RSS

Le PCF à l’initiative d’une « Conférence mondiale pour la paix et le progrès » le samedi 12 mars 2016 à Pantin

15 Fév

 Une telle initiative est appropriée aux circonstances et on peut apprécier positivement que l’accent soit mis sur la paix et sur les questions internationales, il faut effectivement agir et vite contre la guerre, Agir ce qui pose la question du cadre de l’action  .S’il s’agit d’une simple illustration de la tendance de ces dernières années à déléguer ces questions dans un cadre européen désigné comme « progressiste » , avec des mouvements qui démontrent leur incapacité à résister à la Troika, une pratique de sommet qui n’entraîne aucun rassemblement à la base, nous n’irons pas loin. Alors que la France est une puissance militaire qui actuellement agit au Moyen orient, en Afrique, en Europe même, dans un système de vassalité aux USA. Alors que cette même France se déclare en guerre, proclame un état d’urgence très inquiétant , allons nous subordonner notre résistance à cette politique à des initiatives européennes qui n’auront pas l’impact nécessaire?  ou allons-nous en tant que parti communiste français, à l’occasion du congrès lancer une action indispensable en faveur de la paix qui aura toute sa résonance dans notre pays qui est , je le répète, au coeur même de cette menace de guerre, d’intervention qui loin de combattre le terrorisme en est le terreau? Qu’il y ait des rencontres internationales avec des partis communistes et des forces progressistes de tous les pays est une bonne chose, mais dans le cadre du Congrès, nous avons besoin de lancer un grand mouvement de la paix dans notre pays, pour faire pression sur le gouvernement français. Ce sera notre contribution la plus efficace à l’internationalisme et à la paix. Un point important à discuter dans le cadre du Congrès; Cela revient une fois de plus à la question centrale, un parti communiste pour quoi faire? Quelle utilité pour notre peuple autant que pour la planète? (Danielle Bleitrach)

Publié le 14 février 2016 par anonyme

Le PCF à l’initiative d’une « Conférence mondiale pour la paix et le progrès » le samedi 12 mars 2016 à Pantin

Le « chaos du monde » provoque chez nos concitoyens de profondes inquiétudes auxquelles le chef de l’État et le gouvernement apportent des réponses principalement militaires sur fond de compétition économique renforcée, de libéralisation accrue, de tactiques d’alliances douteuses et de reculs démocratiques. Les attentats de 2015 ont ainsi permis la mise en place d’un discours (« nous sommes en guerre ») pour justifier les choix mis en œuvre depuis le début du quinquennat. Nous sommes des rares forces qui proclamons au contraire, avec Jaurès, que c’est la paix qui est « le plus grand des combats » et toute notre action et notre engagement internationaliste sont tendus vers cet objectif.

Le Conseil national des 16 et 17 janvier a lancé la préparation de notre 37e Congrès qui se déroulera en juin en région parisienne, les enjeux internationaux y tiendront une place centrale. Trois catégories de questions auront à être traitées au cours du Congrès :

Comment qualifier la période que nous vivons ? Quelles sont les stratégies à l’œuvre ? Quelles sont les grandes tendances qui se dessinent sous la pression des forces ultralibérales ? Quelles sont les recherches d’alternatives et expériences historiques résistant aux politiques d’hégémonie et de domination ?

Quelles sont les responsabilités et le rôle du PCF dans ce contexte ? Quel projet pour l’Europe, quelle vision du monde à faire naître et quelles ambitions et objectifs sont les nôtres ? Comment rendre majoritaire dans notre pays l’aspiration à un monde de paix, de co-développement, d’égalité, de justice et de solidarité ?

Quelles actions et initiatives devons-nous engager pour contribuer à une nouvelle étape du rassemblement des forces transformatrices et émancipatrices en Europe et dans le monde ? Sommes-nous suffisamment ou correctement organisés pour mener ce travail ?

Nous avons également décidé que notre congrès serait précédé, le 1er juin, d’une Conférence mondiale pour la paix et le progrès que nous voulons construire avec de nombreuses forces, en Europe et dans le monde, engagées dans la lutte pour l’émancipation humaine.

Le Secteur international, pour aider à impulser ce travail dans toutes les sections et fédérations, se propose de réitérer l’initiative de Rencontre nationale des militantes et militants communistes qui s’était tenue pour la première fois en novembre 2013.

Nous invitons tous les communistes engagés dans des actions de solidarité et de coopérations internationales dans leur activité militante ou d’élu-es à participer à cette journée.

No

source: http://31.pcf.fr/82799

Publié dans pcf

 
Poster un commentaire

Publié par le février 15, 2016 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :