RSS

« Secteur droit » Introduit en Estonie et la prolifération des mouvements fascistes en Europe

14 Fév

Voici quelques constats qui préoccupent les Russes, d’abord à propos de l’Estonie où l’on a vu s’implanter des organisations néonazies dirigées essentiellement contre les migrants et les minorités sexuelles mais aussi le soutien aux combattants contre les Russes en Ukraine. Il est à noter que l’on trouve par ailleurs des articles qui s’inquiétent face à la prolifération dans toute l’Europe de ces mouvements. Le constat qui’ils sont pour le moment occupés à traquer les musulmans ne les rassure pas plus que ça, vu qu »Hitler paraissait obsédé par les juifs et que dans la foulée il a déclenché l’opération Barbarossa (en allemand : Unternehmen Barbarossa), nommée en référence à l’empereur Frédéric Barberousse, est le nom de code désignant l’invasion par le IIIe Reich de l’Union des républiques socialistes soviétiques pendant la Seconde Guerre mondiale.Les commentateurs russes disent en clair que ces gens là sont pour lessentiel financés par les Etats-Unis et que leur véritable finalité est dirigée contre la Russie pour empêcher la constitution d’un continent euroasiatique dont les Etats-Unis ne veulent à aucun prix. (note de Danielle Bleitrach)

12 Février, 2016
Les activités  d’une association sous le nom ‘Parem Sektor Eesti / Leegion’, ou traduit en russe – «secteur Droit Estonie / Légion », ont commencé i n la République d’Estonie rapporte Baltnews.
Les militants estoniens se sont organisés à la fin de Janvier 2016,avec  la création de leur propre page sur le réseau social Facebook.
« Nous nous rassemblons, donc, pour résister aux attaques de Tibla ( » Tibla – surnom méprisant des représentants de la population russophone d’Estonie). Dans le  même temps,nous  recueillons des informations sur Tibla opérant dans notre pays, ceux  qui ont l’intention de planter un couteau dans le dos de vrais patriotes « , – Leur  point de vue a été exprimé par le rédacteur en chef du journal Tallinn » Capital « Alexander Chaplygin.
Cependant, le journaliste ne comprend pas pourquoi Parem Sektor Eesti prend  une telle position active. « Dans le cas où nous aurions besoin d’organiser des pogroms Je ne sais pas pour vous, mais je me sentirais  un peu mal à l’aise,? » – A déclaré le rédacteur en chef de «Capital».
Il est connu que, outre le « secteur Right » en Estonie, un groupe finlandais « Guerriers d’Odin » est également apparu, qu’ils  ont jusqu’à présent limité leurs intérêts aux «nouveaux migrants de religion non-chrétienne ».
En fait, la direction de l’organisation est officiellement enregistrée en Estonie comme une organisation à but non lucratif MTÜ Toeta Ukrainat, avec l’un des membres du Conseil étant Antsa Punninga.
Officiellement, le but de MTÜ Toeta Ukrainat est « la mise en œuvre de l’aide humanitaire à des bataillons de volontaires ukrainiens, les personnes qui ont souffert pendant les hostilités, ainsi que des personnes déplacées à l’intérieur de la zone de conflit dans d’autres régions de l’Ukraine ».
Cependant, sur la page Facebook officielle de l’Association, il déclare ce qui suit: « Notre activité est liée à la mise en œuvre des droits et devoirs constitutionnels estoniens. »
« Pas tous les Russes sont » putinoids «  »,  beaucoup de Russes respectent notre pays, la culture et les coutumes. Mais il y a aussi des Russes qui font la guerre contre l’Ukraine « , – a déclaré le même sur Facebook.
En outre, les membres du groupe ont déclaré sur les pages des réseaux sociaux et qu’ils sont contre les migrants et les minorités sexuelles.
Pour rappel, à la fin de l’année dernière les dirigeants des Etats baltes ont activement soutenu l’intégration de l’Ukraine avec l’Europe. Le ministre des Affaires étrangères de la Lettonie, Edgars Rinkēvičs, a déclaré que si l’Ukraine se poursuit sur la voie des réformes européennes, les citoyens auront la possibilité de vivre librement en Europe.
La montée des mouvements fascistes en Europe
Le chaos des mouvements nazis selon ces analyses sera à terme remplacée par une force d’oppression qui portera la guerre et ces groupes pour le moment marginaux sont les signes avant-coureur d’un avenir beaucoup plus dangereux. Si l’on mesure à quel point la Russie considère quelle est menacée par les fanatiques fascistes « islamistes » type Daesch et de l »autre par ce qui est en train de se développer en Europe à partir de la crise des migrants fuyant le terrain d’action des occidentaux, de lOTAN avec la Turquie  , des saoudiens et de daech, on comprend mieux la rencontre entre le pape et le patriarche orthodoxe sous l’égide de Cuba: il faut imposer la paix.

Certains pourraient penser que si les fascistes en Europe sont axées sur les musulmans, ils oublieront de la Russie est là. Mais comme on peut le remarquer  les nazis s’étaient échauffés  sur les Juifs, et ils ont fini par monter   l’opération barbarossa (lattaque de l’Europe de l’est et de l »URSS)
Les Russes sont très inquiets devant la montée des forces fascistes au Moyen orient, en Asie centrale et en Europe, ils estiment que cette fascisation a pour but ultime la guerre contre eux.  Le   fascisme prend de   vastes proportions au sein de l’Europe,dans les ex-pays socialistes où sont réactivés comme en Ukraine,mais aussi dans les pays baltes, en Estonie les réseaux de la guerre froide mais aussi en Europe avec la crise des migrants. ,  Par la suite il pourra être utilisé pour d »’autres projets.je partage ce constat et c »est pourquoi il me parait essentiel de donner à la dénonciation du fascisme toute sa dimension de classe et tout aussi urgent  de développer la lutte pour la paix. Malheureusement ceux qui aujourd »hui se préoccupent de la lutte contre le racisme  ont du mal à s’abstraire des questions religieuses ou ethniques et semblent dans l’incapacité de mesurer le fondement capitaliste du fascisme. Comme on pousse lopinion publique à soccuper de moralisme, le cas de la déchéance, en masquant la dangerosité de constitutionnaliser l’arbitraire comme cela se passe actuellement.
Photo de Tony Cartalucci.
Photo de Tony Cartalucci.
Photo de Tony Cartalucci.
Photo de Tony Cartalucci.
Photo de Tony Cartalucci.

 

Publicités
 
1 commentaire

Publié par le février 14, 2016 dans Uncategorized

 

Une réponse à “« Secteur droit » Introduit en Estonie et la prolifération des mouvements fascistes en Europe

  1. Karl Martel

    février 14, 2016 at 12:33

    A reblogué ceci sur Secours rouge du Canada Comité Québecet a ajouté:
    Voici quelques constats qui préoccupent les Russes, d’abord à propos de l’Estonie où l’on a vu s’implanter des organisations néonazies dirigées essentiellement contre les migrants et les minorités sexuelles mais aussi le soutien aux combattants contre les Russes en Ukraine. Il est à noter que l’on trouve par ailleurs des articles qui s’inquiétent face à la prolifération dans toute l’Europe de ces mouvements. Le constat qui’ils sont pour le moment occupés à traquer les musulmans ne les rassure pas plus que ça, vu qu »Hitler paraissait obsédé par les juifs et que dans la foulée il a déclenché l’opération Barbarossa (en allemand : Unternehmen Barbarossa), nommée en référence à l’empereur Frédéric Barberousse, est le nom de code désignant l’invasion par le IIIe Reich de l’Union des républiques socialistes soviétiques pendant la Seconde Guerre mondiale.Les commentateurs russes disent en clair que ces gens là sont pour lessentiel financés par les Etats-Unis et que leur véritable finalité est dirigée contre la Russie pour empêcher la constitution d’un continent euroasiatique dont les Etats-Unis ne veulent à aucun prix. (note de Danielle Bleitrach)

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :