RSS

Après le Yemen, l’Arabie saoudite envoie des forces terrestres en Syrie

05 Fév

L’Arabie Saoudite pourrait envoyer des milliers de forces terrestres en Syrie, probablement en coordination avec la Turquie, afin de prendre part à la lutte contre les extrémistes de l’Etat islamique, rapporte The Guardian.

Afficher l'image d'origine

Arabie saoudite: Daech revendique un attentat contre une mosquée…

Jeudi, l’ambassade d’Arabie Saoudite à Washington, annonce dans un message Twitter que le ministère saoudien de la Défense est prêt à déployer des troupes au sol en Syrie pour aider aux efforts internationaux dans la coalition anti-Daesh.

The Guardian a annoncé jeudi en citant des sources saoudiennes anonymes que l’Arabie saoudite pourrait déployer « des milliers de forces spéciales », « probablement en coordination avec la Turquie ». Notons qu’au Yemen ces forces spéciales dont semble regorger l’Arabie saoudite sont encadrées par des miliciens de Blackwaters, la société privée de mercenaires des Etats-Unis. Jusqu’ici l’Arabie saoudite s’était contentée de payer chaque soldat armé qui était recruté pour ses bonnes œuvres un tarif forfaitaire à ceux qui les mettaient en état de marche, le nouveau pouvoir a nettement plus d’ambition et fait jonction avec la Turquie ce qui ouvre le champ à tous les possibles.

Jusqu’ici les saoudiens de Riyad appartenaient nominalement à la  coalition internationale menée par les USA qui a lancé des frappes aériennes contre IS en Syrie depuis septembre 2014, sans l’autorisation de Damas ou des Nations Unies. En Décembre 2015, l’Arabie saoudite a mis en place sa propre coalition musulmane de 34 pays pour lutter contre l’extrémisme islamique. En matière de lutte contre le terrorisme et le fondamentalisme islamique c’était pour le moins une grande première dont la finalité réelle semblait dirigée contre les Chiites et contre les gouvernements proches de l’Iran. L’alliance avec la Turquie accusée non seulement de trafiquer avec Daech pour la vente de leur pétrole, mais d’être leur sanctuaire, a officiellement retourné sa veste mais ça a été pour mieux massacrer les combattants kurdes qui eux affrontent réellement Daech.

Le Ministère de la Défense russe a déclaré jeudi qu’il y avait des «motifs sérieux» de soupçonner la Turquie de se préparer à une incursion militaire en Syrie. La Turquie a déjà déployé 250 personnel et du matériel militaires dans la province de Ninive dans le nord de l’Irak avec un objectif déclaré de former des troupes locales qui luttent contre Daech. Le mouvement a attiré la condamnation internationale et appelle à respecter la souveraineté de l’Irak.

Si on considère la déclaration des occidentaux prônant une intervention en Libye, et de là pourquoi pas le Maghreb, on mesure la portée et les résultats réels de la « lutte anti-terroriste.

Bref, loin d’une offensive contre Daech, on a l’impression que se mettent en place les conditions d’une déflagration généralisée régionale dont l’impact sera international.

Danielle Bleitrach

 

 
1 commentaire

Publié par le février 5, 2016 dans Uncategorized

 

Une réponse à “Après le Yemen, l’Arabie saoudite envoie des forces terrestres en Syrie

  1. Salime Mehaya

    mars 13, 2016 at 9:51

    Si l’Arabie Saoudite se mêle au problème de la Syrie, c’est qu’il y a une idée derrière tout ça. Leur objectif est le même que les autres, aider les terroristes à récupérer ce qu’ils ont perdu à cause de la Russie.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :