RSS

La preuve de l’hypocrisie de la France dans sa « lutte » contre les djihadistes….

10 Août

1-crimee-1980-urss-otan-cassiniLes Chinois selon leur habitude au lieu de dire directement ce que l’on peut penser des proclamations françaises (et américaines) dans leur lutte contre Al Qaida, montrent que la France n’est pas capable de soutenir ses alliés traditionnels du Liban en leur livrant les armes promises pour résister à Al Qaida. En revanche comme me l’ont transmis mes amis kurdes, ces derniers s’aperçoivent à quel point les troupes d’Al Qaida sont bien équipées par la France, qu’il s’agisse d’armes livrées aux rebelles syriens ou transmises par le biais des clients saoudiens ou qatari.

Tensions à la frontière syro libanaise : que fait la France ?
( Source: le Quotidien du Peuple en ligne )
08.08.2014 10h12
Depuis le 2 août dernier, des militants extrémistes islamiques retranchés près de la frontière syro-libanaise ont mené des attaques contre Arsaal, une ville du Liban située près de la frontière syrienne. Jusqu’à présent, lors des combats contre l’armée libanaise qui ont eu lieu lors de ces attaques, 16 personnes ont été tuées et 86 ont été blessées. 22 soldats et 20 policiers libanais ont également été portés disparus, peut-être enlevés par des terroristes. Et d’un autre côté, des dizaines de terroristes ont été tués par l’armée libanaise.
C’est à l’évidence un incident grave. Cela prouve que les terroristes ont fait du Liban leur prochaine cible, et qu’ils projettent de mettre l’ensemble de la région du Moyen-Orient sous leur contrôle. Pour le commandant de l’armée libanaise, Jean Kahwahji, tout montre qu’il s’agit d’un complot terroriste. Il a récemment déclaré : « Les attaques des militants sont préméditées ». Il craint que certains ne tentent de reproduire la tragédie de l’Irak au Liban, et d’entrainer directement ce pays dans la guerre.
Les responsables de ces attaques sont des militants de l’organisation terroriste syrienne Front al-Nosra. Il y a quelque temps, un important dirigeant de cette organisation a été capturé par l’armée libanaise. Et c’est ce « leader » qui a lui-même reconnu qu’avant d’être pris, il avait planifié des attaques à grande échelle contre l’armée libanaise. Ce qui veut dire que les attaques lancées depuis le 2 août par le Front al-Nostra, loin d’être simplement une offensive de représailles contre la capture de cet homme, sont bien une action soigneusement planifiée à l’avance.
Face aux visées des extrémistes islamistes armés, les Libanais ont fait preuve d’un esprit d’unité sans précédent. Que ce soit la milice libanaise du Hezbollah, qui soutient le régime syrien de Bachar el-Assad, ou les sunnites libanais, qui sont aux côtés des insurgés syriens, tous ont exprimé leur soutien à l’armée nationale dans sa lutte contre toutes les formes de terrorisme, afin d’empêcher le feu de la guerre qui ravage la Syrie de s’étendre à leur patrie. Ce genre de position a sans aucun doute renforcé la confiance des forces gouvernementales dans leur bataille contre les terroristes.
Cependant, face à des terroristes agressifs, l’armée libanaise a besoin de plus en plus d’armes modernes. Mais si la France a accepté d’en fournir, à l’heure actuelle, elles n’ont pas encore été livrées, provoquant une vive insatisfaction au Liban.
En fait, à la fin du mois de décembre de l’année dernière, l’Arabie saoudite s’était engagée à verser 3 milliards de Dollars US de financement à l’armée libanaise pour des achats d’armes en France. Mais la liste d’armements fournie à la France n’a pas, pour diverses raisons, été finalisée, et les armes n’ont pas été livrées. Face à l’ennemi actuel, alors que l’armée a le plus urgent besoin de recompléter ses stocks d’armes, on comprendra aisément l’anxiété du Gouvernement libanais.
La France a réagi rapidement par l’entremise de son Ministère des Affaires Etrangères, promettant de « répondre rapidement aux besoins du Liban ». Mais on ne sait pas encore exactement quand le premier lot d’armes sera fourni aux forces libanaises.
La lutte contre le terrorisme est un grave problème auquel les pays du monde font face. Les victoires de l’État islamique en Irak et au Levant dans le nord de l’Irak témoignent de la gravité de la situation en ce qui concerne la lutte contre le terrorisme au Moyen-Orient. Face à une telle situation, les pays occidentaux, dont la France, non seulement ne doivent pas rester sur la touche, mais doivent aussi participer activement. Car sinon, il n’y a pas que les intérêts des pays occidentaux au Moyen-Orient qui en pâtiront, mais même la sécurité locale sera menacée. En outre, le sud du Liban jouxte Israël. Si jamais les troubles venaient à toucher ce pays, cela aurait certainement un impact sur la sécurité d’Israël.
Le Liban compte 4 millions d’habitants, auxquels s’ajoutent plus d’un million de réfugiés qui ont fui la guerre civile en Syrie. Soit un quart de la population libanaise. Si des troubles éclataient au Liban, cela déclencherait également une énorme catastrophe humanitaire.
La situation à la frontière syro-libanaise demande une réponse urgente ! Comment la France, qui a des liens politiques, économiques et culturels étroits avec le Liban, peut-elle ainsi rester les bras croisés ? Que ce soit en termes de lutte contre le terrorisme, de relations bilatérales, du maintien de la stabilité régionale, la France devrait fournir activement le soutien moral nécessaire et une assistance matérielle suffisante au Liban pour lui permettre de faire face au fléau de l’extrémisme.
L’Organisation des Nations Unies a déjà apporté un soutien moral au Liban. L’Arabie Saoudite lui a fourni 1 milliard de Dollars US d’aide financière. Qu’attend la France pour agir ?
Auteur : Ren Yaqiu
Date : 7 août 2014

Publicités
 
2 Commentaires

Publié par le août 10, 2014 dans Uncategorized

 

2 réponses à “La preuve de l’hypocrisie de la France dans sa « lutte » contre les djihadistes….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :