RSS

La chute de Praviy Sektor et le fascisme devenu étatique..

04 Fév

Voici quelques analyses qui expliquent peut-être l’évolution des mouvements fascistes et néo-nazis en Ukraine. Une première étape que Canal + semble découvrir aujourd’hui est la manière dont ces bandes ont assuré les événements du maïdan au profit des Etats-Unis et des oligarques sur lesquels ils s’appuient. Après avoir assuré la période « révolutionnaire » de l’instauration du nouveau pouvoir, avoir assuré la terreur, aujourd’hui le gros de la troupe est intégré à l’appareil d’Etat dont il prend les leviers aux côtés des oligarques soumis aux états-Unis et seuls de petits groupes radicaux refusent cette intégration, mais la nature du régime et la violence légitime de l’Etat est désormais aux mains des USA, des capitalistes corrompus et de ces voyous, c’est ça l’évolution du fascisme, le passage des sections d’assaut à la SS, avec  l’Etat major du capital, tout ça sous  couvert du patriotisme (Danielle Bleitrach)

Pendant des mois, le gouvernement ukrainien et ses partisans occidentaux ont nié le rôle de l’extrême droite dans le coup d’état de février 2014, dans le massacre d’Odessa ou la guerre dans le Donbass. Mais quand sa présence est devenue inconfortable pour le gouvernement et son image internationale, l’Ukraine a tenté de les masquer, généralement en les intégrant dans les structures officielles de l’État où ils sont moins visibles et leurs actions peuvent être justifiées comme relevant de la lutte contre l’ « envahisseur russe » ou contre le « terrorisme ». Après le bataillon Azov et autres bataillons de volontaires moins connus, c’est maintenant le tour de Pravy Sektor, que le procureur général militaire a décrit comme un groupe armé illégal.

v-odnomu-z-restoranv-kompanja-cholovkv-u-kamufljazh-vlashtuvala-spravzhn-rozbrki_28cc73ef94bd58b763e855da2588e304Groupes armés illégaux « sous la bannière du patriotisme »

Original: Korrespondent.net

Le Procureur militaire de l’Ukraine, Anatoli Matios, a désigné Praviy Sektor comme une formation armée illégale dans une interview à Hromadske Radio.

« Selon toutes les structures juridiques et selon la Constitution ukrainienne, Pravy Sektor est, pour employer une terminologie juridique stricte, une formation illégale sur le territoire de l’État. « Il y a un seul bataillon de volontaires, Pravy sektor, qui, après deux ans, n’a toujours pas toujours pas précisé sa position : au-dessus de l’État ou accepter que l’État a le monopole sur l’usage de la violence sur l’ensemble du territoire », a déclaré Anatoli Matios.

Anatoli Matios a dit aussi que beaucoup de soldats de Praviy Sektor sont morts pour la défense du pays, à l’aéroport de Donetsk, Peski, Avdeevka, Volnovakha ou Debaltsevo-, et sont des héros. Et il ne manquerait pas de s’agenouiller pour montrer son respect pour eux. « Mais l’appui de ces patriotes à des objectifs de la politique en dehors des structures du gouvernement vise à l’effondrement des structures étatiques, » a-t-il dit. Nous l’avons vu à Mukachevo. Maintenant, il y a beaucoup d’ambiguïté. Il y a une division de la société.

Anatoli Matios a également souligné que l’utilisation des armes dans l’arrière-garde « sous la bannière du patriotisme » est irrecevable. Si nous n’oublions pas cette notion et que nous ne couvrons pas des « délits de droit commun » par  le patriotisme, tout se passera bien. Mais si nous commençons à fermer les yeux, le chaos s’installera en Ukraine,  » a ajouté le procureur.

Il a également souligné que le ministère de l’intérieur est responsable du désarmement des groupes paramilitaires illégaux. Il y a actuellement 120 000 policiers armés qui sont dans la réserve et on ne sait pas s’ils travaillent ou non. En outre, nous avons intégré 60 000 gardes nationaux, qui devraient remplir les fonctions d’assurer les droits et le pouvoir de l’Etat conformément à la procédure.

Récemment, il y a eu une scission au sein de Pravy Sektor : une partie a quitté l’organisation et d’autres ont créé des « bataillons spéciaux » dans les régions occidentales du pays.

praviy« Nihilistes avec revolvers »

De Vzglyad.ru

En réponse, Praviy Sektor a déclaré qu’il ne cherche pas un statut juridique sous le régime actuel. « Nous affirmons explicitement que le pouvoir de Porochenko est un régime d’occupation interne. Et tenter de quelque manière que ce soit de nous légaliser dans ce régime d’occupation ne nous intéresse pas, « a déclaré à Tass l’attaché de presse Artyom Skoropadsky.

Au Parlement, le groupe de Porochenko a refusé de commenter l’histoire, bien qu’il ait admis apprécier les mérites passés de Pravy Sektor. « Je ne veux rien dire en ce qui concerne l’expression de « l’auto-occupation » ». Les lois de l’Ukraine sont là et on doit s’y conformer, « a déclaré le député du bloc Petro Poroshenko Dmitry Andrievsky en commentant les déclarations à Vzglyad. Les membres de Pravy Sektor sont des patriotes ukrainiens qui ont apporté une grande contribution à la lutte pour l’indépendance de l’Ukraine, en particulier dans la première phase de la guerre. Nous avons le plus grand respect pour eux, mais aucun patriotisme ne peut justifier l’indulgence devant certaines irrégularités ou, à Dieu ne plaise, certains crimes. On ne peut justifier par patriotisme le non-respect de la loi ».

Andrievsky considère qu’Anatoly Matios a des raisons sérieuses de s’exprimer ainsi. « Les affirmations du Procureur militaire ne sont pas des paroles en l’air. Bien sûr, il doit y avoir des conséquences juridiques, et il n’y a rien là de politique. La Loi exige que toutes les unités de volontaires soient intégrées dans les forces armées ou celle du ministère de l’intérieur. Je suis sûr que le conflit sera résolu au niveau juridique », a dit Andrievsky.

La chute de Pravy Sektor

Comentario de Boris Rozin / Colonel Cassad

Pravy Sektor est acculé. Ceux qui se sont montrés suffisamment intelligents l’ont quitté à temps pour se mettre à la tête d’autres formations non liées au nom de Pravy Sektor, dont la junte a résolu de se débarrasser. Yaroch en est le meilleur exemple. En fait, la junte est en train de se débarrasser des preuves de cet outil qui s’imposait dans la phase de préparation et de réalisation du coup d’Etat et a été utile pour la terreur qui a suivi ce coup d’État pour mettre fin aux anciennes institutions de l’État et pour renforcer son pouvoir. Mais Pravy Sektor est désormais superflu, puisque les fonctions précédemment exercées sont désormais couvertes par une version réformée du SBU, du ministère de l’intérieur et de la garde nationale. En outre, l’image de Pravy Sektor est difficilement présentable publiquement  et ne contribue pas à conférer à la Commission une apparence respectable aux yeux du public occidental. C’est pourquoi ces « patriotes » disparaissent peu à peu dans la catégorie des « formations armées illégales ». Les plus intelligents se sont intégrés dans les organismes officiels. Ceux qui ne le sont pas, se retrouvent marginalisés.

Comme nous l’avons déjà mentionné à plusieurs reprises, il est peu probable que disparaisse complétement Pravy Sektor et il conservera un noyau avec les plus fanatiques, mais son influence continuera de diminuer. Les Secteurs de l’extrême droite continueront à se fragmenter, créant un certain nombre de petits groupes et cellules centrées sur le crime organisé sous couvert de « Mouvement patriotique » et de « bataillons de volontaires ».

y3b1jK_HR7w

Coïncidant avec cette dernière tentative de convaincre les membres de Pravy Sektor qui sont intégrés dans les structures officielles de l’armée ou de la garde nationale d’accepter la possibilité d’être désarmés par la force, des  inconnus ont détruit le monument à la mémoire de Sashko Beliy, un des fondateurs de l’organisation qui a été abattu alors qu’il était sous la garde de la police juste quelques jours après la victoire de Maidan. Lors de l’inauguration du monument, Pravy Sektor avait promis de venger sa mort.

Inauguración del monumento a Sashko Beliy

 
2 Commentaires

Publié par le février 4, 2016 dans Uncategorized

 

2 réponses à “La chute de Praviy Sektor et le fascisme devenu étatique..

  1. Bernard Trannoy

    février 4, 2016 at 9:46

    Attention Comentario de Boris Rozin / Colonel Cassad est lié au groupe Saker
    Bonjour du Venezuela
    Bernard et Danielle

     
    • histoireetsociete

      février 5, 2016 at 3:40

      merci Bernard, je le sais et je ne passe jamais e commentaires de cette source mais là il y en trois dont deux de journaux russes et l’ensemble était intéressant, le site traduit en l’occurence e l’espagnol n’est pas toujours exempt d’un certain « gauchisme » mais fournit des informations crédibles. Bonnes vacances pour toi et Danielle, mes amitiés à ton fils et à sa compagne, rapportez nous plein d’informations.

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :