RSS

Guennadi Ziouganov a reçu l’ambassadeur américain en Russie John Tefft

22 Fév

 

http://kprf.ru/party-live/cknews/139172.html

Le 11/02/2015 le président du Comité central du Parti communiste, chef du groupe parlementaire communiste à la Douma d’Etat, Ziouganov a reçu l’Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire des Etats-Unis en Russie John Tefft, à sa demande.

Le principal sujet de discussion était, bien sûr, la situation en Ukraine. Le leader communiste russe a exprimé sa surprise devant la politique américaine aventureuse dans l’espace post-soviétique. Il a souligné qu’elle ne donnerait pas aux Américains les bénéfices escomptés mais engendrerait de nouvelles lignes de division qui sont déjà autant de blessures.

De même, Ziouganov a déclaré que dans le Donbass il n’y avait pas de séparatistes. Là-bas vivent beaucoup de gens dont les racines sont dans les régions russes d’Orel, Voronej, Koursk, Lipetsk etc. Ils demandent de Kiev seulement trois choses:

1) le droit de parler leur langue maternelle (en Ukraine 23 millions de personnes considèrent le russe comme leur langue maternelle);

2) répartir équitablement les impôts entre le centre et les régions;

3) ne pas rompre les relations économiques avec la Russie.

Mais au lieu d’un accord, les autorités ukrainiennes ont commencé à bombarder et massacrer les civils du Donbass.

Le dirigeant du Parti communiste a déclaré que ceux qui vivent en nouvelle Russie n’ont rien fait exploser ni à Kiev ni à Lvov. Ils ne protègent que leur patrie, leurs maisons, leurs familles. C’est pourquoi le Parti communiste a fourni une assistance humanitaire à la population de la Nouvelle-Russie, envoyant 28 convois avec des médicaments, de la nourriture, des vêtements et d’autres produits de première nécessité.

Dans le même temps, a déclaré Guennadi Ziouganov, il n’y a pas de solution militaire au conflit dans le Donbass, et le Parti communiste aidera à maximiser son règlement pacifique.

Guennadi Ziouganov a rappelé qu’il avait discuté avec le président du Bélarus Loukachenko et le leader des communistes ukrainiens Simonenko de la possibilité de pourparlers à Minsk. Dans le même temps, Guennadi Ziouganov a déclaré que l’on a commencé à tirer beaucoup plus tôt sur le Maidan que dans le Donbass. Guennadi Ziouganov a déclaré qu’il savait qui avait tout organisé et parrainé.

Lors de la réunion, le chef du Parti communiste a exprimé sa confiance dans le fait que la Russie n’aurait pas son Maidan. Toutes les tentatives de nous imposer un nouveau Eltsine, du genre Navalny ou autres est vouée à l’échec. « La société russe est bien disposée à renforcer les relations avec l’Occident comme avec l’Orient, mais nous ne permettrons plus que l’on se moque de nous. C’est notre position de principe, « – a déclaré Guennadi Ziouganov. Il a comparé Navalny avec le jeune Eltsine, mais sobre. Dans le même temps, a déclaré le chef du Parti communiste, le peuple russe a reçu un bon vaccin contre le Yeltsinisme.

Guennadi Ziouganov a également exprimé l’indignation de ce que la situation sur le continent européen, non sans l’influence américaine, continue de se détériorer. Aujourd’hui reviennent les pires temps de la guerre froide. En Europe, selon le chef du Parti communiste, on respire non seulement des relents de Bandera, mais même de fascisme. Il est particulièrement scandaleux que la Russie ait été privée du droit de vote à l’APCE. Maintenant, notre pays a suspendu son travail au sein de cet organisme, mais dans cette situation, la perte est supportée par tous les membres du Conseil de l’Europe. D’ailleurs même dans l’Assemblée parlementaire il n’y avait pas d’unanimité : contre la Russie ont voté le Royaume-Uni, la Pologne, les États baltes, mais nous avons été soutenus par la Serbie, un certain nombre de pays méditerranéens.

« C’est triste, – a souligné GA Ziouganov – que tout cela se passe dans l’année du 70e anniversaire de notre victoire commune sur le fascisme. Nous aimerions célébrer cette fête ensemble, mais surtout, il est nécessaire d’arrêter le massacre en Ukraine « .

Dans le même temps le chef du Parti communiste a exprimé sa confiance qu’aujourd’hui sur la planète le balancier a penché vers la gauche, et ce ne sont pas les nazis, les banderistes ni les opérations spéciales qui arrêteront cette évolution.

* * *

Ont participé à la conversation le membre du Présidium du Comité central du Parti communiste, premier vice-président du Comité de la Douma pour les affaires étrangères Léonid Kalachnikov et le membre du Comité central du Parti communiste, chef du service de presse du Comité central du Parti communiste, le député de la Douma d’Etat Iouchtchenko. Lors de l’échange de vues, Kalachnikov a exprimé son indignation devant les tentatives d’interdire le Parti communiste d’Ukraine. À son tour, John Tefft a promis de transmettre ces préoccupations à l’ambassadeur américain en Ukraine.

À la demande du côté américain, Ziouganov a présenté les principales activités du Parti communiste, ainsi que les initiatives législatives proposées par les députés de la Douma communistes.

Cette rencontre a révélé des différences fondamentales des interlocuteurs sur de nombreuses questions, mais les parties ont exprimé leur désir mutuel de dialogue et de résoudre les problèmes par le biais de négociations.

*****

… et voilà comment cette rencontre est présentée par nos chers amis de l’Essence du temps. Charmant, n’est-ce pas ?

https://essencedutemps.wordpress.com/2015/02/21/partie-communiste-en-russie-aujourdhui/

 
8 Commentaires

Publié par le février 22, 2015 dans Uncategorized

 

8 réponses à “Guennadi Ziouganov a reçu l’ambassadeur américain en Russie John Tefft

  1. Hélèna

    février 24, 2015 at 10:48

    Je crains que les gens en France ne connaissent pas toutes les nuances de la politique actuelle en Russie, qui est extrêmement complexe et sinueuse. Certains membres haut placés du KPRF ont déjà soutenu les protestations « oranges » en 2012 (il n’y a que ses dirigeants qui savent si c’était juste par erreur); et c’est surtout pour cela qu’une rencontre entre Tefft (qui a bien réussi les coups d’état en Serbie, Géorgie et Ukraine) et Ziuganov suscite peu de confiance chez un nombre d’acteurs politiques russes dont Essence du Temps. Qui vivre verra, mais gardons nous de jubiler avant que les conséquences réelles ne soient visibles.

     
    • histoireetsociete

      février 24, 2015 at 10:57

      je crois que l’on saisit bien « les nuances » et l’anticommunisme qui consiste à sortir une photo sans le texte qui va avec… Des gens qui agissent comme ça il y en a partout ce sont des méthodes de fascistes qui salissent les gens en imaginant que nous ne traduirions pas le texte … Vous tablez sur notre ignorance, comme si nous ignorions qu’il y a eu une protestation en 2012 contre le bourrage des urnes , manifestations auxquelles se sont associés les communistes parce qu’ils étaient les principaux perdants devant les trafics de Russie unie, le parti de Poutine qui leur avait volé la victoire aux législatives. Et c’est ça que vous nous présentez comme un maïdan. Deuxième torsion de la réalité, Le parti communiste de la fédération de Russie se présente comme un parti de gouvernement qui a des rencontres internationales au niveau d’un parti de gouvernement y compris avec Poutine lui-même qui tient compte de son avis. La rencontre a été publique et a donné lieu à ce compte-rendu que vous masquez pour distiller vos ragots ignobles… Et au lieu de vous taire vous en rajoutez une louche sur le fait que nous ne serions pas au courant des subtilités… La seule chose de décente que vous auriez du faire c’est dénoncer la médiocre manipulation dont votre site s’est montré capable.. Je ne sais pas ce qu’il en est de l’essence du temps en Russie mais ce genre de choses en France ne sont pas une bonne chose…

       
    • histoireetsociete

      février 24, 2015 at 11:11

      N’importe quoi! les communistes russes n’ont JAMAIS soutenu aucune révolution orange, et si qn l’avait fait à titre individuel il aurait été exclu. Il s’agit ici d’une interprétation frauduleuse et de mauvaise foi des positions du PCFR, que je suis au jour le jour depuis 2003. Celà ne m’aurait pas échappé. Marianne

       
  2. Hélèna

    février 26, 2015 at 3:07

    « Révolution orange » est une technologie, qui permet de manipuler l’énergie sociale et de la diriger dans le sens souhaité par les manipulateurs. La protestation des masses, souvent très juste, est utilisée dans un but dissimulé, au profit des forces qui ont des visées destructives. Généralement, elle débouche sur un coup d’état et un changement de pouvoir.
    Les quatre composantes de la technologie orange sont les suivantes :
    1. Les masses de populaires passent sous le contrôle de groupes constitués (par exemple, nationalistes, néo-nazis, religieux radicaux, ou encore fans de foot etc.). Le thème de la protestation change sans que les gens comprennent ce qu’il se passe.
    2. Le noyau de la protestation est une classe de bourgeois et de leurs serviteurs, « mondialisateurs », qui partagent les valeurs de consumérisme. Souvent ils appartiennent aux réseaux des ONG pro-américains. Ce petit groupe luron matérialise les instructions reçus par Twitter et FB etc.
    3. Pour que le scénario marche, il faut désactiver les structures d’Etat : communication, forces d’ordre, groupes citoyens patriotiques etc. Le blocage d’activité de toutes les forces défensives est réalisé par la pression sur les éléments du pouvoir qui possèdent leurs comptes bancaires à l’occident.
    4. Trahison d’une partie des élites à l’intérieur du pouvoir.
    Toutes ces quatre composantes était présentes en hiver 2011-2012 à Moscou.
    La protestation qui a commencé contre les falsifications des élections parlementaires a pris un caractère de dé-légitimation générale du pouvoir et de mise en échec des présidentielles.
    On a constaté la présence des groupes entraînés et armés de barres de fer, qui étaient dissimulés dans la foule (6 mai 2012).
    Le moteur de la protestation était constitué des libéraux, financés par certains oligarques russes et par USAID.
    Les grandes chaînes de télé (ORT, RTR, TVC), qui devraient intercepter l’énorme campagne des «orangistes » sur Internet avec le soutien sans précédent des médias occidentaux, sont restés muettes pendant toute la phase aiguë du conflit.
    Les forces d’ordre étaient paralysées.
    Les groupes patriotiques proches du pouvoir (« Nashi ») sont disparus.
    Et, enfin, on a vu qu’un partie du Kremlin a soutenue les émeutes.
    C’était un essai d’un coup d’Etat orange classique.

     
  3. Hélèna

    février 26, 2015 at 3:08

    En ce que concernent les falsifications pendant les élections, Zyuganov a dit, que le Parti Communiste russe avait 400 000 représentants sur 95 000 bureaux de votes. Le protocole de vote est obligatoirement signé par les représentants de tous les partis participant aux élections (dont l’opposition, avec, naturellement le KPRF).
    Faut-il comprendre que les représentants du Parti Communiste, qui ont signé tout ces protocoles, ont participé dans les falsifications lors des élections en entente avec toute la commission électorale?

     
  4. Hélèna

    février 26, 2015 at 3:09

    Et enfin, voulez-vous dire que le Parti Communiste officiel en Russie, en France ou dans d’autres pays a toujours été à la hauteur de sa vocation ? Si c’était le cas, comment expliquer alors l’existence du PRCF ? Il en est de même pour le PC en Russie.
    En effet, nous ne tenons nullement à poursuivre ce débat qui a pris une tournure très improductive. Par ce commentaire nous voulions seulement donner quelques éléments explicatifs aux lecteurs du blog.

     

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :