RSS

Lavrov met en évidence le double jeu des USA en Syrie

14 Fév

 Les errements de la politique des Etats-Unis signant un accord et le mettant immédiatement en cause sur le terrain s’expliquent-ils seulement par la pratique du double langage, où comme on le voit à propos de l’affaire Clinton (la corruption des intérêts familiaux des Clinton) le poids que prennent des bailleurs de fond étranger comme lArabie saoudite.Voir l’article suivant sur les révélations du Wall street journal) La première puissance du monde est en fait dirigée par les appétits privés de ses responsables, un trait qui manifeste la dégénérescence dangereuse du capitalisme (note de Danielle Bleitrach)

Publicado: 13 feb 2016 14:00 GMT

« Si Estados Unidos se echa para atrás [en el acuerdo sobre la tregua en Siria], tendrá que asumir una responsabilidad colosal », expresó el ministro ruso en Múnich.

 

Les États-Unis auront à assumer une grande responsabilité s’il s’écarte de l’accord atteint à Múnich par le Groupe International de l’Appui à la Syrie, a dit ce samedi le ministre des affaires étrangères russe, Serguéi Lavrov, dans la référence au double discours des autorités américaines.

Selon le ministre, le secrétaire d’État d’Etats-Unis., John Kerry, l’a assuré le jeudi passé que son pays allait collaborer dans la coordination entre les forces militaires des pays qui luttent contre les terroristes dans le pays arabe.

Un convoy de contenedores y tanques petroleros de la OTAN en llamas tras ser alcanzado por misiles a 25 kilómetros de Karachi, Pakistán, el 15 de septiembre de 2013.Rusia: ¿Acaso necesitamos una tercera convulsión mundial para entender que debemos cooperar?

« Une vraie coordination, l’identification des zones où il y a des terroristes, et des aires qui doivent être exclues de la liste de bombardements », a expliqué Lavrov à  Múnich, ce samedi sur le lieu  de la Conférence sur la Sécurité.

Cependant, le chancelier russe a attiré attention sur les mots du capitaine Jeff Davis, la porte-parole du Pentagone, qui a déclaré un jour après la réunion du groupe d’appui que des Etats-Unis. repousse l’idée d’augmenter la coopération militaire avec la Russie en Syrie. « Cela signifie qu’aucun accord ne sera accompli, parce que les Américains ne sont pas préparés à cela », s’est lamenté lavrov ..

« Parallèlement, le porte-parole du Département d’État, Mark Toner, a dit qu’il est important d’obtenir une cessation des hostilités de la part de tous : la Russie, Al Assad et l’opposition », le ministre l’a rappelée « En d’autres mots, la coalition chapeautée par les États-Unis ne doit pas cesser de combattre parce qu’elle lutte contre l’État Islamique, et l’opération russe doit s’arrêter, bien que nous luttions contre le même EI, Al-Nusra, et d’autres organisations que le Conseil de Sécurité de l’ONU catalogue comme des terroristes », a expliqué Lavrov.

« La discussion sur la trêve [en Syrie] commence à s’incliner vers la priorité accordée aux fins que l’on attribue  aux actions de la Force Aérienne de la Russie ce qui génère des soupçons et des pensées désolantes sur  le résultat réel de toute l’épopée quil a fallu pour produire le   document Múnich [le communiquédu Groupe d’appui)

 

« Si Estados Unidos se echa para atrás, tendrá que asumir una responsabilidad colosal », expresó el ministro.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le février 14, 2016 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :