RSS

Une autre Lettonie

05 Jan

 1_dscf0638-new_article

03/11/2015

 

http://vesti.lv/news/drugaya-latviya

 

Je suppose que je vis dans une autre Lettonie. Assez régulièrement il y a des gens qui me disent, toi, tu es un vieux, ton journal présente souvent les choses sous des couleurs noires, la réalité n’est pas si triste. Mais ces gens sont terriblement peu nombreux.

Permettez-moi d’être d’accord avec ces optimistes. Moi aussi, je veux vivre dans un pays où il n’y a pas de tensions mais un dialogue entre les différentes personnes, où les enfants ont un avenir, les adultes connaissent la stabilité, et les personnes âgées sont protégées. Je veux écrire sur le soleil et le vent, la naissance des enfants, l’ouverture de nouvelles entreprises et industries, l’arrivée dans le pays de nombreux invités respectables, l’influence réelle de notre grande puissance sur les processus mondiaux, la confiance dans le lendemain …

Tout cela, je ne le vois pas ici.

Je constate que l’on commence au niveau législatif à m’interdire de dire certaines choses –à un point que l’on n’a jamais vu même en Union soviétique, dont, soit dit en passant, il est maintenant interdit de faire l’éloge, même sur les points où elle le mérite plus. Je peux voir comment, en dépit des statistiques officielles, non seulement se vident les fermes et les villages, mais même les villes : il y a quelques jours est venu un collègue de Latgale, il m’a annoncé les chiffres réels de la population – J’étais terrifié … Et un autre collègue sur un forum Internet populaire a remarqué à juste titre : les Lettons ne diffèrent des réfugiés syriens que parce qu’ils ont le temps de faire leurs valises.

Je ne peux pas ne pas revenir à la question de l’Union soviétique. Ses dirigeants nous ont promis un avenir brillant. Et d’ailleurs cet avenir apparaissait vraiment brillant au fur et à mesure qu’il advenait. Le pays déchiré et détruit par la guerre a été restauré, les gens quittaient leurs taudis et leurs masures pour s’installer dans des immeubles confortables, avaient un travail, dont les conditions s’amélioraient, ainsi que la vie quotidienne et le bien-être, nous avions du bonheur. Et puis vinrent ceux qui voulaient tout tout de suite. Cela n’était pas possible. Et ils ont décidé de se servir sur le dos de ceux qui ne pouvaient pas se défendre. Ce qu’ils ont fait, en arrivant au pouvoir. Et puis – et cela dure depuis 25 ans ! – ils ont commencé à dire que les choses ne s’amélioreraient pas. Ils ont obtenu une autre Lettonie – derrière les hautes clôtures des résidences protégées et dans les fauteuils douillets de la bureaucratie bruxelloise. Et ils ont ouvert la porte sur la Grande Europe seulement pour que les jeunes, la partie de la population la plus dynamique et passionnée, qui auraient pu au sens propre, les embrocher au bout de leurs fourches, aillent servir là-bas de main d’œuvre immigrée. Et pour que les autres restent tranquilles, ils ont fait entrer sur le territoire du pays des armées étrangères, en oubliant que l’on peut s’asseoir sur des baïonnettes, mais pas pour longtemps …

Parfois, je pense que je suis malade, et que mon sommeil pénible est envahi de cauchemars. Qu’un jour je vais me réveiller, et que le soleil brillera à nouveau dans le ciel, et que la confiance en l’avenir reviendra, et que mes enfants seront avec moi, et maman sera vivante et aussi papa, et beaucoup de ceux que ces années ont brisés, expédiés dans la tombe. Et il n’y aura plus au pouvoir de pique-assiettes et instigateurs de tous conflits. Ce sera une autre Lettonie. Pas du tout celle dont me parlent les optimistes libéraux. Et pour cela il y a des gens. Seulement, ils doivent se réveiller.

… Parce que déjà sonne l’alarme.

Sergei Tyshchenko,

Rédacteur en chef du journal «Vesti segodnia »

Cet article a d’abord été traduit en Espéranto sur le site de l’IKEK (Internacia Komunista Esperantista Kolektivo) où je l’ai découvert (Note de Marianne Dunlop) http://www.ikek.org/artikoloj-Tisxcxenko#hcq=Q3f3Uyp

 
1 commentaire

Publié par le janvier 5, 2016 dans Uncategorized

 

Une réponse à “Une autre Lettonie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :