RSS

En images : à Moscou, les stations de métro ont des airs de palais

22 Oct

Vous remarquerez que ce reportage avec ses commentaires parle de l’histoire russe, « du pays de Poutine », mais pas un mot sur l’URSS, c’est pourtant durant cette période qu’a été construit ce chef d’œuvre qui marie esthétique russe traditionnelle et constructivisme… Des femmes soviétiques m’ont raconté dans quelles conditions il avait été construit et comment il avait servi d’abri. (note de Danielle Bleitrach)

Dans sa nouvelle série, le photographe canadien David Burdeny expose toute la grandeur de la Russie. À travers ses stations de métro.

©

Qu’il s’agisse de New York, de Londres ou encore de Paris, les stations de métro ne se résument en général qu’à de lugubres plateformes de béton noir, au sujet desquelles nous n’avons qu’une hâte : en sortir. Comment alors imaginer qu’à Moscou, ces tunnels sombres et souterrains aient des allures de véritables palais tsariens ?

La série du photographe israélien Tomer Ifrah, que nous avions interviewé en février dernier, nous avait certes mis la puce à l’oreille. Ce dernier, qui s’était pris d’amour pour les sous-sols flamboyants de Moscou, nous expliquait que les stations de métro de la ville étaient tout simplement le reflet de l’histoire russe :

Les premières stations ont ouvert en 1935 mais se sont répandues graduellement au fur et à mesure des années, quand de plus en plus de stations ont été construites, dans les années 50, 60 et jusqu’à aujourd’hui. En fait, elles sont toutes connotées par l’époque dans laquelle elles ont été bâties, donc en voyageant de station en station, on voyage aussi à travers le temps.

Metro-2

L’architecture souterraine au pays de Poutine

Mais un autre photographe révèle aujourd’hui toute la splendeur de ce métro russe, de façon plus frappante encore. À travers sa série A Bright Future : New Works from Russia, relayée par le site Factodesign, le Canadien David Burdeny souligne l’incroyable richesse architecturale des rames moscovites.

Ses photographies n’ont pas été simples à réaliser : au pays de Poutine, les stations de métro appartiennent à l’armée civile (et font également office de bunker). Ce n’est qu’avec l’aide des producteurs de l’émission de télévision anglaise Top Gear, qui se focalise justement sur le métro russe, qu’il a réussi à décrocher une autorisation.

Sur le site Factodesign, David Burdeny expliquait : “Les premières stations à avoir été construites ne sont pas forcément inspirées du constructivisme ; elles sont presque religieuses. Les suivantes s’inspirent ensuite de l’art deco“. Couloirs de colonnes infinis, lustres majestueux, moulures royales ou larges parterres de béton… ces lieux souterrains sont de véritables œuvres architecturales, entre Art Deco donc, Rococo et constructivisme.

Metro-3

Metro-5

Metro-6

Metro-7

Metro-8

Metro-9

Metro-10

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le octobre 22, 2015 dans expositions, peinture, société

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :