RSS

Poroshenko veut changer les lois afin de permettre aux étrangers d’être au gouvernement ukrainien

28 Nov

Quand nous étions en Crimée, Marianne et moi, la plaisanterie qui courait était qu’Obama était le premier président à « posséder » (au sens ou l’on possède une langue) un président ukrainien.

Publié le temps : 27 novembre 2014 22:29 
 

 http://rt.com/news/209563-ukraine-foreigners-government-posts/
Ukrainian President Petro Poroshenko gives a speech during a parliament session in Kiev on November 27, 2014. (AFP Photo / Sergei Supinsky)

Le Président ukrainien Petro Poroshenko prononce un discours lors d’une session du Parlement à Kiev le 27 novembre 2014. (AFP Photo / Sergei Supinsky)

 

Le Président de l’Ukraine a annoncé son intention de modifier la législation du pays afin de permettre de nommer des étrangers à des postes gouvernementaux de haut niveau. . C’est un fait  « sans précédent » et  qui peut indiquer que le pays est actuellement régi « du dehors. »

« Mon idée est de changer les lois afin de donner le droit d’engager des étrangers au service de l’État, y compris au gouvernement »  a déclaré Le Président Petro Poroshenko,dans son discours au Parlement jeudi. « Ou pour étendre  la liste de personnes qui peuvent obtenir la citoyenneté ukrainienne dans une procédure expéditive de la  Présidentcede l’Ukraine » , a-t-il ajouté.

Il a souligné que si ces étrangers étaient disposés à acquérir  la citoyenneté ukrainienne afin d’occuper les postes cela « confirmera » l’ « engagement de nos partenaires potentiels et les candidats. »

Poroshenko a suggéré également nommer un étranger comme chef du Bureau National de lutte contre la corruption  nouvellement créé. Il a expliqué que les étrangers aurait un puissant « avantage » en raison de leur « absence de liens avec l’élite politique ukrainienne ».

« Personne ne sera n’aura de parrain ou d’entremetteur, » dit-il, se référant au népotisme politique. 

 le premier ministre ukrainien Arseny Yatsenuk a suggéré la création d’un nouveau poste – vice-premier ministre des affaires de l’intégration européenne. Il a proposé qu’un chef de file européen soit nommé au poste.

Ukraine's Prime Minister Arseny Yatseniuk walks during a session of the parliament in Kiev November 27, 2014.(Reuters / Andrew Kravchenko)

Ukraine premier ministre Arseny Yatseniuk se promène  lors d’une session du Parlement à Kiev le 27 novembre 2014.(Reuters / Andrew Kravchenko)

 jeudi, Iatseniouk a reçu approbation de législateurs dans sa confirmation au poste de premier ministre de l’Ukraine, tandis que cinq partis ukrainiens ont formé la nouvelle coalition Ukraine européenne au cours de la première session du nouveau Parlement.

« Poroshenko croit que tous les Ukrainiens sont corrompus? »

Si Kiev a véritablement l’intention de suggérer que les gouvernement haut postes soient pourvus par des ressortissants d’autres pays, la situation est sans précédent, a déclaré un politologue ukrainien  à RIA Novosti, qui questionnait  la légitimité d’une telle démarche.

« Ces cas sont hors la  la pratique moderne [politique], lorsque quelqu’un qui n’a pas le droit même théoriquement avoir accès aux secrets d’Etat – parce qu’il est un citoyen d’un autre pays – est invité à prendre un poste de ministre dans le gouvernement d’un pays souverain. Je pense que c’est une autre preuve de l’état dégradé et allégeance au soi-disant choix européen »
a déclaré Mikhail Pogrebinskiy, chef du centre d’études politiques de Kiev et de la gestion des conflits.

Il s’est demandé si les projets  de Poroshenko de nommer un étranger comme chef du service du gouvernement de lutte contre la corruption suggère un manque total de confiance dans son propre peuple. 

  « le raisonnement est aussi surprenant – Poroshenko pense-t-il que tout citoyen de l’Ukraine sera certainement corrompu s’il tient  ce poste? »

Cité par RIA Novosti des témoignages affirment que des étrangers peuvent  se voir offert des postes dans les ministères des finances, l’énergie et la production de charbon et  des infrastructures, ainsi qu’au poste de vice-premier ministre.

European Union envoy former Polish President Aleksander Kwasniewski.(Reuters / Dmitry Neymyrok)

Envoyé de l’Union européenne l’ancien Président  polonais Aleksander Kwasniewski.(Reuters / Dmitry Neymyrok)

Aleksander Kwaśniewski, ami intime de Poroshenko et président de la Pologne de 1995 à 2005,  aurait été suggéré pour un poste non encore défini, a déclaré  Denis Denisov, le chef de la branche ukrainienne de l’Institut de la CEI,  à RIA Novosti.

‘ L’Ukraine n’accueille pas comme l’UE, membre de l’OTAN ‘

De nombreux experts étrangers – principalement en provenance des États-Unis et l’Europe – sont présents en  Ukraine où ils  travaillent dans divers ministères et départements gouvernementaux. Cette pratique de l’administration étrangère met l’Ukraine sous contrôle externe, dit Denisov.

Dans son discours de jeudi au Parlement, Poroshenko a déclaré que le statut en dehors des blocs-neutre de l’Ukraine s’est révélée injustifié et devrait être abandonné.

« Pour cette raison que nous avons nous préparer à l’idée d’intégration avec l’OTAN, » a-t-il ajouté. « Nous sommes en voie d’approfondissement de notre coopération et de a compatibilité de notre armée avec les forces armées de l’OTAN et de réorientation aux normes de l’OTAN. »

Il a affirmé que les réformes en Ukraine permettraient au pays d’ aboutir  à l’adhésion dans les cinq ans.L’ Adhésion à l’UE était la demande clée des personnes prenant part aux manifestations de Maidan, qui a conduit le coup d’État armé au début de cette année.

Malgré les aspirations de Poroshenko,les  fonctionnaires de l’UE ont dit à plusieurs reprises que l’union n’est pas prête à accueillir l’Ukraine en tant que membre.

Lundi, ministre des affaires étrangères allemand Frank-Walter Steinmeier a dit dans une interview à Der Spiegel qu’il ne croit pas qu’il soit réaliste pour l’Ukraine à rejoindre l’UE dans un avenir prévisible, vu que  la modernisation économique et politique de l’Ukraine est un « projet pour plusieurs générations. »

Germany's Foreign Minister Frank-Walter Steinmeier.(Reuters / Stefanie Loos)

Ministre des affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier du Allemagne.(Reuters / Stefanie Loos)

Le Ministre des affaires étrangères Français Laurent Fabius a déclaré dans une interview  d’i-télé après le discours d’investiture  pro-européen de Poroshenko  que l’idée de l’Ukraine à entrer dans l’UE ne trouve pas appui parmi « ses collègues occidentaux ».

Les membres de l’OTAN n’ont pas dit qu’ils appuyaient l’espoir de l’Ukraine de rejoindre l’alliance. Lundi, m. Steinmeier a dit qu’il était contre l’intégration de l’Ukraine dans l’OTAN et  qu’il envisagerait de soutenir la possibilité d’un partenariat.

Jeudi, Poroshenko a également exclu  la question de la fédéralisation de l’Ukraine , disant que « 100 % des Ukrainiens sont en faveur d’un Etat unitaire ».

Pourtant,  la fédéralisation de l’Ukraine a été une exigence clée des résidents dans les régions orientales du pays de Donetsk et Lougansk et a été un point majeur dans l’accord de septembre Minsk entre Kiev et les autorités de l’est.

Comme les autorités de Kiev continuent de refuser à plusieurs reprises l’idée de fédéralisation, le Président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, a déclaré mercredi que l’Ukraine devrait subir en effet fédéralisation en , soulignant que cela peut être une solution globale à la crise actuelle.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le novembre 28, 2014 dans Uncategorized

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :