RSS

Une femme seule… comme nous le sommes…

10 Juil


Etre fière de cette femme qui à Kiev dénonce l’Union Européenne, seule, magnifique sous la pluie et se dire que l’on est à ses côtés…

Viktoria Shilova : (mouvement « Anti-guerre ») ….ce qui se passe dans le Donbass, qui arrêtera ça ?! Qui portera la responsabilité de tout ce qui se passe au Donbass ?! Nous, le peuple ukrainien, nous, l’Ukraine, nous exigeons que cette guerre contre le peuple ukrainien, contre les enfants ukrainiens, soit stoppée. Les enfants !! Sont-ils séparatistes ou extrémistes ?! même âgés de 10 mois ?! Combien de temps encore on continuera à tuer nos enfants ? Les hommes de l’Union Européenne, c’est à vous que je m’adresse ! Vous avez associé l’Ukraine à l’Europe, vous ne voyez pas ce que s’y passe ?! Êtes-vous devenus aveugles ?! Ou bien la mort de 41 enfants pour vous ne signifie rien ?! Pourquoi n’envoyez-vous pas vos observateurs ? Pourquoi ne venez-vous pas constater vous–mêmes ce que s’y passe ? Et ne pas vous référer aux informations mensongères des médias ukrainiens. Voici un livret qui dénonce clairement ce qui se passe, combien de morts, il y a des photos, des preuves. Je voudrais les montrer à la caméra. S’il vous plaît, regardez ! Ça se passe en Europe ! Des horreurs pareilles, est-ce concevable en Europe ? Ça s’était passé un jour en Serbie en Yougoslavie, et aujourd’hui ça se passe dans mon pays natal. Ça se passe au Donbass, sur la terre ukrainienne, où des villes et des villages sont bombardés ! Est-ce concevable en Ukraine en 2014 ? Comment accepter ça ? comment continuer à vivre dans ce pays après tout ça ? Environ 4000 personnes sont mortes, 41 enfants ! Je le répète encore. Peut-être quelqu’un verra (ce que je montre) . Je vois des gens qui regardent par les fenêtres, mais ne viennent pas vers nous pour prendre officiellement notre déclaration.
Nous ne parvenons pas à percer le blocus. Les chaines TV ne nous entendent pas. Pas d’accès à la diffusion radio. Ils ne montrent pas la vérité. J’en appelle non seulement à l’Europe, mais aux Etats-Unis et tous les autres pays. Regardez ce qui se passe en Ukraine ! Dans notre Ukraine natale qui s’est associée à l’Union Européenne. C’est ça, la vraie vie à l’européenne ? Tuer les enfants ?! C’est ça une vie normale ? Comme à Lougansk (le 2 juin) – 12 civils morts, dont 8 femmes, corps déchiquetés suite à la soi-disant « explosion d’un climatiseur » (version officielle). Et Odessa ? C’est ça la démocratie ? Et la liberté de la parole ? Et s’il s’agissait de vos enfants, cher camarades européens ?! Si c’étaient vos enfants ? Qu’auriez-vous fait si votre bébé de 10 mois était tué ? Uniquement parce que le bébé habite le Donbass ?! Chers européens, vous DEVEZ arrêter ça, vous et nous ensemble. Vous DEVEZ vous mettre autour de la table des négociations avec les représentants de toutes les parties. Arrêter la guerre et amener la paix…….

Publicités
 
2 Commentaires

Publié par le juillet 10, 2014 dans Uncategorized

 

2 réponses à “Une femme seule… comme nous le sommes…

  1. Jeanne Labaigt

    juillet 10, 2014 at 7:18

    Pendant ce temps là, le « grand philosophe » français , comme le nomme le journal la Repubblica, fait la promotion de sa pièce « Hotel Europa » montée à Venise à la prestigieuse Fenice. Dans une conférence de presse où il plastronne, le verbe se voulant incisif et contempteur, il dit : son  » cri de rage contre une Europe en miettes ».
    En fait il joue des symboles : Venise, le « phénix » qui renait de ses cendres comme le théâtre la Fenice qui après deux incendies est reconstruit à chaque fois.
    Mais, les enfants d’Ukraine eux ne revivent pas c’est l’Europe qui les tue, du moins cette Europe bâtie pour éliminer toute possibilité d’un « commun » entre les hommes.
    Les coups de menton, la phraséologie poseuse de Henri-Lévi ses coups publicitaires déguisés en cause humanitaire sont une perversion totale, à vomir, l’écoeurement dont on parlait hier ici.
    Dire qu’en Septembre nous allons devoir avoir la promotion de cette pièce en France.
    L’Europe n’est pas en miettes ,elle est ,comme institution réelle et non comme incantation verbale, une machine de guerre puissante contre les peuples, et contre l’émancipation des hommes.

    http://www.repubblica.it/speciali/spettacoli/la-fenice/edizione2014/?ref=HREC1-14

    Le rapprochement entre cette jeune femme seule et ce vieux criminel bouffi de soi dit tout de cette perversion et du fascisme s’insinuant.

     
  2. Flash

    février 13, 2015 at 5:11

    « J’en appelle non seulement à l’Europe, mais aux Etats-Unis et tous les autres pays. »

    En appeler aux pyromanes pour éteindre l’incendie ne saurait produire le résultat souhaité…

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :