complotisme exagéré, je me demande s’il n’y a pas dans cette torpeur un effet voulu qui nous empêche de mener le combat nécessaire pour récolter des signatures?

Je note au passage cette manie d’ajouter un féminin aux adjectifs et aux substantifs, ici adhérent- es, un véritable sabotage de la langue française qui contribue par sa répétition à cet effet hypnotique, à la mélopée de la flûte du charmeur de serpent… Marianne qui ne supporte pas plus que moi ce tic a juré de ne signer aucun texte qui pratiquerait de la sorte…  Heureusement le texte qu’elle et moi nous signons UNIR LES COMMUNISTES, évite cet usage barbare et d’un féminisme racoleur…

Bon il faut qu’un camarade dans 24 fédés nous envoie sa signature… sur le modèle ci-dessous..

attestation
En rentrant, je reçois un E-mail d’un camarade… je vous le livre pour vous dire la richesse du contexte…

Comme promis, je t’envoie la chanson des Wampas « Georges Marchais ».
Ce n’est pour faire style. Le chanteur, à la voix si particulière, était ouvrier à la RATP, syndiqué CGT, et n’a jamais caché qu’il votait communiste. Ils ont d’ailleurs joué plusieurs fois à la Fête de l’Huma.
Bon après c’est du vrai rock. Donc pas forcément audible par tout le monde !
Ce que ne doit pas être notre texte « alternatif » (quel vilain mot !)…

Sur mon appréciation de la réunion de section, je t’appellerai demain.

PS: j’aime vraiment beaucoup Abdellatif Laâbi..!

Pour ceux qui l’ignorent c’est un poète algérien qui a traduit Darwich, voici un de ses poèmes que j’aime:

TRIBULATIONS D’UN RÊVEUR ATTITRÉ

Ce n’est pas une affaire d’épaules
ni de biceps
que le fardeau du monde
Ceux qui viennent à le porter
sont souvent les plus frêles
Eux aussi sont sujets à la peur
au doute
au découragement
et en arrivent parfois à maudire
l’Idée ou le Rêve splendides
qui les ont exposés
au feu de la géhenne
Mais s’ils plient
ils ne rompent pas
et quand par malheur fréquent
on les coupe et mutile
ces roseaux humains
savent que leurs corps lardés
par la traîtrise
deviendront autant de flûtes
que des bergers de l’éveil emboucheront
pour capter
et convoyer jusqu’aux étoiles
la symphonie de la résistance

Advertisements
 
5 Commentaires

Publié par le mars 11, 2016 dans Uncategorized

 

5 réponses à “AU PCF, comme si vous y étiez…

  1. RDuhamel

    mars 11, 2016 at 9:25

    Bonjour à toutes et à tous
    Absolument et complètement d’accord avec Nicolas et MC Burricand, comme elle je pensais pouvoir venir à bout de ce texte au bout de 4 pages ………!
    Merci pour ce très beau texte d’Abdellatif Laâbi lui au moins se laisse lire.
    Bonne journée

     
  2. histoireetsociete

    mars 11, 2016 at 9:54

    ce n’est pas M.C Burricand qui pique du nez toutes les 4 pages, mais moi Danielle Bleitrach… Pour compléter ma pensée sur la manière dont les adhérents de ma section vivent les foucades de cette direction, je dirai que j’ai l’impression qu’ils s’en foutent totalement, le parti c’est eux mais si en plus ils doivent s’intéresser à ces gens-là…

     
  3. René Giraud

    mars 11, 2016 at 11:22

    Effectivement Abdellatif Laâbi est un grand poète. Il est non pas algérien mais marocain. il avait crée en 1966, avec d’autres poètes la revue Souffle, revue consultable sur le web. Membre du PLS (parti communiste marocain) qu’il quittera en 1972 pour fonder avec Abraham Serfaty Ila Al Amane, groupe clandestin d’extrême gauche. Il a excellemment traduit bien sûr Mahmoud Barwich mais aussi d’autres poètes moyen-orientaux et a réalisé une anthologie de la poésie palestinienne contemporaine. Sa poésie vaut vraiment le détour: « Tous les déchirements », « Sous le ballon le poème », Discours sur la colline arabe » et bien d’autres qu’il est bon de lire en ces période!

     
  4. RDuhamel

    mars 11, 2016 at 12:15

    Oups
    Un malencontreux copier-coller m’a fait attribuer le texte dans lequel il est dit « à propos de celle-ci, je n’arrive pas à ingurgiter plus de trois pages de suite, je pique du nez…  » à MC Burricand. Je rends à « César » ce qui lui appartient.

     
  5. Alain CHANCOGNE

    mars 17, 2016 at 6:19

    Bonjour Danielle

    J’adore te lire..

    MERCI pour ce magnifique poème

    Pour le reste:

    Comme je ne mâche pas mes mots, je persiste et je signe:

    Comment une militante comme toi, qui connait la »boutique » aussi bien , m^me mieux que moi, qui sait que le Congrès du PCF et sa préparation représentent pour le rapport K/travail, un élément aussi décisif que l’usage du préservatif tricoté pour éviter le SIDA,
    ……………….comment peut elle trouver la moindre parcelle d’ESPOIR dans ces histoires de chamailleries sur les primaires, ou sur la traque de X encartés de X fédés permettant au « réseau » un tel ou untel de présenter une contribution dite alternative, grâce à des statuts qui ont social démocratisé le P C en officialisant le droit à »tendances »,??

    Sans boule de cristal(certains disent que j ai »perdu la boule »), je t’annonce le résultat du match!

    X textes ou pas en présence, la « ponte « de l’équipe LAURENT, amendée à la marge , sera bien entendu largement majoritaire à l’issue du Congrès des dupes..
    Alors que l’avenir de ce qui a été un parti COMMUNISTE se joue les lundis soirs et autres jours de rencontres plus ou moins secrètes entre les Pierrots ou darty_goal , avec tels frondeurs accompagnés certains soirs par Camba,

    …alors que de toutes façons le Parti ne survit en convulsions que parce qu’il est alimenté en oxygène(ou gaz carbonique, plutôt)! par l’alliance- compromission avec les socialos..et le fric que le PGE reçoit de l’Union EUROPENNE ( 1million 600000 pour 2015)

    ……………………………..je prends le pari que, de toutes façons, comme lors du dernier Congrés, loin des regards des participants et encore moins des adhérents cotisants ( réels ou virtuels…), la prochaine direction (???) sera construite dans la nuit des longs stylos , en intégrant x pour cent d’opposants tels que ceux pour lesquels tu cherches des signatures!

    Je suis très respectueux des choix de chaque communiste.I

    Que ce soit en matière de choix culinaires, sexuels;et aussi politiques..

    Chacun cherche ou être utile pour aider à ce que les masses qui font l’HISTOIRE(alors que P.Laurent »leur »en raconte..en prétendant être un secrétaire communiste d’une Orga qui vote l’état d’urgence , salue le courage de TSIPRAS, et veut « reconstruire la Gôôche »

    Sans jouer au « psy » , je crois que, consciemment ou pas, celles et ceux qui comme toi , sincèrement attachés à la visée COMMUNISTE, restent ou (très très rares) reviennent au sein de ce qui fut LE PARTI.(.et qui n’est plus q »un parti »,).. ont besoin d’y retrouver un peu de chaleur
    collective.
    .Je ne le dis pas avec volonté de blesser mais c’ est de la thérapie de groupe, selon moi..

    Ouii, je sais, il y a des faucilles, des marteaux, des échanges souvent passionnants au niveau de telle section..mais , mais.

    Je sais que tu excuseras ma conclusion d’humour lourd.

    Pour X raisons liées à mes origines catalanes et un petit passé sportif, je suis »soci » du FC Barça;;

    Je prends mon pied au spectacle qu’offrent ces millionnaires de la baballe que sont les MESSI, INIESTA, SUAREZ et autres NEYMAR

    Mais si un jour j’apprends que tout en gardant le maillot actuel, « mon Barça » remplace au CAMP NOU les buts par des barres , qu’un y joue avec un ballon ovale, à quinze , et que les dirigeants du club me demandent de continuer à verser mon abonnement parce que ce sera
    toujours le F.C BARCELONA,
    ….je leur expliquerai qu’ils ont le droit de muter en rugbymen..mais que moi, j’aime trop le foot pour faire semblant de croire qu’à la prochaine AG, on se remettra au ballon rond…

    Très amicalement, je te fais la bise

    Alain

    Tu as intitulé ton papier « au PCF comme si vous y étiez », mon commentaire aurait pu avoir comme titre provocateur  » PCF? heu…Comme s’il était encore Communiste!! »

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :