RSS

L’or des Scythes a disparu sur la route entre l’Europe et la Crimée

25 Mar

25 mars 2014,

1-crimee-1980-urss-otan-cassini

Photo : pantikapei.ru
L’exposition « l’Or des Scythes » qui depuis l’Europe devait rejoindre le musée de Kertch en Crimée a disparu sans laisser de traces, a déclaré le directeur de l’Ermitage Mikhaïl Piotrovski

« Le dernier problème en date concernant la Crimée, c’est l’exposition sur l’or scythe de Kertch. Elle a quitté l’Europe en direction de l’Ukraine, mais jusqu’à présent nous ne savons pas où elle se trouve, – a déclaré le directeur du musée, ajoutant que l’Ermitage entretient des relations étroites avec les musées de Kertch et organise régulièrement en Crimée des expéditions archéologiques.

Selon une information non confirmée, les autorités ukrainiennes ont pu transférer l’or des Scythes en Occident comme caution pour les crédits alloués.
Piotrovski a également fait remarquer que l’Ermitage n’a aucune information sur le lieu où seront conservés ces objets, en Ukraine ou en Crimée ».
En effet, on sait que la direction du musée d’Amsterdam a refusé de rendre à la Crimée ces objets uniques qui faisaient partie de l’exposition « Crimée : or et secrets de la mer Noire », dans la mesure où les Pays-Bas ne reconnaissent l’appartenance de la Crimée à la Russie.

Selon cette information, les chefs-d’oeuvre de la période scythe exposés en Hollande, un grand nombre d’objets rares de Crimée y compris des bijoux en or pourraient être transférés au ministère de la culture à Kiev.

Скифское золото пропало по дороге из Европы в Крым
«Осядут в частных коллекциях»

Advertisements
 
10 Commentaires

Publié par le mars 25, 2014 dans cadeau marianne, expositions

 

10 réponses à “L’or des Scythes a disparu sur la route entre l’Europe et la Crimée

  1. marcel rayman

    mars 25, 2014 at 4:08

    L’or des Scythes après l’ire des sottes (Ioulà).

     
  2. histoireetsociete

    mars 25, 2014 at 4:13

    excellent mais où étais-tu passé tu nous manquais…

     
  3. marcel rayman

    mars 25, 2014 at 5:03

    Au village… mais toujours accro à ton site Danielle.

     
  4. Brigitt

    mars 26, 2014 at 10:44

    Quelle est la source de cette info ?

     
  5. histoireetsociete

    mars 26, 2014 at 10:47

    vous avez raison, c’est Marianne qui a traduit du russe, mais elle aurait du noter sa source, je viens de lui demander de le faire pour un ami qui me la réclamait, j’espère qu’elle penser à l’inscrire ici…

     
  6. histoireetsociete

    mars 26, 2014 at 11:52

    voici les références envoyées par marianne: Скифское золото пропало по дороге из Европы в Крым
    «Осядут в частных коллекциях»

     
  7. Marianne

    mars 26, 2014 at 3:35

    Désolée pour l’absence de références. C’était la traduction d’un article de Vzgliad, site russe classé pro-gouvernemental. Il y a un autre article sur le même sujet aujourd’hui, avec les opinions et les supputations des uns et des autres.

     
  8. Th. Castelli

    mars 27, 2014 at 11:32

    L’or des Scythes a priori se trouve à Amsterdam au musée puisque l’expo vient d’être prolongée jusqu’en août 2014 http://www.allardpiersonmuseum.nl/te-zien-te-doen/nu-te-zien/tijdelijk-te-zien.html. Il n’y a aucune disparition.
    Le problème se posera effectivement à la fin de l’exposition à qui rendre les objets. http://www.theartnewspaper.com/articles/Ancient-Crimean-gold-caught-in-legal-limbo/32122
    En outre cette expo d’Amsterdam fait suite à une exposition qui a eu lieu depuis l’été 2013 à Bonn
    http://www.general-anzeiger-bonn.de/bonn/kultur/Die-Krim-als-antike-Drehscheibe-der-Kulturen-article1090062.html?&i=3 avec les mêmes objets. Donc dire que le gouvernement ukrainien les a envoyé en Occident comme garantie, cela paraît étrange, vu qu’en juillet 2013, ce n’était pas le même gouvernement.

     
  9. histoireetsociete

    mars 27, 2014 at 12:12

    voici les dernières précisions recueillies dans ria novosti… effectivement la question est bien de savoir à qui sera remise l’exposition et donc à qui et à quoi elles servira?

    MOSCOU, 27 mars – RIA Novost

    La collection d’or scythe prêtée par cinq musées de Crimée pour une exposition aux Pays-Bas doit revenir en Russie dont fait désormais partie la Crimée, a déclaré jeudi à Moscou le représentant spécial du président russe pour la coopération culturelle internationale Mikhaïl Chvydkoï.

    « Pour le moment, je ne peux pas préciser quelle sera la procédure juridique, parce qu’il peut y avoir plusieurs variantes. Mais il s’agit du patrimoine culturel de la Crimée, cet or est lié avec Chersonèse et avant tout avec l’histoire culturelle et sociale de la Crimée. Ces pièces doivent donc rentrer en Crimée », a indiqué M.Chvydkoï.

    L’exposition « Crimée: or et secrets de la mer Noire » se déroule au musée Allard Pierson d’Amsterdam depuis le 7 février. Elle présente une centaine d’objets en or, dont un casque de cérémonie et un fourreau d’épée, ainsi que des bijoux ornés de pierres précieuses découverts dans des tombes érigées entre le VIe et le IIe siècles avant l’ère chrétienne sur les rives de la mer Noire.

    Les médias européens ont rapporté dimanche dernier que les Pays-Bas pourraient remettre la collection au ministère ukrainien de la Culture après la fermeture de l’exposition le 18 mai.

     
  10. Marianne

    mars 28, 2014 at 2:18

    Du nouveau sur l’or des scythes (3 sources):
    L’or scythe de Crimée exposé à Amsterdam doit rentrer en Russie …
    RIA Novosti – ‎27 mars 2014‎
    La collection d’or scythe prêtée par cinq musées de Crimée pour une exposition aux Pays-Bas doit revenir en Russie dont fait désormais partie la Crimée, a déclaré jeudi à Moscou le représentant spécial du président russe pour la coopération culturelle …
    Du retour espéré des trésors de Crimée
    Voix de la Russie – ‎Il y a 6 heures ‎
    Dans ce cas, les trouvailles archéologiques coutant des milliards d’euros pourraient disparaitre sans laisser de traces, comme c’était le cas de la collection légendaire de l’Or des Scythes qui se trouvait à Kiev. Le bruit court que le Premier ministre actuel …
    « À qui rendre l’or de Crimée ? », se demande un musée d’Amsterdam
    Francetv info – ‎26 mars 2014‎
    « La Crimée et la Mer noire étaient et restent un carrefour important entre l’Europe et l’Asie. » Au travers de l’exposition, le musée souhaitait éclairer d’une lumière nouvelle les Scythes, les Goths et les Huns. L’établissement est « en contact constant » avec Kiev …

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :