RSS

La réflexion du jour : vacances et projets…

09 Août

1n°28-229x300

Malgré les vacances ou plutôt grâce aux vacances, nous préparons de vastes et ambitieux projets…

Marianne est depuis toujours tentée par une voyage en Corée du Nord, mais elle déchante un peu depuis qu’elle découvre un tel amour confucéen des rites chez les camarades coréens qu’ils ont institué deux mots pour camarade, l’un pour le tout venant, l’autre pour le dessus du panier… Elle se demande si nous saurons naviguer dans un tel monde sans froisser quelques susceptibilités… En outre elle m’explique que la Corée a de tous temps été un pays cultivant son mystère et refusant de s’ouvrir aux étrangers…

Mais enfin  elle nous conseille à tous ce livre intéressant :

http://www.amazon.fr/L%C3%A9conomie-Cor%C3%A9e-Nord-2012-Naissance/dp/2846542848

A propos comme je vous l’avais dit quelques traductions en russe de notre livre circulent en Ukraine, mais Marianne a réussi à organiser la traduction collective de celui-ci en Espéranto, un lecteur fidèle de ce blog s’est déjà attaqué à la préface, une Russe parlant français et Espéranto s’est chargée du premier voyage et s’est déjà mise au travail, un ami allemand résidant à Cuba supervise le tout…

Moi ce qui m’intéresse je pourrais le résumer avec un titre : l’URSS et la route de la soie… Comment expliquer les deux fondamentaux de mon intérêt, d’abord la Chine, inutile d’épiloguer, ce qui se présente au choix comme la première ou la seconde puissance du monde en tous les cas ayant des effets d’entraînement considérables reste un pays sous développé dont il s’agit d’assurer la survie de la population. Ce fait essentiel combiné avec la direction par un parti communiste ne l’identifie pas avec un simple capitalisme d’Etat aux tendance autoritaires… Tout reste à comprendre à partir de là. Voilà pour la route de la soie ou « le rêve chinois ». L’URSS, Un jour je discutais avec un historien connu, il m’a dit : à la chute de la révolution française, avec le retour de la Sainte alliance, comment se présentait l’expérience française révolutionnaire : une faillite économique, les assignats, un drame politique, la terreur et bien regarde ce qu’il en est, aujourd’hui tout le monde plus ou moins se présente comme héritier de cette Révolution. Il en sera de même un jour de la révolution bolchevique.

On pourrait objecter que dans leur volonté de faire table rase de la Révolution bolchevique et pour tenter de sauver le capitalisme sénile, certains en sont arrivés à attaquer aussi la Révolution française. C’est vrai. Le négationnisme historique est une des caractéristiques de la période, mais cela n’enlève rien à la postérité et l’actualité des Révolutions, au contraire.

Donc ce qui nous passionne Marianne et moi serait de confronter chez les petites gens ces télescopages historiques comme nous avons commencé à le faire à propos de l’Ukraine, la Moldavie…

Tant qu’il me reste de la force, de l’énergie, je veux voyager, aller à la rencontre des Russes et des Chinois, nous accumulons des faits et bientôt nous partirons… Cela entraîne pour moi d’autres bouleversements, je vais quitter Aix-en Provence et me réfugier à Marseille… je regretterai le calme d’Aix, son confort, mais je n’ai plus les moyens d’y vivre puisque je dois assumer la maison de retraite de ma vieille mère… Je vais quitter ma terrasse de 25 m2 à deux pas de la Rotonde pour un quartier beaucoup moins chic et le charroi marseillais… Si je veux voyager il faut renoncer… Les bains de mer de l’aube y compris l’hiver compenseront j’espère… Et puis il y a les petits enfants, l’ainé a choisi l’Histoire pour que nous travaillions ensemble…

Grâce à vous tous, il va y avoir une deuxième édition de notre livre : URSS, vingt ans après, retour de l’Ukraine en guerre chez Delga. Il y a vos corrections, celle de Micheline Belle, d’Anoucha, des photos de Patrick Masson en plus et à la demande générale une carte.. Des débats sont prévus, deux sont déjà datés, le 1er octobre à la librairie Diderot à Nimes et le 2 octobre à Béziers. D’autres sont en préparation Harmonia mundi à Arles et chez Maupetit à Marseille. Il y a aussi la fête de l’Humanité, un voyage prévu dans le Donbass.

Le 20 août sort le deuxième livre : Bertolt Brecht et Fritz Lang, le nazisme n’a jamais été éradiqué, chez lettmotif.

Mais nous reviendrons sur tout ça, à bientôt, jugez donc si nos vacances sont studeuses.

Danielle Bleitrach

PS entre autres recommandations, sur les questions internationales:

http://www.collectif-communiste-polex.org/

 
Poster un commentaire

Publié par le août 9, 2015 dans mon journal

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :