RSS

Quelques remarques sur les « manifestations pro-palestiniennes’

20 Juil

25
La première est qu’il y a eu de nombreuses manifestations dans toute la France, la seule qui a « débordé » tant sur le plan des violences que sur celles des haines raciales est celle qui a été interdite.

Cela était prévisible depuis les provocations d’extrême-droite de la rue de la Roquette, provocations menées à la fois par la LDJ et par des néo-nazis identitaires qui ont infiltré le monde des banlieues… Ce qui n’avait rien à voir avec la masse des manifestants qu’il s’agisse de ceux de Paris ou de province.

Le principal responsable est donc le gouvernement qui a suivi comme en bien d’autres occasions des demandes d’organisations communautaires juives qui ne cessent d’attiser la haine et faire la démonstration du danger que représenterait le monde arabo-musulman pour la France. Circonstance aggravante en ce qui concerne la manifestation de Paris, les ordres données à la police de bloquer les rues. L’interdiction pourrait être sous influence, la souricière dit autre chose. Il ne s’agit pas d’une maladresse mais d’une démonstration. Car si le gouvernement français, comme ses prédécesseurs, répond à des pressions politico-communautaristes ce n’est pas par sympathie particulière pour les juifs, mais parce qu’il participe d’une alliance impérialiste et pratique une politique de classe. Il s’agit donc au-delà de la réponse aux organisations communautaire de faire la démonstration de l’existence d’un danger « terroriste » face auquel la répression est la seule réponse.

Cette stratégie doit être dénoncée et combattue. pour cela il faut que l’indignation légitime de nos concitoyens face à l’agression israélienne soit encadrée et devienne une manifestation de masse. Le refus de l’interdiction des manifestations doit s’accompagner d’un esprit de responsabilité dans le combat de tous. J’avais demandé aux élus du PCF entre autres, mais aussi aux syndicats, associations de considérer cette protestation comme la leur, mais cela suppose une nécessaire élévation de conscience en faveur de la paix et du refus de l’impérialisme, de ses conséquences multiples sur notre vie quotidienne. Nous sommes à l’inverse.

Avec l’interdiction, les images de plus en plus révoltantes de ce qui se passait à Gaza, les photos parfois manipulées mais toujours atroces, une information jouant sur l’émotion sans la moindre perspective, tout était fait pour soulever une colère légitime mais sans issue, un sentiment d’injustice apocalyptique. Comment des jeunes soumis à cette pression auraient -ils pu réagir si on les laissait de surcroît avec les plus extrémistes, voire avec des provocateurs?

L’interdiction a laissé la rue aux extrémistes haineux et ceux qui ont appelé à cette manifestation auraient du avoir l’esprit de responsabilité de l’encadrer. Le NPA est pointé du doigt, mais on pourrait mettre à son crédit le refus de laisser seul les jeunes avec l’extrême-droite. En outre, le gauchisme est une attitude largement partagée par ceux qui mènent le combat aux côtés du peuple palestinien et dont on doit tirer le bilan pour changer d’orientation. Que fait le PCF, que font les syndicats, les élus? Que dire du directeur de l’Humanité qui n’a pas craint de faire des unes avec des photos tronquées, dont le choix du combat pro-palestinien reste le dernier honneur en matière de politique internationale, mais qui de ce fait frise l’irresponsabilité gauchiste. Comment peut-on dans la même période consacrer des pages et des pages à l’injustice faite au peuple palestinien et ne pas dénoncer partout le chaos impérialiste? En particulier quand on se conforme à l’omerta générale voir aux mensonges sur le fascisme qui règne en maître contre la population du Donbass et du reste de l’Ukraine. Comment ne pas céder alors à une vision émotionnelle et raciale de la politique israélienne ? Mais cette dérive de l’Humanité n’est pas à imputer seulement à ce journal, mais bien à l’absence de politique internationale du PCF et par conséquence, l’absence de relais dans le monde du travail. Voici des années que la politique traditionnellement juste du PCF face aux Palestiniens n’a plus de relais de masse sur le terrain et est devenu gauchiste dans l’Humanité. En dehors de comités, il n’y a plus une véritable association du monde du travail à cette cause palestinienne et le résultat en est de plus en plus délétère.

Dans ce paroxysme que l’on tente de créer de toutes parts, cela est devenu concrètement hier une absence de service d’ordre et de mots d’ordre responsables et le piège de la violence gratuite ce que l’on est en train de créer ou de contribuer à créer est une population bouc émissaire face à une politique soumise aux intérêts patronaux.

Il faut changer complètement d’orientation refuser les divisions communautaires et faire de la paix, de la paix dans la justice l’orientation principale de nos combats internationaux et à ce titre mesurer que ces combats ne se divisent pas, leur donner une orientation humanitaire mais aussi anti-impérialiste. Faute d’une telle orientation nous donnons de la force à l’extrême-droite, nous faisons d’une partie de nos concitoyens, une jeunesse déjà la proie de l’injustice due à la politique gouvernementale des boucs émissaires commodes. Nous faisons avancer contre eux des lois liberticides et les soumettons toujours plus à des leaders dangereux et mafieux. Ces mêmes lois liberticides qui seront retournées contre toute protestation du monde du travail.

Nous devons bien mesurer que nous sommes au-delà d’un problème d’individus ou d’organisations, mais bien d’un mal qui frappe notre société en crise. Nous devons apprendre à lutter contre la fascisation de notre société et cela passe par le refus des haines raciales, par des rassemblement de masse qui désignent les véritables responsabilités de classe ici comme ailleurs.

Danielle Bleitrach

 
Poster un commentaire

Publié par le juillet 20, 2014 dans Uncategorized

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :