RSS

La bonne éducation… Après la soirée à Vénissieux on repense le monde…

01 Fév

Après Vénissieux, ses débats, sa fête… le triomphe de la tournée…  mais aussi l’en,semble de la tournée… La rencontre avec une jeunesse qui comme toujours nous désarçonne…

En confidence, une impression que je retire de cette tournée à la suite d’une rencontre massive avec la JC extraordinairement mobilisée… Ils sont sur une ligne disons très combative par rapport à la direction nationale ou fédérale… Ils sont un cas parmi d’autres de cette étrange gestion social démocrate qui a été inaugurée par Robert Hue et perdure avec des nuances. Partout on laisse subsister au niveau local des poches de contestation, une sorte de cocotte minute… C’est seulement au moment du Congrès que l’on verrouille pour tenir l’appareil et le maintenir en totale inertie…C’est d’autant plus facile que l’on est passé du mode de production asiatique au mode de production féodal, avec chaque groupe fermé sur sa vérité…

Alors pourquoi pas une JC contestatrice  puisque cela ne change rien ?… Les JC suivent leur propre ligne et dans le même temps ils traitent la direction du parti avec beaucoup de gentillesse… ils inversent les rôles, ce sont eux les parents et les directions sont des enfants qui n’osent plus lever le poing, n’osent porter la faucille et le marteau… je crois qu’il les voient comme de grands traumatisés après le choc de l’Union soviétique… Ce n’est pas faux, le PCF est  dans sa masse comme un grand traumatisé, en proie en une sorte de secret de famille dont il ne faut pas parler. L’oncle qui a violé la nièce et si la gamine parle tout le monde se met à hurler à l’indécence… Si tel est le cas c’est une très mauvaise méthode et le traumatisme se renouvelle à chaque échec, chaque perte… Si quelqu’un ose parler, tout le monde lui dit de se taire… Je propose d’ailleurs de distinguer entre les militants en proie au trauma historique et ceux qui l’utilisent… Pourtant il faudra bien oser parler, se parler si on veut sortir de la sidération et de l’échec.

Les JC contemplent avec affection ces braves gens… Eux dans le fond ils n’on pas vécu ça mais en revanche, ils sont confrontés à des conditions infiniment plus dures et ils savent que l’on ne s’en sortira pas avec des demi-mesures… Ca c’est une illusion des soixante-huitards… J’ai parfois l’impression qu’ils disent : « ne t’inquiète pas, je ne te contredis pas, mais moi je sais à quoi je suis confronté et il me faudra la dureté de grand père pour y faire face… » Je ne sais pas si c’est un fantasme, mais partout j’ai rencontré des jeunes gens comme ça… je les contemple et ils me fascinent en tant que communiste mais aussi sociologue, comment vont-ils évoluer? …Leurs interventions sont souvent remarquables…  .

Bref, les petits jeunes gens de la photo au poing levé sont de retour, mais ils n’ont pas envie de perdre du temps en bagarres inutiles… avec les leurs…Peut-être ressent-ils comme moi les aspects dramatique du moment? Je n’ai même pas la force de faire les comptes-rendu de la tournée formidable des Ukrainiens communistes en France, tant ce fut un exploit et tant le silence médiatique à commencer par celui de la presse communiste prouve au meilleur des cas la cécité de ceux qui devraient aujourd’hui mobiliser l’opinion publique face aux terribles dangers qui nous menacent… Nous avons trouvé des gens déterminés, conscients qui ont fait l’impossible, des jeunes en particulier, mais aussi le poids de toutes les complicités dans le silence non seulement face au massacre d’Odessa mais  à celui qui se prépare demain et dont nous serons tous victimes, à commencer par ces jeunes qui sont menés vers le drame du fascisme et celui de la guerre…

Vénissieux… devant l’exposition palestinienne… Eugène, le camarade du parti communiste ukrainien, Marianne et quelques jeunes camarades parmi d’autres…

 
Poster un commentaire

Publié par le février 1, 2015 dans Uncategorized

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :