RSS

La Chine a répondu à la déclaration d’Obama au sujet de qui doit dicter les règles du commerce mondial

07 Fév

5 février 2016

Photo: Kim Kyung-Hoon / Reuters

http://www.vzglyad.ru/news/2016/2/5/792598.html

 

Les règles du commerce mondial ne peuvent pas être écrites par un seul pays, a déclaré le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Lu Kang, commentant la déclaration du président américain sur le Partenariat Trans-Pacifique (TTP).

 

«Nous n’avons jamais pensé que les règles mondiales du commerce au 21e siècle puissent être dictées par la Chine seule ou tout autre pays, » – a déclaré Lu Kang lors de sa conférence de presse quotidienne, rapporte Xinhua .

 

Selon lui, la Chine part toujours du principe que le rôle directeur dans l’élaboration des règles du commerce mondial appartient à l’Organisation mondiale du commerce, et espère que les grandes puissances commerciales et économiques du monde défendront le rôle de l’OMC.

 

Lu Kang a exhorté à ne pas politiser les questions économiques et commerciales.

 

Jeudi  à Auckland en Nouvelle-Zélande a eu lieu la signature officielle de l’entente sur le Partenariat Trans-Pacifique (TTP), avec la participation des ministres du commerce de 12 pays.

 

En octobre, le président américain Barack Obama a confirmé la conclusion de l’accord de 12 parties sur le partenariat commercial trans-Pacifique et il a déclaré à cet égard que les règles du commerce mondial seront dictées par l’Amérique, et non quelqu’un d’autre, par exemple la Chine.

 

« Lorsque plus de 95% de nos clients potentiels vivent à l’extérieur de nos frontières, nous ne pouvons permettre à des pays comme la Chine de dicter les règles de l’économie mondiale. Nous devons écrire ces règles, ouvrant de nouveaux marchés pour les produits américains et fixant des normes élevées pour la protection des travailleurs et de l’environnement. L’accord conclu aujourd’hui à Atlanta, les fournira, « – a déclaré M. Obama.

 

Obama a déclaré que le Partenariat Trans-Pacifique supprime plus de 18 mille taxes sur les produits américains.

 

L’accord établissant le Partenariat Trans-Pacifique a été atteint en octobre 2015. Il permettra de créer une zone de libre échange dans la région Asie-Pacifique. Les pays du Pacifique représentent 40% de l’économie mondiale et un tiers du commerce mondial.

 

Le 14 octobre, le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a déclaré que la Russie considère dangereuses les initiatives relatives à la création des partenariats commerciaux Trans-Pacifique et Transatlantique. Le même jour, la porte-parole du ministère des Affaires étrangères Maria Zakharova a déclaré que les partenariats commerciaux transatlantique et transpacifique ne sont pas des mécanismes transparents et que les règles commerciales dans le monde doivent se développer dans le cadre de l’Organisation mondiale du commerce.

 

Le président russe Vladimir Poutine, parlant à l’Assemblée générale de l’ONU, attire l’attention sur la menace de déséquilibre dans le commerce mondial en raison de la politique de sanctions économiques unilatérales, et des « associations économiques exclusives» créées entre les pays « dans les coulisses ». Poutine a demandé que l’on évite la réécriture des règles du commerce mondial par les différents pays.

Traduit du russe par Marianne Dunlop

 
Poster un commentaire

Publié par le février 7, 2016 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :