RSS

Petr Симоненко : La campagne électorale au bélarus se déroule dans le calme

10 Oct

Pyotr-Simonenko

Un autre aspect de la désignation extravagante au prix Nobel de littérature c’est de le faire alors que les élections présidentielles ont lieu au Belarus, où elle vit.  le président, qui a toute chance d’être réélu, est présenté comme un autocrate tyrannique, ami de Poutine et encore plus que lui se réclamant de l’Union Soviétique. Faisant fi de l’adhésion populaire et des bons résultats économiques dans ce pays, l' »occident soutient la petite minorité libérale qui voir dans le maidan ukrainien , ses forces d’extrême-droite et le drame qu’il a engendré la véritable voie de la démocratie. Ce qui effectivement risque longtemps de détourner de la démocratie à l’occidentale les peuples russes de l’ex Union Soviétique. Le premier secrétaire du Parti communiste d’Ukraine, appelé comme obsevateur pour ses élections donne ici son opinion. Elle n’a rien à voir avec celle du prix Nobel de littérature, chérie de l’occident, mais n’est pas pour cela que l’occident l’a désignée et qu’il se désintéresse du fascisme et des meurtres de masse en Ukraine ? (note de Danielle Bleitrach)

La campagne électorale pour les élections du président de la République du bélarus se déroule dans le calme. C’est l’ opinion  exprimée par le  leader communistes ukrainiens  симоненко lors de sa visite en qualité d’ Observateur international du vote, dans le bureau  no 1 à l’université d’état bélarussien de la culture physique.

Petr Симоненко a félicité le système électoral bélarussienne qui assure la possibilité de la libre volonté des citoyens.

 » le climat dans lequel se déroulent les élections, donne à l’homme la possibilité pendant trois jours d’exprimer son point de vue. Contrairement à l’Ukraine de  personne n’est interdit , personne ne menace  ses proches,  parce qu’il n’a pas voté comme c’est bon pour un tueur à gages . Les gens savent que leur voix sera prise en compte.

Petr Симоненко a également noté que les électeurs bélarussiens ne connaissent pas cette vente des voix, qui actuellement caractérise les ukrainiens.

Aujourd’hui, le citoyen ukrainien vend sa voix parce qu’il sait : ceux qui trompent, demain  ne donneront rien et prendront encore plus « , – a dit Petro Simonenko.

 » L’ Ukraine n’a pas le choix. Lorsque nous sommes en guerre et lorsque la société vit en état de peur,  parler de la procédure démocratique des élections ne signifie rien « , – a constaté le dirigeant du  kpu.

 
Poster un commentaire

Publié par le octobre 10, 2015 dans Uncategorized

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :