RSS

Après les Goodyear, les Ford ! La répression et les intimidations continuent ! Les ouvriers de l’usine Ford-Blanquefort viennent de publier ce communiqué :

19 Jan

Afficher l'image d'origine

« QUATRE SYNDICALISTES « FORD »CONVOQUÉS PAR LA POLICE

Nous venons d’être informés par les services de police que 4 syndicalistes de l’usine Ford-Blanquefort allaient recevoir dans les jours qui viennent une convocation pour être auditionnés le lundi 1erfévrier au commissariat de Paris 15.

Visiblement le parquet de Paris donne suite à deux anciennes plaintes de Ford : une de 2012 pour dégradation d’un véhicule lors de notre manifestation au salon de l’auto, une autre de 2014 pour dégradation du stand Ford lors d’une autre manifestation au salon de l’auto. Deux plaintes longtemps laissées au fond d’une pile qui se retrouvent aujourd’hui au-dessus.

Nous ne savons pas ce que cela signifie réellement, s’il s’agit d’une formalité administrative avant de classer des vieux dossiers ou du début d’une procédure judiciaire. Mais dans le contexte actuel de répression du mouvement social il y a de quoi s’inquiéter.

Quelques jours à peine après la grave condamnation de nos camarades de Goodyear, quelques semaines après la campagne d’attaques contre les militants d’Air France qui avait laissé exploser leur colère contre un nouveau plan de suppressions d’emplois, sans oublier les gardes à vues ou les assignations à résidences de plusieurs militants écologistes ou syndicalistes, ces convocationssemblent faire partie d’un acharnement contre les militant(e)s et toutes celles et ceux qui résistent aujourd’hui.

Nous communiquerons rapidement sur la suite et sur comment nous allons répondre à ces convocations. Ce qui est sûr, d’ores et déjà, c’est notre volonté d’une manière ou d’une autre, de mener la bataille contre la politique répressive du gouvernement actuel, contre l’Etat d’urgence, contre la restriction des libertés publiques et aussi bien sûr contre les attaques patronales.

Nous comptons discuter et riposter avec celles et ceux qui subissent les attaques contre nos droits, nos libertés d’expression et de contestation.

Dans la période qui vient, la solidarité entre nous est fondamentale. C’est d’un « tous ensemble » dont on a besoin pour changer la donne.

Blanquefort, le 18 janvier 2016″

http://www.revolutionpermanente.fr/Apres-les-Goodyear-les-F…

Solidarité avec Frank Duport, Philippe Poutou, Anthony Peuimporte, Matthieu Moatthieu et tous les autres…
(qui nous ont merveilleusement accueillis chez eux, à Bordeaux, en décembre, et qui ont organisé deux projections de « Je lutte donc je suis »)

 
5 Commentaires

Publié par le janvier 19, 2016 dans Uncategorized

 

5 réponses à “Après les Goodyear, les Ford ! La répression et les intimidations continuent ! Les ouvriers de l’usine Ford-Blanquefort viennent de publier ce communiqué :

  1. pedrito

    janvier 19, 2016 at 12:15

    Encore une conséquence de la disparition, de la dissolution progressive du Parti: merci Mitterrand, merci le PS, merci les socialistes et merci à ceux – mes anciens camarades – qui s’obstinent à considérer comme politiquement utiles que leurs propres carrières d’élus, en utilisant les dernières cartouches de ce qui fut le PCF pour jouer jusqu’à l’usure les porte valises du système mafieux socialiste, et de tous les réseaux socialistes. Merci à Laurent, Autain, MPV,…..il ne reste plus rien à espérer de communiste dans nos départements, parmi eux notre Bigorre en porte le deuil, mais le comprendront-ils jamais?

     
  2. Jeanne Labaigt

    janvier 19, 2016 at 5:49

    Parmi les bigourdans dont on peut rappeler la mémoire, Jacques Duclos, dont nous ne pensions pas en l’accompagnant au Père Lachaise qu’après lui et avec tous ces traitres et ces clowns se serait notre parti qui aurait disparu.
    Les archives départementales des Hautes Pyrénées ont mis en ligne sa bibliothèque, cela vaut le coup d’aller y cliquer.

     
    • pedrito

      janvier 19, 2016 at 7:01

      Dans ma bibliothèque, les « Mémoires de Jacques DUCLOS, qu’il me dédicaça en….1972(?), lors de la fête fédérale de la Haute Garonne, en 1972, j’étais secrétaire de section de VILLEFRANCHE.
      Les dirigeants fédéraux de l’époque:
      Claude LLABRÈS, passé à droite
      Jacque AGRAIN, perdu corps et biens
      Robert BOULES: Plus de nouvelles!
      Jean LLANTE: un costaud….
      Daniel GARIPUY, qui a lui aussi glissé Etc….etc…. QUEL GÂCHIS!!! QUE DE TRAHISONS! Et certains continuent encore de nous piétiner, NOUS, les fidèles

       
      • sam 82

        janvier 20, 2016 at 9:52

        Pedrito Robert boules est décédé . quand j’étais en activité , je travaillais dans l’aéraunotique il travaillait avec nous , avant de devenir permanent . j’ai un bon souvenir de robert . je militais au parti bien sur , que j’ai quitté en 2000 pour cause mutation . j’ai connu tout ceux que tu cite . sam 82 .

         
  3. pedrito

    janvier 20, 2016 at 12:26

    sam 82,
    hier soir, dès que j’ai eu posté mon comment, j’ai eu comme un pressentiment….et j’ai aussitôt recherché et appris son décès, en 2012. Séquence émotion, Robert était un pur, pas un petit soldat opportuniste et carriériste, j’en garde le souvenir de quelqu’un de sûr, de bien, un de ces militants et camarades qui m’ont fait AIMER le Parti, lui, mais aussi Roger RAMOND, Léon OUSTRIC, Pierre MÉRIC, et les 21 kamikazes de notre première liste du PC face à Izard en 1971, Édouard M. (de Venerque), et tant d’autres cocos de coeur qui comptaient sur nous, qui y croyaient comme nous, qui nous faisaient confiance, mes frères de cellule et de section du Lauragais, que le duce Benito,- c’était le nom que les vieux radicaux donnaient au grand démocrate du CG 31- écrasait de son mépris anticommuniste. On voit le résultat aujourd’hui, alors que je fus le seul depuis cette époque jusqu’à aujourd’hui à mettre en ballotage, et à pouvoir battre, mais la « discipline républicaine » nous a fait faire hara-kiri, et les derniers des Mohicans du p »c »f d’aujourd’hui n’ont pas encore compris, pourtant, le message du PS a toujours été clair, depuis et avant Mitterrand.
    Fraternitas

     

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :