RSS

IL A TOUTE SA PLACE AU PANTHEON…. AMBROISE CROIZAT

27 Fév

je ne décolère pas que ce foutriquet de Hollande n’ait pas honoré un seul héros communiste alors qu’il s’agissait de la Résistance… Je me suis jurée, entre autres pour cette raison, de ne plus jamais voter socialiste et j’ai tenu parole… il faut dire qu’ils m’ont bien aidée puisqu’aux dernières régionales ils se sont auto-éliminés au premier tour dans les Bouches du Rhône… Mais dans ce temps où ils en rajoutent dans le rapt des conquêtes sociales au profit du patronat , j’aimerais que ce véritable héros, inventeur de la sécu soit honoré comme il le mérite.(note de Danielle Bleitrach)

70 eme anniversaire de la sécurité sociale : RETABLISSONS LA VERITE HISTORIQUE

Prenons les devants…. Lors de l’hommage national du 70ème anniversaire de la sécu ( si jamais il est rendu!!!!!…), attendez vous encore et ceci malgré l’énorme travail fait pour rétablir l’histoire, à ce qu’ils disent que la sécu a été fondée par Pierre Laroque. ( Ainsi qu’il est  dit souvent…). Ce qui est curieux c’est que lorsque l’on évoque une loi, on lui donne toujours généralement le nom du ministre qui l’a promulguée et non du fonctionnaire qui a participé à sa mise en place: Ainsi dit-on :Loi Macron, Loi Juppé ou Loi Weil par exemple. Et bien non, là on vous dira loi Laroque qui n’était que le fonctionnaire de Croizat ( directeur de la sécu). Ben, tiens, on ne va pas donner à une institution enviée dans le monde entier et que socialistes, patrons et droite s’évertuent à casser, le nom d’un ministre communiste.
Et pourtant c’est lui, lui le bâtisseur de ce beau conquis social de janvier 1946 à juillet 1946 alors qu’il est ministre du travail et de la Sécurité Sociale ( de novembre 1945 à mai 1947) , On vous parlera encore d’une création de De Gaulle… oui mais, voilà,  De Gaulle avait déjà démissionné ( 15 janvier 1946) lorsque Croizat, après avoir conçu les lois ( de création de la sécu ( mai, juin 1946) ) , mit en place les 138 caisses avec la CGT et le peuple de France. (Malgré l’opposition violente de la droite, des assurances privées, des médecins, des patrons, des notables mutualistes, de la CFTC.)

De plus De Gaulle sera le premier à la casser en octobre 1967 avec les ordonnances Jeanneney qui suppriment les élections démocratiques des caisses, divisent la sécu en trois branches et établissent le paritarisme qui donne la gestion aux patrons.

Juste une petite vérité a rétablir: Pierre Laroque n’est que le commis d’écriture qui mit en forme l’ordonnance portant création de la sécu du 4 octobre 1945. Cette ordonnance est une émanation directe du et de la réflexion et conception collective menée sous la maîtrise d’oeuvre de Croizat dès sa nomination comme président de la Commission du Travail à l’assemblée consultative ( juin 1943) du Gouvernement provisoire à Alger. Et ceci en lien très actif avec les services du ministère de la Santé dirigé par François Billoux, autre ministre communiste, jamais évoqué lorsque l’on parle de la sécurité sociale.

Pierre Laroque ne prendra d’ailleurs ses fonctions qu’en septembre 1944. C’est sûr qu’il est difficile d’admettre la réalité de l’Histoire et surtout l’actualité brûlante et la modernité d’un homme comme Ambroise Croizat à l’heure où droite, patronat  et socialistes veulent privatiser ce bien national qu’est notre belle sécurité sociale.

Le meilleur hommage que nous pouvons rendre à Ambroise Croizat et pour ce 70eme anniversaire est de nous battre sans cesse partout pour que la securité sociale ne soit pas une coquille vide livrée au privé mais qu’elle reste ce que Croizat et le peuple de France qui l’ont bâtie ont voulu qu’elle soit : un vrai lieu de solidarités, un rempart au rejet, à la  souffrance et à l’exclusion

Amities a tous

MICHEL

Advertisements
 
1 commentaire

Publié par le février 27, 2016 dans Uncategorized

 

Une réponse à “IL A TOUTE SA PLACE AU PANTHEON…. AMBROISE CROIZAT

  1. Lionel Guérin

    octobre 21, 2016 at 12:46

    Bonjour.
    Je pense aussi qu’il est fondamental de rétablir les vérités historiques. Les attaques libérales vont jusqu’à la volonté de s’approprier des acquis sociaux alors qu’ils ont toujours combattu ce principe et qu’ils continuent toujours. Les franchises médicales et les participations forfaitaires en sont un très bon exemple instaurés par les libéraux officiels et conservés par les libéraux déguisés en socialistes malgré le combat de Monsieur Bruno-Pascal Chevalier.
    J’ai aussi une pensée pour le dernier poilu Jolfred Fregonara hélas décédé il y a peu de temps (Août 2016) qui avait invité à ce que l’Ecole Supérieure de la Sécurité Sociale mentionne au moins le nom « Ambroise Croizat ». On le voit dans le reportage « Ambroise Croizat : le bâtisseur de la sécu ».
    Cordialement.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :