RSS

Le 2 février s’achève la bataille de Stalingrad, le 3 Von Paulus capitule

03 Fév

Voici la description de la stratégie de Joukov…

Comme nous l’écrivons Marianne et moi dans l’épilogue de notre livre (1)nous avons mis la dernière main à celui-ci le 2 février 2015, il y a juste un an mais ça parait une éternité. Au moment même où devrait se célébrer la bataille de Stalingrad et cette célébration n’est pas à l’ordre du jour en France et en occident. On refusera même la présence russe à la libération d’Auschwitz, une imbécilité et une forfaiture négationniste. Le très ridicule premier ministre ukrainien est venu à l’époque à Berlin déclarer que la Russie avait envahi l’Allemagne après l’Ukraine lors de la deuxième guerre mondiale. Nous n’imaginions pas qu’une responsable d’un courant du Front de gauche, quelqu’un qui se présente plus ou moins communiste pousserait le négationnisme jusqu’à dénoncer le viol des Allemandes par l’armée rouge durant la seconde guerre, on ne sait pas très bien pourquoi il semble que ce soit pour mieux défendre les violeurs de Cologne auxquels elle assimilait tous les migrants sans doute. Je parle bien sûr de Clémentine Autain. Là aussi on retrouve ce contexte d’imbécilité et de négationnisme historique, parce qu’il y a renoncement au combat pour vraiment transformer une situation, on manipule l’histoire.

Mon mari qui était à Dachau, déporté politique communiste, me racontait comment les Russes internés tentaient périodiquement d’arracher du pain aux bourreaux nazis qui  les affamaient. Ils formaient une sorte de mêlée de rugby et ils s’emparaient du pain. Deux ou trois d’entre eux étaient pris et condamnés à la pendaison. Le camp défilait au son d’un orchestre pour contempler leur assassinat et les Russes n’attendaient pas qu’on les pende, ils jetaient la tête dans le licol en criant à haute voix: « Vive L’Union Soviétique, Vive Staline!’ Quand nous avons été tous les deux pour la première fois en URSS, mon mari à la descente d’avion était ému aux larmes, il a dit : « Vive la patrie de Lénine et il ajouté , celle de Staline » et il m’a raconté cette anecdote.

Mais revenons à cette célébration, Stalingrad s’appelle Volgograd depuis 1961, encore une initiative de Nikita Sergueïevitch Khrouchtchev, dont on dit qu’il fut d’autant plus enthousiaste à la déstalinisation qu’il était de ceux qui s’étaient montrés les plus zélés dans la répression. Une déstalinisation faite dans les pires conditions politiques, une manipulation du sommet, une destruction de la confiance de ceux qui avaient tout donné et qui de ce fait soit désertèrent, soit  refusèrent une analyse critique véritablement communiste. En URSS et partout dans le monde où elle inaugura une ère de division. En ce qui concerne Stalingrad,  les sondages aujourd’hui affirment que 60% des Russes sont contre ce changement de nom, tant Stalingrad est pour eux le symbole des souffrances endurées et de leur victoire sur le nazisme. En 2013, une concession a été faite, comme nous le racontons dans notre livre: la municipalité de Volgograd a décidé de rebaptiser la ville Stalingrad pendant quelques jours chaque année, durant les grandes vacances et justement le 2 février. Ces jours-là médias et fonctionnaires doivent utiliser le nom de Stalingrad y compris dans les papiers officiels.(1)

Bientôt, Marianne va reprendre son travail de traduction sur l’estimation de ce qu’a été l’URSS qui se développe en Russie à la veille de 1917. Notre livre a été traduit en Espéranto et va être publié dans cette langue, elle le relit. Beaucoup de travail, la préparation du voyage en Pologne où il se passe des événements préoccupants, mais où nous allons rencontrer grâce à Monika, des communistes de toute cette Europe de l’Est qui a beaucoup à dire sur cette expérience socialiste…

Hier, un camarade français qui vit à Kazan nous a envoyé un E-mail, il lit notre blog depuis toujours, il nous dit qu’à Kazan, les membres du Parti communiste de la fédération de Russie lisent notre blog, qu’ils ont apprécié le film qui est passé sur canal plus et qui rétablit une part de la vérité (une part seulement, il y a encore beaucoup à dire) et qu’ils aimeraient que nous venions les voir. Avec plaisir mes chers camarades et Marianne qui est spécialiste de l’influence de la langue et civilisation turco-mongole sur la Russie et qui connait bien Kazan en sera certainement enchantée, nous avons tant à reconstruire ensemble… Un monde de justice et de paix, d’émancipation humaine… La terre est à nous tant qu’il nous restera un souffle de vie pour la défendre ensemble…

Danielle Bleitrach

(1) Danielle Bleitrach et Marianne Dunlop, URSS vingt ans après, retour de l’Ukraine en guerre; éditions Delga, 2015

Advertisements
 
1 commentaire

Publié par le février 3, 2016 dans Uncategorized

 

Une réponse à “Le 2 février s’achève la bataille de Stalingrad, le 3 Von Paulus capitule

  1. leca

    février 4, 2016 at 8:40

    Sans oeillères, sans aveuglement et surtout sans négationnisme, mais en regardant les choses en face et en leur redonnant leur justes proportions tout communiste doit défendre quoi qu’il lui en coûte, Staline. Car ceux qui vomissent Staline finissent pas déboulonner les statues de Lénine et bruler les œuvres de Marx. En ce sens Staline est la première ligne de front. Ceux qui reconnaissent du bout des lèvres qu’il a eu le mérite de nous débarrasser d’Hitler doivent en partant de Stalingrad revenir aux décisions politiques et économiques qui ont té prises en amont et qui ont justement permis Stalingrad: le choix de l’industrie lourde, la création d’une industrie jumelle en Sibérie, la mise sur pied d’une seconde Armée Rouge que les services de renseignement allemands n’ont pas vu venir et qui a initialisé la déferlante jusqu’à Berlin.
    La victoire n’a pas été due au général hiver qui gèle aussi les pieds des fantassins russes, ni aux seul génie de l’Etat-major.
    Les communistes doivent se débarrasser des crétineries kroutchevo-totskyste-CIA sur l’apocalypse Staline.
    Si apocalypse il y a eu, elle a été pour la wermacht et ses alliés.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :