RSS

La Moldavie: La déflagration de l’Ukraine ne fait que débuter c’est la faillite de l’UE

05 Déc

IMG_20141106_073233

Nous avons désormais la révélation de ce qu’est l’Ukraine, de la nature du mauvais coup qui a été porté contre ce pays, son asservissement pour mieux la transformer en tête de pont d’une guerre contre la Russie et au-delà… Le paradoxe d’un pays que l’on pousse vers l’ultranationalisme, la haine du voisin auquel on est lié depuis toujours pour mieux se donner pied et poings liés à la colonisation étrangère. C’est un cas d’école mais il faut bien comprendre que la déflagration ne fait que débuter et que c’est toute l’Europe que l’on a choisi de déstabiliser.

le fond en est non seulement ces manœuvres bellicistes et politiciennes mais un système capitaliste qui porte l’exploitation mais aussi la concurrence inter-monopoliste jusqu’au crime, la guerre, le fascisme… L’Europe est comme dans les deux précédentes guerres mondiales le champ clos des appétits et à un degré jamais atteint parce que l’impérialisme sorti de la deuxième guerre mondiale joue sa survie.

Est-ce que le deuxième chaînon du dispositif va être la Moldavie ou les ^pays de l’ex-Yougoslavie, les Balkans? Les possibilités sont multiples…?

A propos de la Moldavie où rien n’est jamais simple à l’image d’un continent européen dont le projet européen fait eau de toute part et revient à inviter ce petit peuple à se ranger derrière l’OTAN et les Etats-Unis sans jamais répondre aux espérances démocratiques et de bien être que l’UE affiche.

Nous avons quitté le pays au lendemain du vote des législatives:
le premier parti est le parti socialiste, le plus radical tant sur le caractère philo-russe que sur le plan de la collectivité des moyens de production est à 22,29 % en troisième position en quasi égalité avec le parti libéral le parti communiste beaucoup plus modéré sur la question philo-russe  19,18 % . Le tout avec un taux d’abstention trés élevé et en particulier n’a pas voté la République scicionniste qui ne reconnait pas la fin de l’Union soviétique, la Transnistrie, épaulée par les enclaves du sud, la Gagaouzie…

Le fait est que si l’UE poussée par son saigneur et maître les Etats-Unis avec leurs visées otanesques ne veut pas que la Moldavie rejoigne la Russie et la Bielorussie en matière de liens économiques, elle ne souhaite pas plus l’intégrer en son sein que l’UE ne souhaite intégrer  l’Ukraine. Qui a les moyens de se payer un tel gouffre dit-on de l’Ukraine… La Moldavie est le pays le plus pauvre d’Europe, Un habitant sur quatre doit se résigner à l’immigration, une majorité en Russie et les autres en Europe, en Italie en particulier. Est-ce que quelqu’un veut mettre la main dessus? Et pourtant la guerre devrait avoir lieu selon leur logique…

Est-ce que dans de telles conditions il y a la possibilité de former une coalition des partis pro-européens à droite, voir prêts à l’annexion de la Moldavie par la Roumanie? Quand on sait que ces partis sont des regroupements d’intérêt semblables aux chats sauvages des oligarques ukrainiens on mesure à quel point l’opération exige du doigté de la CIA. Notons que même si les Moldaves sont le peuple qui a le moins de propension au fascisme et au bellicisme, la dite CIA est en train de recruter les anciens combattants de 1992 quand les Roumains les avaient entraîné à intervenir contre la république scicionniste de Transnistrie ce qui avait tout de même fait environ 600 morts dans un début de guerre civile. Trouver des fascistes en Moldavie pour les faire mener la guerre contre l’est du pays est le travail actuel de la CIA et autres ukrainiens et polonais en Moldavie, pour les faire renforcer la coalition dite pro-européenne.

Déjà dans ces conditions former un gouvernement est la quadrature du cercle mais élire un président de la république, opération qui exige 61 % des députés est encore plus problématique. Alors s’imposera sans doute une opération proche de l’Ukrainienne où une bande d’oligarque flanqués de nazis ont prétendu à un euromaydan pour mieux créer une simple marionnette de l’OTAN sans aucune espérance européenne. Ou alors ce sera par annexion par la Roumanie qui a désormais un gouvernement de droite mais qui n’a vraiment pas besoin d’hériter de la pauvre Moldavie si ce n’est dans une vision de la Grande Roumanie, comme la Pologne d’extrême-droite lorgne la galicie ukrainienne… Et la Hongrie risque d’hériter de la Transcapartie ruthène arrachée à l’Ukraine…

La conclusion de tout cela c’est que nous sommes bel et bien devant la faillite du projet de l’UNion européenne face à la réalité de ce qu’est l’UE… La vassalité aux Etats-Unis était consusbtantielle de la réalité néo-libérale de cette Europe, comme l’est le projet allemand de la ruée vers l’est. Il ne reste plus que le pire lier démocratie de façade et fascisme entretenue en sousmain dans une vision de l’Europe de la chrétienté lancée dans toutes les croisades…

La déflagration ukrainienne ne fait que commencer… à moins que nous soyons en capacité d’imposer la paix, mais que l’on se rassure, tant que le capital aura y compris chez nous le fascisme pour diviser les victimes entre elles, il y aura de beaux jours pour les oligarques et les marchands d’armes…

Danielle Bleitrach

 
1 commentaire

Publié par le décembre 5, 2014 dans Uncategorized

 

Une réponse à “La Moldavie: La déflagration de l’Ukraine ne fait que débuter c’est la faillite de l’UE

  1. raimanet

    décembre 5, 2014 at 1:51

    A reblogué ceci sur raimanetet a ajouté:
    et bien tant mieux pour nous simple citoyen …

     

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :