RSS

Un gros livre et un grand livre, à lire et à aimer.

06 Mar

Béatrice Courraud prépare un article sur ce livre pour la Nouvelle presse (1), elle m’a déjà prévenue que ce serait une promenade au fil des pages, elle tient parole puisque la voici déjà à la page 166, au milieu du livre en train de méditer sur le héros brechtien…Un autre ami, critique de théâtre, Philippe Duvignal, qui prépare également un article m’a prévenu qu’el apprenait beaucoup de choses et que souvent le plus intéressant se trouvait dans les notes à lire avec un loupe… Je suis ravie que chacun cherche dans ce livre les traces de l’Histoire comme un promeneur solitaire ou un chasseur et que, comme béatrice, on puisse y puiser la nécessité de la Résistance  (note de danielle Bleitrach)

Beaucoup ont dit oui par lâcheté et d’autres ne se sont pas fait les complices des criminels et ont eu le courage de dire non.

(…) Dans « Homme pour homme », Galy Gay, le héros, est déjà le soldat Schujeyck. Il s’agit d’un homme paisible qui ne sait pas dire non et qui va au marché pour acheter un poisson. Par pure complaisance, il rend service à un groupe de militaires à qui il manque un quatrième. Gay, Sancho Pança, le civil né, l’allemand toujours prêt à coiffer un bonnet de nuit, se retrouve) militaire, de reniement en reniement, et il part au front. Si l’on montre le personnage sous l’aspect psychologique, c’est un être inoffensif qui ne cesse de céder. Comme il achète un concombre au lieu d’un poisson, il enfile un uniforme trop étroit et des bottes qui lui blessent les pieds.
Mais, dès qu’on prend ce type d’individu sur le plan historico-social, le brave homme qui ne sait pas dire non à l’ordre du crime et de la violence devient le complice né des pires criminels. L’histoire du siècle de la boucherie de 1914-1918 jusqu’à Hiroshima en passant par les guerres et l’extermination, est celle des masses qui ne savent pas dire non… leur neutralité est la pire des menaces pour la paix (…) (p.166)

Auteur : Danielle Bleitrach. Colelction essais (sociologie du cinéma). Livre disponible en version print et numérique.
EDITION-LETTMOTIF.COM
 (1) L’article paraîtra dans le numéro du mois de mai de La Presse Nouvelle Magazine (PNM), magazine progressiste juif, magazine mensuel.
Publicités
 
1 commentaire

Publié par le mars 6, 2016 dans Uncategorized

 

Une réponse à “Un gros livre et un grand livre, à lire et à aimer.

  1. Gérard jean

    mars 6, 2016 at 12:59

    France écrit en 1940 par Marc Bloch, officier et historien, qui a participé aux deux guerres mondiales. Dans ce livre, il ne raconte pas ses souvenirs personnels, mais il s’efforce, en témoin objectif, de comprendre les raisons de la défaite française lors de la bataille de France pendant la Seconde Guerre mondiale. Rédigé sur le moment, L’Étrange Défaite a marqué les esprits dès sa parution par la pertinence des constats qui y sont faits.Malgré le manque d’informations à sa disposition et le désavantage de l’analyse à chaud, Marc Bloch fait une analyse des causes de la défaite de 1940 qui n’a pas été profondément remise en cause à ce jour et a ouvert la question de savoir dans quelle mesure les élites ont préféré la victoire d’Hitler face à la montée du communisme.
    Un ami publie un Roman/biographique sur son oncle patriote,pilote qui a été le témoin de l’invraisemblable ordre d’Hutzinger :Ne bombardez pas les ponts entra la Belgique et la France,ce qui était prévu pourtant par l’état major!Ce fut la débacle de Juin 1940,malgrè le sacrifice de 100000 patriotes et l’extraordinaire courage de gens comme Aragon/
    http://www.pierre-grenet.net/sorties-le-20-fevrier-2016.html
    Affaires d’honneur ou « La prise de pouvoir par les fascistes français en 8 jours de Mai 1940 »
    Enquête sur la mort d’un pilote, commandant d’un des deux groupes de bombardement lancé à l’assaut en vol rasant sur les colonnes de panzers en mai 1940. A travers son itinéraire de Saint-cyrien issu d’une famille bourgeoise qui réécrit son histoire et refuse son mariage avec une Autrichienne juive, s’esquisse un récit à voix multiples.
    Le ciel de France est resté vide pour certains observateurs après huit mois de « drôle de guerre » au moment de l’offensive éclair déclenché par Hitler. Pourquoi ? Négligences, Etat Major dépassé et vieillissant ou des causes plus politiques ?
    Qui est à l’abri du retour de l’histoire et de ses interprétations chaotiques ?
    Nous croyons connaître la fin de l’histoire et si nous inversions le mécanisme du suspens ?
    Joute entre les versions sur ces événements auxquels se mêlent les romans de Casamayor et de Joseph Kessel.
    Pour nombre de membres du PCF,le Gaullo-communisme est un lien viscéral avec la France.
    Pourquoi Laurent/dartigolles ne savent ils pas mettre en avant l’estime pour cette période de la résistance qui a permis à la France d’être la république sociale où 57% du PIB sont consacrés au collectivisme encore aujourd’hui?
    Mélenchon profite au maximum de ces carences politiques fatales des dirigeants Huistes du PCF,parti dont je suis membre.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :