RSS

Officiel russe : Crash du Boeing: un chasseur ukrainien volait à proximité du jet

21 Juil

1

Dossier: Crash d’un Boeing malaisien en Ukraine

Crash du Boeing: un chasseur ukrainien volait à proximité du jetChasseur ukrainien Su-25

Kiev devrait expliquer à quelles fins un avion de combat ukrainien évoluait dans le couloir aérien réservé aux vols de l’aviation civile peu de temps avant le crash du Boeing malaisien, a déclaré le chef du commandement opérationnel de l’Etat-major général de l’Armée russe Andreï Kartapolov.

« A quelle fin cet avion de combat volait-il dans le couloir aérien de l’aviation civile pratiquement en même temps et au même niveau qu’un appareil civil? Il est souhaitable qu’une réponse soit apportée à cette question », a indiqué le responsable lors d’un point de presse à Moscou.

Selon lui, un chasseur ukrainien Su-25 se trouvait à une distance de 3 à 5 kilomètres du Boeing malaisien qui s’est écrasé plus tard. M.Kartapolv a souligné que le Su-25 est capable de détruire des cibles aériennes à cinq kilomètres de distance.

1

 
2 Commentaires

Publié par le juillet 21, 2014 dans Uncategorized

 

2 réponses à “Officiel russe : Crash du Boeing: un chasseur ukrainien volait à proximité du jet

  1. Jeanne Labaigt

    juillet 21, 2014 at 7:29

    Je viens de trouver cet appel du 18 Juillet de Pavel Goubarev aux français dans un commentaire du site « Les crises », je ne pense pas l’avoir vu ici, il est traduit en français par écrit à droite de l’image quand il parle, cela dure 5mn.
    Je pense que cela mérite d’être relayé et qu’ils soit vu, ils s’adresse à nous, français, descendants de ceux qui ont dit Liberté, Egalité, Fraternité. Ma honte et celle que j’ai pour mon ex-parti après l’article de ce matin dans l’Huma, n’en est que plus grande.

     
  2. Gourmel Michel

    juillet 22, 2014 at 9:22

    Pourquoi pas des MISSILES AIR-AIR de l’OTAN.

    J’ai repensé aux missiles, je pense que s’ils étaient venus du sol (quelque soit le tireur), ils auraient aussi bien pu prendre les avions de chasse qui l’entouraient pour cible, avec le risque que les détecteurs de chaleur (infra-rouge) des missiles se trompent de cible.
    Donc les avions de chasse auraient été obligés de l’abattre faute de savoir qui était visé. Or les avions de l’OTAN ne les ont pas abattus.

    Un missile du sol vole à 1/2 km par seconde. Au maximum il parcourt 40 km, soit un maximum de 80 secondes pour réagir. S’il est plus près : 10 km ; il ne lui faut que 20 secondes, Mais il faut tirer avant qu’il touche l’avion ou même éviter qu’il explose près de l’avion car les dégâts pourraient être considérables. Donc les pilotes ont très très peu de temps pour réfléchir, et sont obligés d’envoyer des « contres mesures » par réflexe pour se protéger.
    Ce sont donc sans doute les avions de chasse de l’OTAN (ou Kiev c’est pareil) qui ont dû abattre l’avion.

    Dans le plus pure style euro-Meïdan qui avait assassiné par derrière une 100aine de manifestants à Kiev et aussi grillé au lance-flamme une 50aine d’autres à Odessa.

     

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :