RSS

La réflexion du jour : nos chers alliés américains

24 Nov

hrcmike

Voici plusieurs jours que l’on nous bassine avec les célébrations de nos morts français par les chers Etats-Unis. Obama aurait été le premier à reprendre le célèbre slogan, nous sommes tous des parisiens… Oui mais voilà quand Hollande fait le tour des « alliés », qui nous ont pourtant poussés nous Français à intervenir en dépit du bon sens partout où l’homme de la CIA, je veux parler de BHL nous invitait à le faire au nom de pseudo droits de l’homme et vrais gros intérêts de l’armement et du pétrole… Ils sont aux abonnés absents…

Et nos médias qui mêlent tout et n’importe quoi poussent des gémissements en rappelant que déjà quand la France était prête à intervenir au sol contre Bachar El Assad sur demande expresse des saoudiens, les américains nous ont déjà laissé tomber… Les unités spéciales dit le cher Obama sont déjà à l’œuvre comme elles le sont partout en Afrique, en Ukraine, en Asie centrale, c’est bien suffisant pour foutre le chaos… Des attentats à Paris, mais c’est l’affaire des Européens…

La plupart des progressistes américains méprisent Obama et n’attendent rien de Clinton qui confond ses intérêts familiaux avec ceux des marchands d’armes, des pétroliers et de tous ceux qui veulent bien cracher au bassinet des bonnes oeuvres de Cinton and Co… Il n’y a plus que les socialistes français, les médias aux ordres pour se leurrer autant qu’ils nous leurrent sur nos frères en démocratie…

Danielle Bleitrach

 
2 Commentaires

Publié par le novembre 24, 2015 dans Amérique

 

2 réponses à “La réflexion du jour : nos chers alliés américains

  1. Jeanne Labaigt

    novembre 24, 2015 at 10:55

    La Turquie abat un avion russe.
    La Turquie membre de l’OTAN, comme la France, soutien clair des fascistes islamistes.
    Comme tu le dis:
     » Il n’y a plus que les socialistes français, les médias aux ordres pour se leurrer autant qu’ils nous leurrent sur nos frères en démocratie… »

     
  2. blueday

    novembre 29, 2015 at 11:00

    Vous dites: « … quand la France était prête à intervenir au sol contre Bachar El Assad sur demande expresse des saoudiens, les américains nous ont déjà laissé tomber… »

    Il ne faut pas oublier que la décision franco-américaine d’intervenir à l’époque contre le régime de Bachar était due à l’emploi des armes chimiques dans les derniers bombardements par l’aviation syrienne. Et quand on fut à deux doigts d’intervenir, Poutine nous a coupé l’herbe sous le pied en déclarant que Bachar était prêt à détruire son stock d’armes chimiques. Dès lors, la coalition occidentale ne pouvait que très difficilement justifier aux yeux du monde une telle intervention. On connaît la suite de l’histoire…

     

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :