RSS

Soutenir ce programme notre objectif en Crimée…

01 Juin

La légende: « Prière de ne pas nous bombarder! » signé « les enfants de Slaviansk », et un mot d’ordre « Paix, travail, Donbass ».

1

Danielle et Marianne

 
5 Commentaires

Publié par le juin 1, 2014 dans Uncategorized

 

5 réponses à “Soutenir ce programme notre objectif en Crimée…

  1. PL

    juin 1, 2014 at 1:15

    Je vous souhaite un bon voyage.
    Si je peux me permettre, je vous conseille deux sites, parmi de multiples autres qui doivent remplir, sans aucun doute, vos carnets de voyage:

    Le jardin botanique Nikitsi, sur la côte un peu au nord de Yalta. Très agréable quand on aime les arbres et les fleurs. Le trolley circulaire vous y emmènera. Ce jardin a été fondé en 1812, vous le verrez sur le fronton de la colonade neo-latine blanche qui orne l’entrée, mais a ensuite été développé et entretenu sous les temps soviétiques. Belles vues avec balcons sur la mer, car le site est aménagé en pente vers le rivage. Vous pouvez apercevoir la baie de Yalta et les montagnes alentours. Très bel endroit ! C’est un jardin qui, comme beaucoup de choses, a été un peu abandonné lors de la restauration capitaliste, à l’instar de l’ensemble des musées du pays par exemple. S’y rendre, c’est aussi un peu rendre hommage aux générations de travailleurs amoureux qui s’y sont employés, et à tout ceux qui aujourd’hui essaient coûte que coûte de le maintenir. On ne fait pas un tel jardin du jour au lendemain, c’est sur la durée que tout cela peut exister. Les soviétiques ont protégé ce lieu, comme les caves de massandra, a mille lieues de l’image de destructeurs récidivistes qu’on veut leur attribuer.

    Et puis, le site de chersonèse, à côté de Sébastopol. Si vous pensez vous y rendre, je vous conseille d’y aller A LA FIN de votre séjour, lorsque vous vous serez bien imprégnées de la Crimée. Ce n’est qu’un conseil, parfaitement discutable. C’est tellement différent du reste de la crimée, mais en même temps ça l’englobe en grande partie. Lorsque sur le rivage, vous regardez la mer face aux ruines, vous vous sentez en grêce bien sûr, ne serait-ce la grosse cloche qui orne le promontoire face à l’horizon. Si vous êtes cinéphile, vous penserez peut-être à la médée de pasolini. Vous êtes là face à l’ouest, et même si on ne la voit pas, pensez que c’est dans la direction d’odessa que le regard porte. Si vous êtes sur le chemin du retour de votre voyage, vous ressentirez une impression terriblement familière. Mais d’un autre côté, il vous suffira de tourner la tête dans la direction de sébastopol pour apercevoir cette grosse église trapue, une cathédrale en fait, dédiée à Vladimir, typiquement russe, et vous vous sentirez bien en russie. Chersonèse, ou presque trois mille ans d’histoire condensée. A méditer, à propos des débats sur l’appartenance, ou l’identité de cette terre.

    Bon voyage !

     
  2. Marianne

    juin 1, 2014 at 3:13

    Merci pour les conseils. Je prends note.

     
  3. Serge Palestine

    juin 3, 2014 at 2:23

    Danielle,voici les derniers crimes fascistes de la Junte de Kiev,ce 2 juin à Lougansk…
    ATTENTION, les images sont très dures,5 femmes sont mortes au moins,l’une d’entre elles, meurt sous nos yeux,en nous fixant à jamais!!!
    Je n’en peux plus de l’inertie,du silence assourdissant de nos merdias qui regardent ailleurs…c’est insupportable!
    Il va être grand temps de fédérer nos indignations sur ces crimes odieux et le travestissement de la réalité des faits par cette « pressetituée » criminelle car aux ordres…car comme le dit si bien Olivier Berruyer citant « 1984 » de Orwell… » ces évènements n’ont pas existé puisque nos médias n’en ont pas parlé… »
    ww.les-crises.fr/chronique-d-un-crime-ordinaire/

     
  4. Serge Palestine

    juin 5, 2014 at 4:24

    Danielle et Marianne,
    Je pense que vous êtes déjà informées de la dernière barbarie commise ce 2 juin à Lugansk (Un mois jour pour jour après le massacre d’Odessa).
    Mais je tenais à vous faire parvenir cet HOMMAGE-ALERTE réalisé par un intervenant sur le site de Olivier Berruyer,hommage émouvant rendu à « la femme au gilet rouge » de Lugansk…
    Elle s’appelait Inna V. Kukurudza,elle était employée d’administration (Conseil régional)
    C’est une contribution pour ne jamais oublier le dernier appel et ce dernier regard de INNA nous implorant malgré cette horreur absolue, de crier notre colère et surtout de ne pas les laisser seuls …..face à ces barbares fascistes et leurs commanditaires et leurs complices nauséeux par leurs silences,leurs mensonges,leurs falsifications éhontées…

    Vidéo hommage réalisée par Fédor Slava (Huit personnes de tuées,une vingtaine de blessées grièvement…)

     
  5. Serge Palestine

    juin 5, 2014 at 4:34

    « En ces temps de tromperie universelle,dire la vérité devient un acte révolutionnaire »
    George ORWELL

     

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :