RSS

Bloomberg : La Russie place Evtushenkov en résidence surveillée, les sanctions, le pétrole et la Bachkirie…

17 Sep

http://www.bloomberg.com/news/2014-09-16/russia-places-billionaire-evtushenkov-under-house-arrest.html

Le Milliardaire russe Vladimir Evtushenkov,  doit   faire  face à des accusations criminelles, c’est le plus riche  depuis Mikhail Khodorkovsky, a avoir été  placé en résidence surveillée, hier, sur les soupçons de blanchiment d’argent.. Cet article de Bloomberg a le mérite de mettre à nu pour les investisseurs boursiers quelques tenants et aboutissants de l’affaire. Si officiellement, la mise en résidence surveillée ne relève pas d’un problème politique, il est difficile de ne pas faire le lien avec les sanctions. C’est d’ailleurs ce que dit Bloomberg qui parle à propos de ces sanctions du prétexte de l’Ukraine, alors qu’il s’agit d’un enjeu assez différent, celui de qui va s’emparer de la Bachkirie, une riche région de l’Oural *. Mais si vous lisez bien l’article de Bloomberg, vous voyez divers acteurs connus, l’oligarque Khodorkovsky récemment sorti de prison. Mais aussi la société Rosneff, contrôlée par l’Etat et principalement visée par les sanctions. Bref les sanctions apparaissent pour ce qu’elles sont, un grand jeu de Monopoly dans lequel la véritable question est le pillage des ressources. Notons la manière dont depuis la fin de l’Union soviétique et ayant contribué à sa fin, se joue la relation avec les grandes compagnies étrangères, les hiérarques locaux et d’autres oligarque près un moment du pouvoir central et menant de fait les intérêts occidentaux… Ce que certains appellent la cinquième colonne …  (note de danielle Bleitrach) .

Les accusations découlent d’une enquête sur  le vol présumé d’actions dans les actifs du pétrole dans la région de Bachkirie dans lesquels AFK Sistema de Evtushenkov a acquis le contrôle total en 2009.  Selon le Comité d’enquête. Sistema dit que les accusations sont « complètement dénuées de fondement » et a promis d’utiliser tous les moyens juridiques possibles pour plaider leur cause.

Khodorkovsky, sorti en décembre après dix ans de prison, a déclaré QU’OAO Rosneft directeur général Igor Sechin, un allié de longue date du Président Vladimir Putin, ont conçu l’arrestation d’ Evtushenkov pour faire pression dans la vente de sa compagnie pétrolière, OAO Bashneft. Le journal Vedomosti a répondu que  Rosneft n’est pas intéressé par Bashneft et que les commentaires de Khodorkovsky ne sont pas vrais, selon ce que  Mikhail Leontyev, un porte-parole de la société d’État, a déclaré par téléphone aujourd’hui.

Khodorkovski a accusé Setchine d’avoir orchestré son arrestation et le démantèlement de son Yukos Oil Co., plus dont Rosneft plus tard acquis, une créance Rosneft a démenti.

Evtushenkov a une fortune estimée à $ 6,9 milliards, faisant de lui le 19ème russe plus riches sur l’Index de milliardaires de Bloomberg, en grande partie des producteurs de pétrole Bashneft et OAO Mobile TeleSystems, le plus grand opérateur de téléphonie mobile en Russie. Khodorkovski était l’homme le plus riche de la Russie au moment de son arrestation en 2003.

Photographe : Andrey Rudakov/Bloomberg

Le milliardaire russe Vladimir Evtushenkov a une fortune estimée à $ 6,9 milliards, selon l’indice Bloomberg des milliardaires. F

 Le milliardaire russe Vladimir Evtushenkov a une fortune estimée à $ 6,9 milliards, selon l’indice Bloomberg des milliardaires.

Pas politisé

Sistema actions a chuté de 26 % à 26,879 roubles à l’ouverture  de Moscou, la cotation, l’intrajournalier  a connu sa plus forte baisse depuis mars 2009. Bashneft actions a chuté de 16 % à 1 556 roubles, le prix intrajournalier le plus bas depuis août 2012. Mobile TeleSystems a chuté de 6 %.

Le Kremlin est « catégoriquement contre toute comparaison » avec l’affaire Ioukos,  a déclaré par téléphone hier le porte-parole de Poutine.Dmitry Peskov « Toute tentative de politiser la situation n’est pas justifiée et pas acceptable ».

En 2009, la société de portefeuille de Evtushenkov Sistema a pris le contrôle du Bashneft, qui produit environ 350 000 barils de pétrole par jour. En avril, les enquêteurs russes ont ouvert une affaire liée à la prise de Bashneft actions de 2002 à 2009, Sergueï Makarenko, un avocat de l’ancien président de la région de Bachkirie, a déclaré le mois dernier.les  Actions de sistema Bashneft ont été gelées en juillet.

Sortie de Rosneft

En juin, Vedomosti a rapporté que Rosneft cherchait à acheter Bashneft, citant des personnes familières de Sistema.

Rosneft, la compagnie pétrolière mondiale la plus cotée en bourse aurait cherché à faire pression sur Bashneft pour diminuer la  production de brut,a déclaré  Khodorkovsky  à Vedomosti. La production de pétrole russe de Rosneft a diminué jusqu’au niveau le plus bas depuis son acquisition de TNK-BP BP Plc et par un groupe de milliardaires l’an dernier, selon les données du ministère de l’énergie.

Les Etats-Unis et l’Union européenne ont limité la possibilité pour Rosneft d’emprunter et interdit les exportations de matériel et de technologie pour des gisements en eaux profondes, de l’ Arctique, offshore et huile de schiste, sous le prétexte d’accuser Poutine de soutenir une insurrection en Ukraine.

L’Arrestation de Evtushenkov fut une surprise car l’affaire semblait concerner les propriétaires précédents de Bashneft, selon Mattias Westman, CEO de prospérité Capital Management, qui, selon lui, est le plus grand actionnaire minoritaire dans la compagnie pétrolière.

Ancien propriétaire

« le marché réagira négativement  jusqu’à ce qu’il y ait plus de clarté, » a déclaré Westman  par téléphone depuis Londres. « La situation est différente de l’arrestation de Khodorkovski. Il était la cible  alors que cette fois cela  semble être  l’ancien propriétaire. »

L’affaire a été initialement ouvert en ce qui concerne l’Oural Rakhimov, fils de l’ancien Président du Bachkortostan Murtaza Rakhimov et l’homme d’affaires Levon Ayrapetyan, selon le Tribunal du District Basmanny de Moscou et de Marie. Un mandat d’arrêt international a été lancé sur Rakhimov, Interfax a déclaré hier, citant une personne non identifiée et connaissant parfaitement l’affaire.

Selon les enquêteurs, au mois d’août, certains cadres de Sistema peuvent être liée au blanchiment d’argent entourant le vol des actions dans Bashneft et autres responsables de l’énergie dans la région du Bachkortostan qui ont ensuite fusionnés avec le producteur de pétrole après son acquisition pour $ 2,5 milliards par Evtushenkov.

Rakhimov a été lié à la propriété des compagnies énergétiques Bachkortostan avant l’achat par Sistema, rapporte le journal Vedomosti  citant des enquêteurs non identifiés.

La Vente d’actions

L’Opérations de Bashneft n’a pas été touchée par la situation, selon ce qu’aurait déclaré son porte-parole Alexander Shadrin par téléphone hier. Avant ses problèmes juridiques, Bashneft avait l’intention de proposer  au moins $ 1 milliard dans une vente d’actions à Londres ou Moscou cette année pour augmenter la liquidité du stock, avait déclaré en juin CEO Alexander Korsik .

Le Gouvernement de Poutine a saisi et vendu les actifs d’Ioukos aux enchères en 2004 à 2007 pour couvrir $ 27 milliards en frais de taxe imposées après emprisonnant au président Khodorkovsky. La plupart des plus actifs d’Ioukos ont été acquises, dans une série de ventes forcées, par Rosneft contrôlée par l’Etat.

Les propriétaires de l’ancienne majorité d’Ioukos en juillet ont obtenu un jugement de remboursement de  $ 50 milliards contre la Russie dans la  Cour d’arbitrage de la Haye pour la confiscation de ce qui était autrefois plus important producteur de pétrole du pays.

L’acquisition de Bashneft a été « ouverte et équitable » et la compagnie coopère avec l’enquête, Sistema directeur général Mikhail Shamolin a déclaré lors d’une conférence téléphonique le 28 août. La société a déclaré aujourd’hui l’acquisition était légale et transparente et qu’il « défendrait sa position. »

Résidence surveillée

Evtushenkov a trois jours pour faire appel de son assignation à résidence, Interfax a rapporté, citant Anna Fadeyeva, un porte-parole de la Cour de Basmanny. Il est placé en résidence surveillée jusqu’au 16 novembre, selon le service de presse.

Le Bureau de presse de sistema n’était pas en mesure de fournir des coordonnées pour le représentant légal de l’Evtushenkov.

L’incertitude entourant l’arrestation de Evtushenkov pourrait avoir un impact à long terme sur les prix des parts de toutes les entreprises qu’il contrôle, Sergey Libin, analyste chez ZAO Raiffeisenbank à Moscou, a déclaré par téléphone.

Les « Investisseurs peuvent voir le parallèle avec l’affaire Ioukos, et ce n’est pas susceptible de créer plus  confiance en matière de gouvernance russe, »  a dit Libin . « PLus nous irons des  histoires comme celles-ci, plus nous subirons en Russie, la pire perception étrangère sur notre marché  »

Pour contacter les journalistes sur cette histoire : Jake Rudnitsky à Moscou à jrudnitsky@bloomberg.net; Elena Mazneva emazneva@bloomberg.net de Moscou

Pour contacter les éditeurs responsables de cette histoire : Alaric Nightingale à anightingal1@bloomberg.net Torrey Clark

MAIS QU’EST-CE QUE LA BACHKINE ?

* la Bachkirie est dans l’Oural . La république est l’un des plus riches territoires de Russie en ressources naturelles et minières, avec près de 3 000 ressources minières. Elle dispose en particulier de pétrole – la Bachkirie était l’un des principaux centres d’extraction d’Union soviétique, de gaz naturel, de mines (charbon, fer, manganèse, chromite, plomb, tungstène, cuivre, zinc, sel gemme, quartz, fluorine, pyrite, barytine, silicate, silice, amiante, talc, malachite, jade, granite), elle a également de nombreuses carrières de pierres et de matériaux de construction.
Le gouvernement soviétique construisit de nombreux complexes industriels pour exploiter ces ressources.

La Bachkirie est également l’une des bases principales de matières premières pour la métallurgie non ferreuse russe. La république a de grandes réserves de lignite avec un haut degré bitumineux. Ce lignite peut être utilisé pour obtenir différents produits chimiques tels que résines, substances à surface active, engrais et autres stimulants pour la pousse de plantes. Des matières premières chimiques-minérales (halite, chaux, phosphorite, barytine, etc.) sont en quantités relativement importantes, et sont utilisées dans l’économie de la république.
La Bachkirie est aussi riche en bois. Les forêts recouvrent près de 62 000 km2, soit plus d’un tiers du territoire. Les espèces suivantes prédominent : bouleau, conifère, tilia, chêne et érable. Le stock général de bois approche selon certains évaluations 717.9 millions m³. Les forêts de Bachkirie sont dotées de réserves et de parcs nationaux, qui recouvrent plus de 10 000 km2.
La république est aussi riche en sources d’eau minérale, médicinale et potable.
Les métiers traditionnels bachkirs, l’élevage et l’apiculture, restent d’importantes activités économiques

Le chef du gouvernement de la République de Bachkirie est le président, qui est nommé par le président de la Russie pour un mandat de quatre ans. Mourtaza Rakhimov, élu le 17 décembre 1993, a longtemps dirigé la république. Avant les élections, Rakhimov était le président du Soviet suprême de la république, soit le poste le plus élevé à cette époque. Rakhimov fut réélu en décembre 2003 lors d’une élection que l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe condamna sur la base d’« éléments de fraude basiques ». Son fils Oural Rakhimov contrôle, au travers son poste de président du conseil d’administration de la holding « Bachkirski Kapital », la majorité des actions de toutes les grandes entreprises rentables du secteur pétrolier telles que Bashneft. Le 15 juillet 2010, suite aux reproches de plus en plus insistants quant à des affaires de corruption , le président russe Dmitri Medvedev le destitua. Rustem Khamitov occupe son poste depuis le 19 juillet 2010. Nous avons donc une des situations classiques par lesquelles se sont constituées des formes de séparatisme dans l’ex-Union soviétique où des oligarques locaux à la tête des secteurs économiques, en s’appuyant sur les compagnies étrangères. Le cas bien connu étant celui de l’Azerbadjian dont BP a de fait créé le pouvoir et installé son propre gouvernement, face à un gouverneur trop soumis à Moscou.

Publicités
 
1 commentaire

Publié par le septembre 17, 2014 dans Uncategorized

 

Une réponse à “Bloomberg : La Russie place Evtushenkov en résidence surveillée, les sanctions, le pétrole et la Bachkirie…

  1. Astrolabe

    septembre 17, 2014 at 8:23

    Il semble qu’on ait là une sorte de remake de l’affaire Khodorkovski. Pour bien comprendre l’affaire Youkos, il faut aller sur l’article « Vladimir Poutine » sur Wikipedia. L’analyse qui en est présentée correspond à l’avis des économistes français les mieux informés. L’affaire Evtouchenkov y ressemble. Un oligarche qui a fait la bonne affaire dans les années 90 et qui, voyant aujourd’hui le vent tourner (avec notamment les sanctions contre les « proches » de Poutine), se dit qu’en vendant ses affaires aux occidentaux, il pourrait se faire un peu « d’argent de poche » et aller voir ailleurs si l’herbe est plus verte. Si les choses tournent mal, ce sra un procès « politique » de plus.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :