RSS

Réflexion du jour: un espace politique qui a disparu en France… par Danielle Bleitrach

30 Août

allemagne-annee-90-neuf-zero[1] Ce matin, à partir d’une brève traduite par Marianne et qui annonce une conférence à Yalta, je me suis interrogée : pourquoi moi que hérissent toutes les tentatives de concilier l’inconciliable, c’est-à-dire le communisme et le fascisme en France, moi qui depuis des années n’ai cessé de mettre en garde sans succès tous les anti-impérialistes contre leur tolérance à l’horreur négationniste et fasciste qui se profile en France, pourquoi Est-ce que je comprends si bien le projet russe de l’union entre rouges et blancs pour faire face à nouveau à l’offensive d’un occident qui est le nouveau fascisme se présentant sous le masque de la « démocratie »?

Je crois que c’est parce que le projet russe, quel que soit son issue et peut-être finira-t-il fort mal, occupe un espace dont je suis désormais amputée en France. J’en souffre à la manière de ces infirmes qui ont des douleurs dans le membre absent. Il s’agit de l’espace socio-culturel politique du gaullisme et du communisme qui a si longtemps créé une exception française intellectuelle et politique. Dans cet espace disparu désormais se niche un simulacre, une monstruosité fasciste… Le nazisme, la collaboration qui n’ont jamais été éradiqués nous envoient leurs rejetons pour occuper cet espace qui fut celui des combattants de la deuxième guerre mondiale, le négationnisme, l’oubli de la mémoire de ces combats-là est leur credo. Alors qu’au contraire, l’espace russe est un espace mémoriel dans lequel les combats de la deuxième guerre mondiale, la relation aux grands parents joue un rôle central et à partir de là c’est toute l’histoire qui tente d’être reconstituée comme facteur de résistance.

Cet espace est le plus fondamental pour le peuple français et il lui manque comme il me manque, arriverons-nous à reconstruire quelque chose qui tiendra compte du patriotisme, de l’internationalisme, de la lutte contre l’exploitation et la défense du patrimoine culturel national et universel… pour le moment la marionnette immonde qui a pris la place de cet espace vidé de lui-même est le pire qui soit, la haine de l’autre, le chauvinisme pour mieux nous soumettre au capital en divisant les victimes… l’antisémitisme, l’anti-islamisme, l’anti-rom… l’oubli de toute mémoire pour lui substituer un pétainisme rance… L’aveuglement devant le monde qui demande à naître…

Ce n’est pas un hasard si après avoir crée un blog changement de société, confrontée à ce négationnisme, passerelle entre le nazisme et l’alter-mondialisme, j’ai choisi de créer un nouveau blog, centré sur cette mémoire et la haine du fascisme qui était en train d’envahir les combats auxquels j’avais consacré ma vie.

Danielle Bleitrach

 
1 commentaire

Publié par le août 30, 2014 dans Uncategorized

 

Une réponse à “Réflexion du jour: un espace politique qui a disparu en France… par Danielle Bleitrach

  1. jehaislescookies

    août 30, 2014 at 8:13

    il y a le Comité Valmy, non ?

     

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :