RSS

A propos d’une visite présidentielle au Kazakhstan

07 Déc

4

Nursultan Nazerbaiev, le président du Kazakhstan depuis 1991, est issu de l’appareil communiste. Il a fait ses classes d’ouvrier dans les acieries et metallurgie dans le Donbass, il connaît très bien la région.

jacques sapir a raison de nuancer son portrait en expliquant qu’il est loin d’être illégitime dans son pays même si le score de son élection (90%) peut nous paraître suspect. Il le présente comme ayant des moeurs plus rétrogrades que Poutine, ce qui est évident, mais  il est aussi un de ceux qui a toujours milité contre les essais nucléaires et pour la paix… Pour la détente…

Il est l’enfant d’une famille très pauvre et il représente assez bien ces dirigeants fils du peuple qui ont toujours vu le monde du travail comme le microcosme des problèmes à résoudre dans le concret et non dans les discours. Il a combattu la bureaucratie et su entendre les révoltes ouvrières, ce qui l’avait amené à se ranger aux côtés des réformateurs comme Gorbatchev. Mais il est aussi comme Poutine un patriote, très préoccupé de ne pas laisser la bride aux oligarques.

J’ai à plusieurs reprises dans mon blog parlé du rôle du Kazakhstan dans la construction de l’Eurasie, de l’équipe que son président forme avec la Russie et la Biélorussie mais aussi avec la Chine et le reste du monde. Le choix de Hollande de se rendre dans ce pays était donc judicieux et il est regrettable que l’on prenne la surface des choses pour le fondamental. Le seul problème avec Hollande c’est que l’on peut s’interroger sur sa capacité à affronter jusqu’au bout les défis de notre temps, et c’est malheureusement le cas de la quasi totalité du personnel politique français.

Dans ce blog, nous restons attachés à la fois à la construction du socialisme, à l’égalité, la justice, aux droits individuels et collectifs sans lesquels il n’y a pas d’émancipation, ni de liberté, mais la paix est le seul contexte qui permette des avancées significatives et la guerre, la guerre civile plus encore, est la pire des aliénations. Donc nous jugeons de tout ce qui se passe dans le monde en fonction de ces objectifs et non en esprit partisan avec le privilège accordé à un camp.
Danielle Bleitrach

PS, au risque de paraître un peu trop française, je dois dire que je n’éprouve aucun plaisir à voir mon pays humilié, ses pires travers flattés comme ceux qui entretiennent les propensions chauvines et l’extrême-droite de quelques bords auxquels ils appartiennent… et je regrette que ces derniers temps, nous Français donnions dans le monde la plus détestable image de nous-mêmes et que nous nous vautrions dans cette mauvaise image comme si cela ne nous concernait pas… Alors que ce qui a toujours constitué la personnalité française la plus respectable a été un art politique du bon sens et de l’indépendance…

 
Poster un commentaire

Publié par le décembre 7, 2014 dans Uncategorized

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :