RSS

A Paris c’était dimanche , à Lille c’est demain mercredi à 18 heures…

24 Juin

Marianne nous communique : ce n’est qu’un début continuons le combat…

1-crimee-1980-urss-otan-cassini
https://histoireetsociete.wordpress.com/2014/06/22/a-12-h-le-2206-2014-a-paris-et-a-12h-a-kiev-le-meme-jour/

https://histoireetsociete.wordpress.com/2014/06/23/toujours-la-manifestation-de-dimanche-un-contenu-eleve/

https://histoireetsociete.wordpress.com/2014/06/23/la-voix-de-la-russie-sur-la-manifestation-a-paris-interview/

et à Lille ce sera demain mercredi 25 juin, place de la République, à l’appel noramment de la JC.
Pourquoi c’est important:
1) des milliers de morts au centre de l’Europe, un demi-million de réfugiés
2) coup d’état fasciste à Kiev, terrorisme anticommuniste, menace d’interdiction du parti communiste d’Ukraine
3) extension de l’OTAN vers l’est, remise en cause des résultats de la seconde guerre mondiale et du rôle de l’URSS
4) confrontation USA/BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud)
5) rôle de la France comme supplétif des USA, et notre responsabilité en tant que communistes
6) ne pas laisser au FN le beau rôle soi-disant « anti-impérialiste »
7) ne pas céder aux diktats du FMI ni en Ukraine, ni en Grèce, ni nulle part en Europe comme en France

… et j’ajouterai, pour ceux qui ont lu les reportages de Crimée: 100% des personnes que nous avons interrogées regrettent le temps de l’Union Soviétique, c’est aussi cela l’enjeu aujourd’hui.
Le moteur de l’histoire s’est remis en marche !

A demain à la manif, donc!

Marianne

 
6 Commentaires

Publié par le juin 24, 2014 dans Uncategorized

 

6 réponses à “A Paris c’était dimanche , à Lille c’est demain mercredi à 18 heures…

  1. Jeanne Labaigt

    juin 24, 2014 at 4:52

    J’ai suivi un petit bout de la conférence de Poutine en Autriche, un journaliste russe de l’écho de la Russie a posé (de façon assez ferme et sans langue de bois en s’adressant à Poutine) la question de la demande de Poutine de ce jour à la chambre haute de retirer l’autorisation d’intervention en Ukraine pour protéger les populations russes, la réponse de Poutine a été de dire que la position russe était que les deux parties de l’Ukraine devaient parler ensemble, que ce n’était pas le rôle de la Russie de s’immiscer , mais que ils protégeraient et veilleraient à ce que les intérêts des populations de l’Est de l’Ukraine soient protégés. J’ai trouvé cela bein confus , mais la traductrice cherchait ses mots et le fil était difficile à suivre en direct.
    J’ai regardé des sites russes (celui du KPRF) et j’ai l’impression en lisant les réactions des lecteurs que je pense avoir comprises (ce qui n’est pas certain) étaient plutôt peu favorable à cette demande qui parait quelque peu un abandon.
    Qu’en pensez vous, Marianne et Danielle ?
    J’ai peut-être rien compris en fait.
    En tous cas, bravo Marianne , tu nous représentes demain, merci!

     
  2. histoireetsociete

    juin 24, 2014 at 5:20

    le cessez le feu est plus que fragile et les incidents se multiplient… Tiendra-t-il, ne tiendra pas, tout dépend de ce qu’aurons décidé les Américains, est-ce qu’il peuvent maitriser tous les feux qu’ils ont allumés ? Est-ce que l’Europe continuera à les soutenir, l’Allemagne et d’autres en ont marre.

    Le geste de Poutine de retrait est me semble-t-il une « bonne manière » essentiellement destiné aux Européens dont il lui importe de les détacher des Etats-UNis, l’uE a refusé de voter de nouvelles sanctions, sanctions qui ne gênent pas réellement les Russes alors même qu’Obama menace… Poutine joue sur cette contradiction en donnant des gages de bonne foi, qui sur le fond ne changent pas grand chose, vue qu’il y a eu viol des frontières russes et que Poutine dans ce cas est habilité à intervenir sans vote de la Douma.

    Il est clair que depuis le début les provocations se multiplient pour que la Russie intervienne et se précipite dans le guêpier… Il me semble que les Etats-Unis avaient décidé d’occuper la Crimée et de priver les Russes de leur base méditerranéenne quand les Russes ont remporté une victoire diplomatique en Syrie, en empêchant l’intervention des américains et Français sous prétexte d’armes chimiques dont tout laisse à penser qu’elles ont été tirés par les alliés saoudiens… de ce point de vue les articles sur les Tatars me semblent éclairants de la manière dont les Etats-Unis jouent sur plusieurs ficelles à la fois y compris celle des organisations terroristes à côté de pseudo nationalistes démocratiques pour provoquer des désordres… En Crimée ça a été bien joué et un autre foyer a été allumé.

    Par ailleurs, on ne peut pas accuser la Russie de laisser tomber les gens du Donbass et de toute manière je n’ai entendu personne émettre une telle critique contre lui si ce n’est les dirigeants du KPFR dont on peut comprendre la pression…

    C’est une partie d’échec où il s’agit de ne pas faire ce que veut l’adversaire… De nombreux points ont été marqués, mais les problèmes sont bien réels. Il y a la situation de l’Ukraine qui se dégrade de jour en jour… Une course du pouvoir de Kiev contre la montre parce que la colère gronde dans toute l’Ukraine… Personne n’a la clé d’une action idéale dans une situation qui est un vrai bourbier, mais pour le moment Poutine est le moins mal placé.
    J’ajouterai qu’il a été obtenu de fait une négociation avec les insurgés que ne voulaient ni Kiev, ni les Américains (on ne négocie pas avec les terroristes est le mythe américain, quand on pense que les Etats-Unis les sponsorise), Au départ comme l’a souligné Marianne il était question des « mercenaires russes » maintenant de fait il y a négociation avec eux.

    Il faut suivre tout cela d’une manière très fine parce que la situation de l’Ukraine est catastrophique, les gens s’aperçoivent qu’on les a dupé avec l’idée de l’Europe, ils ne voient plus d’issue, la guerre civile est totalement impopulaire, d’où le recours aux bandes fascistes et à la répression dans le Donbass comme à l’interdiction du parti comuniste…

     
  3. histoireetsociete

    juin 24, 2014 at 5:51

    voilà une réponse, l’armée ukrainienne ne respecte pas le cessez le feu :
    L’armée ukrainienne n’ayant pas arrêté les tirs, les forces d’autodéfense du sud-est ont été obligées de riposter, a annoncé mardi Alexandre Borodaï, premier ministre de la République autoproclamée de Donetsk.

    « Hier, un groupe de contact a pris place dans cette salle en face des représentants des républiques populaires de Donetsk et de Lougansk. Des consultations ont eu lieu. Il s’est avéré que ce n’était que du bluff », a déclaré mardi M.Borodaï à Donetsk.

    « Aujourd’hui est un jour de guerre comme tous les autres. La ville de Slaviansk et le village de Snejnoïé ont été pilonnés », a ajouté le chef du gouvernement de Donetsk.

    « Je déclare ouvertement qu’aucun cessez-le-feu n’est entré en vigueur et tout porte à croire qu’il ne sera pas instauré. Nous n’avons rien d’autre à faire que de continuer à combattre », a conclu M. Borodaï.

     
  4. Jeanne Labaigt

    juin 24, 2014 at 7:15

    Merci de cet éclairage que je crois très juste,car au fil des nouvelles glanées ici ou là il est difficile de décrypter ce qui est dit et ce qui est caché. Effectivement Poutine est le moins mal placé pour trouver une issue pour les gens de l’Est Ukrainien.
    Mais les gens de Snejnoïé et Slaviansk il faudrait vite que les bombes cessent de leur tomber dessus .

     
  5. histoireetsociete

    juin 24, 2014 at 7:28

    ça m’étonnerait que ça s’arrête à moins que nous soyons capable de provoquer un grand mouvement en faveur de la paix… Il faudrait qu’ils tiennent jusqu’en novembre, là les réserves de gaz seront épuisées, les milliards de l’Europe et des Etats-Unis dépensés en particulier en armes… le terrain va devenir boueux et la logistique aérienne de moins en moins efficace… Poutine à Vienne a dit qu’il ne laisserait pas tomber les Russes mais qu’il espère qu’il pourra les aider sans intervention armée…

     
  6. Marianne

    juin 25, 2014 at 7:22

    J’ai (enfin) fini de traduire l’article « Je suis du Donbass »… il me semble que cet article répond assez bien aux interrogations que l’on peut avoir sur les positions des uns et des autres.

     

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :