RSS

L’Europe souestime la résurgence du nazisme déclare la Russie

27 Jan

manif 6Drapeau déployé hier durant la manifestation parisienne.

Alors même que l’on célèbre en Russie la fin du siège de Léningrad (aujourd’hui Saint Petesbourg), la Russie fait une déclaration officielle sur la résurgence du nazisme en Europe et la tolérance dont il bénéficie. Ce n’est pas la première fois, mais la déclaration complète ce qui s’est passé à la Douma et que nous présentons par ailleurs à propos du siège de Léningrad.

L’opinion publique de l’Union européenne sous-estime la menace du néonazisme, a déclaré lundi 27 janvier, lors d’un point de presse à Moscou le délégué du ministère russe des Affaires étrangères pour les droits de l’homme, la démocratie et la suprématie du droit, Konstantin Dolgov.

« Je voudrais particulièrement attirer l’attention sur les défis existant dans le domaine de la défense des droits de l’Homme, tels que la croissance de la xénophobie, du racisme, du nationalisme agressif. L’opinion publique de l’UE sous-estime réellement la menace du néonazisme. Son existence dans certains pays membres de l’Union européenne est justifiée par le soi-disant souci de protéger la liberté d’expression. Soi-disant, car personne n’a annulé les décisions du Tribunal de Nuremberg qui, comme on le sait, font partie du système actuel du droit international et des Statuts de l’Onu », a indiqué le responsable russe.

Il a ajouté que toute tentative de disculper ou de blanchir ceux qui avaient combattu aux côtés de l’Allemagne nazie, n’était pas autre chose qu’une violation du droit international.

ce n’est pas la première fois que la Russie attire l’attention sur la résurgence du nazisme en Europe, ainsi le 4 mai 2013,à Moscou le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Alexander Loukachevitch avait déclaré que la Russie envisageait de poursuivre le travail de lutte contre la glorification du nazisme, .

« Nous attirons l’attention de nos partenaires européens sur le fait que la glorification du nazisme et l’imposition par certains pays de leur vision des événements du XXème siècle constituent une véritable menace qui risque de saper la stabilité politique des Etats, provoquant une intensification de la discorde, de l’intolérance et de la xénophobie au sein de la société », a fait savoir le porte-parole de la diplomatie russe.

« Le travail visant à contrer la réhabilitation et la glorification du nazisme restera parmi nos objectifs prioritaires », a poursuivi M.Loukachevitch.

Le ministère russe des Affaires étrangères attire régulièrement l’attention sur les tentatives de réviser les résultats de la Seconde Guerre mondiale dans plusieurs anciennes républiques soviétiques. Sur l’initiative de Moscou, l’Assemblée générale des Nations unies adopte chaque année une résolution dénonçant les tentatives de glorifier le nazisme et les anciens combattants des troupes nazies.

En mars 2013, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueé Lavrov a qualifié de « honteuse » la position des pays de l’Union européenne, qui s’abstient de soutenir les résolutions de l’Onu condamnant la glorification du nazisme dans les pays Baltes.

 
2 Commentaires

Publié par le janvier 27, 2014 dans Uncategorized

 

2 réponses à “L’Europe souestime la résurgence du nazisme déclare la Russie

  1. franckmicha

    janvier 27, 2014 at 6:36

    A reblogué ceci sur JOURNAL LE COMMUN'ART.

     

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :