RSS

La réflexion du jour, unité des communistes et que les bouches s’ouvrent…

06 Fév

La justice de classe dénoncée par la JC des Bouches du Rhône dans le cadre de la journée des Goodyear

Un camarade d’aquitaine, secrétaire de section m’envoie ce petit mot… d’autres aussi me font part de ré-adhésions…
Danielle, Danielle, !

Pour info, la réunion des Vétérans a eu lieu cet après-midi, ils étaient 25, des cartes ont été à nouveau prises, et ils ont été très clairs à l’attention de la Fédé : on ne touche pas au nom du parti !
Amitiés
JC

J’ajoute et si certains camarades de la JC que je connais prenaient leur carte du parti, ils pourraient faire jonction pour défendre leur parti et nos fondamentaux… Je le répète, que ceux qui se sentent trop isolés ou incapables de mener le congrès dans le calme, sur les idées, et en toute fraternité, ou qui tout simplement sont convaincus qu’il n’y a plus rien à faire avec ce parti-là s’organisent à leur manière que ce soit dans l’ANC, le PRCF ou tout autre mouvement communiste à leur portée… En contribuant au dialogue, personnellement je crois que ce serait un pas de géant…

Si de tout ce mouvement avec les luttes qui se développent (1) ne sortait pas une génération de révolutionnaires à la tête rationnelle, en sachant ce qu’ils veulent et capables de le mettre en œuvre contre ceux qui nous exploitent, le parti y trouverait ses dirigeants naturels… Le contraire serait bien étonnant, en tous les cas je ne vois pas d’autres solutions si l’on ne veut pas que comme aux Etats-Unis, que le capital n’ait plus d’ennemis à gauche alors que le peuple est fou de rage, ce qui est le prélude à tous les fascismes y compris ceux qu’on met en place aujourd’hui sous couvert de nous protéger… Et que la répression patronale devient affaire d’Etat comme pour les Goodyear…. Alors que le capitalisme et ses brillants analystes ne sont plus capables de rien d’autre que de nous annoncer la catastrophe imminente…

Danielle Bleitrach

PS. Lundi je pars à Paris parce que mardi je dois aller à France culture pour une émission autour de notre livre : Bertolt Brecht et Fritz Lang, le nazisme n’a jamais été éradiqué. J’ai rendez-vous à 12 h 1/4 à la porte D, mais j’ai oublié de demander l’heure de l’émission.

0

J’en ai profité pour multiplier les rencontres avec les camarades, d’abord le lundi réunion informelle, toujours dans le cadre de mon audit sur l’état du parti, les possibles, donc à 19h 30 la rencontre a lieu dans un café populaire, le relai Belleville à deux pas du métro Belleville. Ce quartier est celui dont jadis Krasucki me racontait comment ils ont lancé la résistance communiste, une poignée tandis que l’armée allemande défilait dans les rues de Paris. Un bon contexte pour nous rencontrer et aussi pour préparer l’émission de France culture.

Mais cela n’est pas tout, le mardi soir, je vais à la librairie Tropique dans le 14 e où Jean Salem et Aymeric Monville présentent leur dernier livre sur l’autoritarisme du pouvoir, une excellent occasion de poser le problème de l’Etat d’urgence.

Vous êtes tous invités… et que se multiplient partout vos rencontres… les lundi communistes mais il y a d’autres jours de la semaine…

Danielle Bleitrach

(1) chaque fois qu’il y avait une montée des mécontentements et que les enseignants étaient proches d’un grève, le PS mitterrandien choisissait le même scénario. Un directeur d’école, membre du PS, refusait l’entrée à l’école à des jeunes filles voilées. Le plus souvent les jeunes filles en question étaient obligeamment fournies par l’ambassade du Maroc… Finie la grève, le leurre du voile était lancé et on ne parlait plus que de ça…
Pourquoi est-ce que je trouve que l’affaire de la réforme de l’orthographe lancée sans la moindre concertation relève de la même démarche…

Publicités
 
2 Commentaires

Publié par le février 6, 2016 dans Uncategorized

 

2 réponses à “La réflexion du jour, unité des communistes et que les bouches s’ouvrent…

  1. leca

    février 6, 2016 at 11:25

    Danielle, tu dis: ‘Je le répète ceux qui se sentent trop isolés ou incapables de mener le congrès dans le calme, sur les idées, et en toute fraternité, ou qui tout simplement sont convaincus qu’il n’y a plus rien à faire avec ce parti-là s’organisaient à leur manière que ce soit dans l’ANC, le PRCF ou tout autre mouvement communiste à leur portée.’
    Ce n’est pas si simple.
    Etat des lieux:
    Parmi les communistes oppositionnels une bonne partie en dehors du PCF est, sauf erreur, dans le Front de Gauche ou le soutient: Coordination 59-62, Rouge Vif 13, les deux à travers le RCC, Le PCOF est aussi au FDG.
    A ma connaissance aucun de ceux là aujourd’hui n’a rompu avec cette stratégie
    Une autre partie vomit le FDG mais reste dans le PCF et de ce fait finit par militer pour le FDG à son corps défendant : FVR..(venissieux) , Vive le..(15e), Polex (Arzalier), Toi aussi Danielle tu diffuseras l’Huma appelant à soutenir machinchose*,
    Ou bien tu te feras exclure.
    Polex, la Coord 59-62 et Rouge Vif 13 sont à l’origine de l’ANC. On peut donc comprendre la méfiance du PRCF et l’indifférence des communistes récemment fusionnés de l’URCF-Perlican à l’égard de cette nouvelle structure.
    Quoi qu’il en soit c’est beaucoup d’énergie militante volontaire ou non, captée au profit d’un FDG qui n’est qu’un aspirateur à voix pour le PS au second tour (on le voit bien à chaque élection)

    PS: tu niais que la Gauche Co au sein du parti soit un groupe trotskyste. mais bon qui se ressemble..
    http://jeanjacqueskarman.elunet.fr/index.php/post/23/01/2016/Meting-de-1500-personnes-contre-letat-durgence
    Alors avec Picquet (venant du FDG), la Riposte (pour les Etats-unis d’europe ) ces trois là parasiteront le débat au sein du Parti et seront aussi utiles aux masses en France que les trotskystes au sein de Siryza l’ont été aux grecs.
    Il est temps de quitter le Parti, lui laisser perdre son nom puisqu’il semble tellement le vouloir, et reconstruire sur les ruines.
    Les communistes doivent cesser tout contact avec le FDG/PGE, son budget, ses illusions, Transform etc..
    Sans attendre le changement de nom (en PSU, CERES, Parti Humaniste, Parti Démocrate, Sirysette ?) les communistes au sein du PCF doivent le quitter comme le KKE le leur conseille.
    .
    Fraternellement.

    * Taubira, Hamon, Aubry, Montebourg, Autain, peu importe ce sera un enfumage. Aux coté des éternels candidats du trio LO, NPA et POI ils s’adresseront à notre place aux travailleurs..

     
  2. histoireetsociete

    février 6, 2016 at 11:43

    vous faites comme vous voulez, moi je continue… et vous demeurerez sur votre oeuf, à le couver… cela vous regarde et je ne dis pas que j’ai raison mais quand je suis convaincue de quelque chose je le fais… on ne m’a jamais fait distribuer un tract avec lequel je n’étais pas d’accord et ce n’est pas demain la veille qu’on y arrivera…

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :