RSS

Combien dépensent-il pour apporter « la démocratie » au reste du monde ?

29 Août

2

http://www.librered.net/?p=33900

L’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) accordera à l’Ukraine 10 millions de dollars pour lutter contre la corruption. C’est seulement une partie de l’aide envisagée, a souligné le chef de l’Agence, Rajiv Shah.

« Cette somme servira à renforcer la responsabilité des fonctionnaires, un système judiciaire équitable et transparent et la régulation du secteur de l’énergie, », a déclaré Shah au cours de sa visite en Ukraine, selon l’Agence de presse russe RIA Novosti. Shah a pas précisé comment la somme de 10 millions $ influencerait la responsabilité future des fonctionnaires ukrainiens.

Ce n’est pas la première fois que l’USAID  finance des plans de réforme en Ukraine. Cette Agence a été une des organisations occidentales qui ont soutenu l’organisation de l’élection présidentielle du 25 mai dans le pays. Les Investissement de Washington dans la « démocratie » ukrainienne ont une longue histoire : entre 2008 et 2013 – au cours des cinq dernières années de crise économique – les autorités américaines ont toujours trouvé la possibilité d’allouer des ressources financières aux programmes visant à apporter un changement à Kiev. Selon le chiffre officiel, seulement en 2013, les Etats-Unis ont dépensé 21,4 millions de dollars dans le soi-disant « développement de la société civile » en Ukraine, ou 0,74 cents pour chaque citoyen ukrainien.

Cependant, si on les compare avec d’autres pays, le montant s’avère pour être plutôt modeste. Le gouvernement américain a investi beaucoup plus en Afghanistan (498 millions de dollars ou 16,32 dollars par habitant), Irak (145 millions ou 4,03 dollars par habitant) et Mexique (179 milliards ou 1,52 dollars par habitant).

Malgré les sommes dépensées, il semble que les efforts de la Maison Blanche pour imposer sa propre version de la démocratie au reste du monde n’ait pas beaucoup de succès. Les Talibans ne montrent pas la moindre intention de signer un pacte avec le gouvernement de l’Afghanistan, un pays où non seulement Washington a financé une série de programmes civils, mais où il a aussi effectué une campagne militaire durant plus de dix ans il y a des années. Non seulement se poursuivent les attaques extrémistes organisées et les attentats à la bombe à travers le pays, mais s’appliquent également une stricte loi islamique dans les territoires que ceux-ci contrôlent. Le zèle religieux tend à conduire à des atrocités contre des civils qui osent désobéir .

En Irak, des militants djihadistes de l’État islamique d’Irak et du Levant (EIIL) ont récemment lancé une offensive contre le gouvernement dans le but d’établir des États fondamentalistes sunnites face à la majorité chiite du pays. EIIL contrôle déjà une grande partie de l’Irak, qui comprend les villes de Falloujah, Mossoul et Tal Afar. Les Djihadistes terrorisent l’armée et la population civile avec des exécutions de masse et des tortures et ils planifient une offensive contre Bagdad.

Pendant ce temps, en Ukraine, une guerre civile intense est menée. Pour lutter contre les groupes d’autodéfense prorusses dans le sud-est du pays, Kiev n’hésite pas à recruter dans sa Garde Nationale des criminels et des extrémistes, parmi les groupes qui ne cachent pas leur adhésion au fascisme, comme le fameux Secteur droit. Des centaines de civils ont été tués dans ce conflit, dont des journalistes.

RT

 
Poster un commentaire

Publié par le août 29, 2014 dans Uncategorized

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :